En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 11 min 26 sec
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 1 heure 36 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 3 heures 55 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 7 heures 36 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 10 heures 8 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 12 heures 42 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 54 min 18 sec
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 2 heures 15 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 4 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 7 heures 28 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 7 heures 52 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 8 heures 51 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 12 heures 20 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 13 heures 42 sec
© Reuters
© Reuters
Atlantico Business

Les Français saisis de bougeotte professionnelle

Publié le 25 septembre 2019
Près d’un sur deux envisage de quitter son entreprise dans les 5 ans à venir.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Près d’un sur deux envisage de quitter son entreprise dans les 5 ans à venir.

Signe de bonne santé, de liberté et confiance ou de mal-être ? En tout cas, plus de la moitié des salariés projettent de changer d’employeur dans les 5 ans, et 25% pensent finir leur vie professionnelle dans leur organisation actuelle. Les Millenials (29 %) et la Génération Z (36 %) sont les plus enclins à vouloir quitter leur entreprise dans les 2 ans. 

C’est assez nouveau, mais les salariés français ont retrouvé le gout de la bougeotte puisque la moitié d’entre eux font le projet de quitter leur entreprise dans les 5 ans à venir.  La nouvelle étude d'ADP (Automatic Data Processing), qui est le pionnier et le leader mondial des solutions de gestion du capital humain, est pleine de surprises. Cette étude nous dessine un climat assez nouveau depuis le début de la crise. 

En clair, les travailleurs français n’ont pas peur des changements significatifs dans leur vie professionnelle. Cette enquête The Workforce VIe in Europe 2019 qui a interrogé plus de 10 500 salariés à travers l’Europe, et 1 410 Français, indique que ces derniers sont très ouverts en termede mobilité professionnelle. Preuve en est : 46% d’entre eux déclarent songer à quitter leur entreprise dans les 5 prochaines années, dont 22 % dans moins de deux ans. 

C’est totalement nouveau, on sort d’une période de dix ans pendant laquelle les salariés étaient totalement tétanisés par la peur du chômage et de l’avenir. Le digital, la mondialisation, la concurrence étrangère, le challenge permanent en interne créent un climat anxiogène. Lequel climat étaitcorroboré par un taux de chômage record notablement dans les classes moyennes et même parmi les cadres. Ces nuages-là semblent être partis, puisqu’ils se déclarent plus sereins, prêtsà affronter le changement et l’avenir sous d’autres cieux que ceux de leur entreprise actuelle. 

Cela dit, si près de 50% des Français envisagent sans drame le changement et la mobilité dans 5 ans, cela veut dire qu’ils veulent rester en moyenne 5 ans dans la même organisation. 

Ils sont cependant 27 % à envisager continuer d’y travailler jusqu’à leur retraite. En revanche , les Millenials (29 %) les plus jeunes et la Génération Z (36 %), dont l’appétence au changement n’est plus à prouver, sont les plus enclins à s’imaginer quitter leur entreprise dans les 2 ans qui viennent. 

A l’inverse et sans surprise, près d’un tiers des plus de 45 ans pensent travailler plus de 5 ans pour leur employeur actuel et un tiers jusqu’à la fin de leur carrière professionnelle. Les plus avancés dans leurcarrière n‘envisagent plus le changement.

 Maintenant, on observe quelques différences selon les secteurs, il y en a où on est plus facilement mobile que dans d’autres. Par exemple, plus d’un tiers (36 %) des professionnels du marketing et des médias ont l’intention de rester moins de 2 ans dans leur entreprise, alors qu’à l’inverse, les salariés des secteurs des transports ou de l’industrie sont deux fois moins nombreux (16 % et 19 %) à vouloir changer dans les 24 prochains mois d’employeur. 

Parmi ceux qui ne souhaitent pas changer, ce sont les employés qui travaillent dans l’éducation et la formation (32 %), suivis des professionnels de santé (31 %) puis ceux de l’industrie (27 %) ou encore des transports (26 %) qui s’imaginent rester longtemps en poste, contrairement à ceux des ventes, médias et marketing (16 %) ou du secteur des arts et de la culture (15 %). 

Au niveau européen, les moins fidèles à leur employeur sont les Polonais : 37 % veulent partir de leur entreprise d’ici 2 ans et 17 % seulement envisagent d’y rester jusqu’à la fin de leur carrière professionnelle. A l’opposé, 34 % des Espagnols ont l’intention d’exercer au sein de leur organisation jusqu’à leur retraite. 

« Pour les employeurs, l’engagement des collaborateurs est un enjeu crucial. Les salariés ne sont pas versatiles mais plutôt en quête de sens au travail. Selon Carlos Fontelas de Carvalho, Président d’ADP en France et en Suisse les critères de fidélité sont assez simples : une bonne qualité de vie au travail, et de réelles perspectives d’évolution est essentiel. Toute entreprise qui cherche à améliorer son taux de rétention doit prendre ce nouvel enjeu en compte, sous peine de voir partir ses meilleurs talents à court ou moyen terme » 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires