En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

07.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 7 heures 52 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 11 heures 10 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 12 heures 39 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 13 heures 53 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 14 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 16 heures 43 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 16 heures 44 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 16 heures 45 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 10 heures 12 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 12 heures 28 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 12 heures 55 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 14 heures 6 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 14 heures 51 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 15 heures 56 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 16 heures 44 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 16 heures 45 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 16 heures 47 min
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

Publié le 22 septembre 2019
Alors que le procès de Jean-Luc Mélenchon vient de s'achever, Meghan Markle est qualifiée d'"insoumise" à la une du dernier numéro de Paris-Match. Damien Le Guay revient sur la notion de l'insoumission contemporaine.
Damien Le Guay
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philosophe et critique littéraire, Damien Le Guay est l'auteur de plusieurs livres, notamment de La mort en cendres (Editions le Cerf) et La face cachée d'Halloween (Editions le Cerf).Il est maître de conférences à l'École des hautes études commerciales...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le procès de Jean-Luc Mélenchon vient de s'achever, Meghan Markle est qualifiée d'"insoumise" à la une du dernier numéro de Paris-Match. Damien Le Guay revient sur la notion de l'insoumission contemporaine.

Atlantico.fr : A l'heure actuelle, être insoumis semble être presque pré-requis. Comment définir l'insoumission contemporaine ?

Damien Le Guay : L'insoumission est devenue une forme de diktat obligatoire comme si la première des soumissions c'était d'être insoumis. Il n'y a plus aujourd'hui d'individus qui affirment leur soumission. La posture obligatoire, depuis 1968, pour qui que ce soit, sur n'importe quel thème que ce soit, c'est d'être insoumis. Insoumis à quoi ? On ne sait pas. Comment ? On ne sait pas non plus. Mais la première des obligations c'est d'être dans une posture de rebelle, de pirate de la pensée ou de l'attitude à l'égard d'une soumission supposée que personne ne connaît ni ne définit mais qui est devenue en elle -même une forme d'abomination absolue.

Comment expliquez-vous que cette insoumission soit devenue la norme ?

C'est le problème de la culture et de la contre-culture. En 1968, il y a avait une culture et une contre-culture. Ce que l'on appelle la contre-culture c'est la culture qui s'oppose à la culture dominante et qui est de nature à mettre en évidence les failles de la pensée dominante. Comme il y a eu depuis 68 une forme d'effondrement de la pensée dominante, la contre-culture est devenue la pensée dominante. Donc la pensée dominante c'est aujourd'hui la contre-culture. Ce qui veut dire qu'il n'y a plus de culture. Il n'y a plus de soumission et ceux qui sont ou qui pourraient se mettre dans cette posture sont considérés comme des fasciste, des réactionnaires... 

Ainsi, vous avez maintenant le parti de la rébellion, le parti de la soumission, le parti qui occupe tout l'espace mais qui en tant que tel a pris le pouvoir et s'impose comme parti dominant. Ceci peut faire penser exactement au Parti Révolutionnaire Institutionnel mexicain. C'est exactement à celui-ci que l'on peut comparer l'insoumission actuelle. Une insoumission d’opérette qui occupe tout l'espace médiatique et culturel. 

Nous avons donc à la fois une absence d'insoumission à l'égard de la vraie soumission qu'est la notre et un refus du conformisme qui se fait dans l'insoumission.

Finalement y-a-t-il une forme authentique d'insoumission qui résiste ?

La première chose c'est de dénoncer cette langue de bois qui consiste à se poser obligatoirement contre un ennemi imaginaire. Ennemi qui est le conformisme ou encore la soumission à l'ordre... La première chose c'est de dénoncer ce symptôme d'une soumission qui se pare de la vertu de l'insoumission obligatoire, complète et revendiquée comme telle. Vous ne verrez jamais quelqu'un qui se revendiquera conformiste, dans la normes ou alors il sera désigné comme infréquentable.

Ce symptôme là relève quelque part de mai 68 et relève de ce basculement d'une contre-culture qui vient prendre le pas d'une culture tout en imaginant qu'il y a une culture dominante qui est abominable bien qu'on ne la voit pas. C'est comme si elle était absente mais toujours dénoncée.

L'insoumission de Jean-Luc Mélenchon vous semble-t-elle véritable ? Ou au contraire voyez-vous dans le monde politique des traces de cette insoumission imaginaire ?

Qui aujourd'hui, dans le monde politique ou intellectuel est soumis ? Personne. Ainsi, soit vous désignez l'insoumission politique comme l'opposition - mais à ce moment là tout le monde est insoumis - ou alors vous considérez que personne dans le monde politique n'est soumis à quoi que ce soit. Si vous dites, effectivement qu'Emmanuel Macron, par exemple, est soumis là aussi on voit un paradoxe : c'est l'homme qui fait la "Révolution" tout en étant au centre du pouvoir.

Pour ce qui est de Mélenchon, ce qui est problématique dans sa revendication de l'insoumission, c'est que lorsque l'on fait la loi (lorsque l'on est député) on est également censé obéir à la loi que l'on a instauré. Ainsi, il importe de mettre en place la soumission, le fait de se mettre sous l'autorité de la loi. Or, être insoumis à la loi lorsque l'on en est à l'origine et se mettre en opposition aux fonctionnaires c'est étrange. Cette posture semble être soit révolutionnaire - on cherche à mettre à bas le monde tel qu'il est - soit contradictoire. Que l'on veuille changer les choses c'est normal mais s'opposer à des fonctionnaires qui gagnent mal ou assez mal leur vie, qui ne font qu'obéir aux ordres, c'est une façon un peu étonnante de s'approprier la loi, la République, l'insoumission et une insoumission qui va contre la loi. Il y a là quelque chose de problématique d'autant plus quand on est homme politique, député, fondateur d'un parti... 

C'est comme si l'insoumission de Jean-Luc Mélenchon était une insoumission à l'égard de ce qui l'affecte lui et non à l'égard des principes. En outre, il n'a jamais adopté cette posture d'insoumission lorsque François Fillon ou Nicolas Sarkozy étaient confrontés à des affaires médiatique et à la justice. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires