En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 1 heure 35 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 2 heures 47 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 4 heures 29 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 5 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 9 heures 53 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet
il y a 10 heures 13 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 10 heures 44 min
décryptage > France
Dichotomie

Gilets jaunes, black blocks et délinquants : une répression à géométrie variable

il y a 11 heures 33 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 2 heures 3 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 3 heures 12 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 5 heures 39 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 6 heures 9 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 7 heures 5 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 8 heures 39 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 10 heures 5 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 10 heures 57 min
décryptage > Politique
Futurs scrutins

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

il y a 11 heures 47 min
© JOHANNES EISELE / AFP
© JOHANNES EISELE / AFP
renouveau national américain

Donald Trump et Emmanuel Macron ont-ils enterré le multilatéralisme devant les Nations Unies ?

Publié le 25 septembre 2019
L’équilibre mondial hésite désormais entre le multilatéralisme vanté par Emmanuel Macron, et le retour au bilatéralisme voulu par Donald Trump.
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’équilibre mondial hésite désormais entre le multilatéralisme vanté par Emmanuel Macron, et le retour au bilatéralisme voulu par Donald Trump.

2019 demeurera sans doute comme un tournant fondamental dans l’histoire des nations et des relations internationales. Cent ans après la création de la société des nations, les grands États s’interrogent sur la pertinence du multilatéralisme. Faut-il ou non préserver cette ambition de régler les différends mondiaux dans des instances où tous se retrouvent pour discuter et négocier ? Ou faut-il revenir aux mécanismes antérieurs, où le destin du monde procédait d’une suite d’une relations bilatérales ?

Trump prend acte de l’échec du multilatéralisme

Sur ce point, le discours de Donald Trump a levé toutes les ambiguïtés. Le président américain a, à juste titre, pris acte de l’échec du multilatéralisme en prenant l’exemple de la Chine et de l’organisation mondiale du commerce.

Pour le président des Etats-Unis, l’entrée de Pékin dans l’OMC, en 2001, n’a pas eu le but escompté, à savoir « libéraliser son économie« . La Chine, pour Donald Trump, a adopté au contraire un système basé sur « la manipulation, l’espionnage et le vol« .

L’une des grandes croyances de l’Occident repose en effet sur la conviction que le commerce et le multilatéralisme sont la meilleure voie pour la paix. Concernant la Chine, le projet de l’intégrer à la sphère des démocraties occidentales par des mécanismes de libre-échange était effectivement dans tous les esprits dans les années 90. Vingt ans plus tard, le miracle ne s’est pas produit : la Chine reste une dictature communiste qui utilise le multilatéralisme pour affaiblir l’Occident plutôt que l’inverse.

Sur ce point, Donald Trump aurait pu nuancer son avis. Les récents événements de Hong-Kong, les dernières décisions chinoises sur la valeur du yuan montrent que la rupture avec l’Occident n’est pas forcément simple à décider. Des analystes fins pourraient considérer que, à long terme, l’intégration de la Chine au commerce mondial, si elle a incontestablement plus enrichi la Chine que l’Occident, ne dysfonctionne pas complètement. Il n’en reste pas moins qu’un bilan à dresser après vingt ans ou presque d’adhésion chinoise à l’OMC n’est pas en faveur du libre-échange.

Emmanuel Macron ne lui donne pas forcément tort

Implicitement, Emmanuel Macron a plutôt abondé dans le sens de Donald Trump. Dans un moment de lucidité qui nous sort des habituelles rodomontades sur l’Union Européenne garante de la paix, le président français a rappelé que la stabilité d’après-guerre s’était construite grâce à la bipolarité entre l’URSS et les USA. Ah! le bon temps de la division entre capitalistes et communistes! Les choses étaient claires à cette époque, et ne ressemblaient pas à ce gloubi-boulga permanent des G7 et des conférences de Paris où l’on ne sait plus qui défend quoi.

Sur ce point, les propos de Macron sur la difficulté à construire un nouvel équilibre mondial depuis la chute du mur de Berlin, même s’il a été furtif, est un constat selon nous essentiel. Au fond, la tentative de multilatéralisme intégral à l’oeuvre depuis 1990 ne fonctionne pas, et personne n’a trouvé la bonne formule pour stabiliser l’ordre international. D’où des instabilités, des incertitudes, des tensions, d’où l’Irak et les pays arabes ont largement fait les frais.

Des tensions fortes qui pourraient dégénérer

De l’aveu même de ces deux chefs d’État, la possibilité de confrontations directes n’a jamais été aussi proche. Les propos de Donald Trump sur la Chine qui manipule, espionne et vole, en sont un bon marqueur. Ses propos sur l’Iran n’étaient pas plus rassurants. Tout l’Occident sait que le complexe militaro-industriel américain, largement allié à l’Arabie Saoudite et au salafisme, pousse à la guerre contre ce « rogue state » qui a soutenu la Syrie face aux mouvements rebelles soutenus par les Saoudiens et les Occidentaux.

On a bien tort de moquer les efforts d’Emmanuel Macron pour réconcilier les deux parties. Donald Trump a jusqu’ici résisté aux sirènes de son gouvernement profond qui lui propose clé en main des solutions militaires. Mais combien de temps le président américain pourra-t-il refuser cette option, alors qu’une procédure d’impeachment risque de le contraindre à chercher le maximum d’appuis intérieurs ?

On voit bien que le désordre mondial qui se met en place interroge le besoin d’un multilatéralisme autant qu’il en montre les limites. Dans tous ces débats, une certitude semble acquise : le format de l’ONU est périmé et ne suffit plus, ou ne permet plus, d’éviter les conflits dans le monde, et n’évitera peut-être pas le prochain conflit mondial.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof@gmail.com
- 25/09/2019 - 20:25
Oui enfin...
Je veux bien mais....mettre sur le même plan Trump qui est un grand président et Macroléon qui est le Badinguet de ce début de siècle, faut hésiter quand même. Un type qui dit une chose le lundi et le contraire le samedi (comme on l'a vu en matière d'immigration) et qui joue la partition en fonction de l'auditoire, qui se prend pour go between quend il n'est déjà qu'un has been...non non et non
AZKA
- 25/09/2019 - 16:08
Plein de travail dans les Armées
En perspective.