En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

07.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 15 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 17 heures 2 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 19 heures 16 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 21 heures 2 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 21 heures 36 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 21 heures 55 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 22 heures 10 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 22 heures 21 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 10 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 12 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 16 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 17 heures 9 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 20 heures 57 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 21 heures 19 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 22 heures 2 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 22 heures 18 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 22 heures 32 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 12 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 12 heures
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

Publié le 23 septembre 2019
Jerome Powell, Président de la Fed, la banque centrale américaine, baisse les taux de la Fed de 25 points de base le 18 septembre, entre 1,75 et 2% et Donald Trump, au lieu de le remercier, l’insulte !
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jerome Powell, Président de la Fed, la banque centrale américaine, baisse les taux de la Fed de 25 points de base le 18 septembre, entre 1,75 et 2% et Donald Trump, au lieu de le remercier, l’insulte !

« Jay Powell et la Réserve fédérale ont encore raté. Pas de tripes, pas d’intelligence, pas de vision ! Un communiquant terrible » tweete-il le 18 septembre, juste après la décision, alors qu’il demandait une baisse de 50 points (au moins). Et pourtant, baisser les taux de 25 points de base, encore, alors que l’économie américaine va bien, la consommation en forme, le logement au plus haut, est méritoire. Sauf dira Jerome Powell que cette économie est exposée à des incertitudes venant des tensions entre Chine et Etats-Unis. Elles pèsent sur elle. Mais ces incertitudes viennent en fait de Donald Trump lui-même. Il s’agit donc, avec cette baisse de taux, de compenser les effets négatifs de la politique présidentielle pour la croissance et l’emploi ! On pourra dire qu’au lieu de mettre Donald Trump face aux conséquences de ses choix, Jerome Powell en atténue les effets internes, ce qui lui permet de continuer. C’est bien, si les choix de Donald Trump sont les bons, notamment en ce qui concerne la méthode : fortes hausses de taxes douanières annoncées, puis réduites, alternance de cris et de protestations d’amitié. Sauf si cette méthode renforce l’adversaire. C’est bien, sauf si les munitions pour baisser les taux feront cruellement défaut quand il s’agira de lutter contre la récession.

Au mieux, en baissant les taux américains, Jerome Powell alimente la tension américano-chinoise. Au pire, il aggrave la récession qui viendra, un jour ou l’autre. Dans l’un et l’autre cas, Jerome Powell, entrera dans l’histoire de la politique monétaire pour ses renoncements successifs. Au service de son double mandat (recherche du maximum d’emploi, mais sans inflation trop au-delà de 2%), ou par crainte du Président américain qui ne veut que des baisses de taux, il vient encore de changer. Ce mercredi 18 septembre, il baisse ses taux  de 25 points de base, pour la deuxième fois de l’année. Pourtant, il y a un peu plus d’un an, il annonçait la poursuite des hausses, vers 4%, après quatre hausses depuis son entrée en fonction. Puis, il y a neuf mois, c’était la pause. Puis, il y a deux mois de demi (31 juillet), c’était la première baisse en expliquant que cette « mid-term correction » ne devait pas être comprise comme le début d’une série de baisses. C’est même ce qu’il confirmait fin août dans son grand discours de Jackson Hole. Il indiquait alors qu’il avait baissé ses taux une fois pour consolider l’activité au cours de son cycle, pour lui permettre de durer, mais qu’il fallait attendre pour mesurer les effets de son choix. Mais moins d’un mois après, il baisse encore ses taux, expliquant ingénument que l’économie liée à la consommation est forte, mais que faiblit celle liée à l’industrie et aux échanges, pour cause de « tensions géopolitiques », bataille USA-Chine en clair.

Et Jerome Powell, face aux questions des journalistes, lit les réponses qui lui ont été préparées et commente les graphiques : la croissance devrait être stabilisée autour de 2% jusqu’en 2022, l’inflation rejoindre ce niveau et s’y maintenir.  Donc les taux ne devraient pratiquement plus bouger en 2020 et 2021 dans un graphique où les membres de la Fed, de façon anonyme, indiquent où iraient les taux jusqu’en 2022 : ce sont les « dot-plots ». Pas de hausse de taux, pas de baisse disent-ils… sauf que Jerome Powell indique que ce ne sont pas là « des vues fortes ou des prévisions ». Alors : quoi ?

Jerome Powell répète encore ce qu’il cherche : croissance et emploi sans inflation, il les a ! Il se félicite même de la montée des salaires, ce qui aura un effet sur les prix, donc le fera monter les taux, qu’il baisse ! Il ne veut s’engager sur rien, disant en même temps qu’il veut renforcer sa « forward guidance », sa capacité à annoncer les taux futurs, tout en étant « state dependant », dépendant de la situation en cours ! Cherchez la logique ! Un article du Walt Street Journal disait que Jerome Powell « maitrise l’art de ne rien dire ». C’est en fait pire, annoncer tout et son contraire fait que les marchés ont bien compris : derrière Jerome Powell, il y a Donald Trump. Ils prévoient donc une troisième baisse de taux et la bourse monte. Donald Trump a bien raison : « Quel terrible communiquant ! » Où donc ce couple va-t-il nous mener, avant d’en avoir peur ?

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

07.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires