En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

06.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

07.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 48 min 29 sec
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 2 heures 30 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 5 heures 28 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 6 heures 30 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 8 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 11 heures 14 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 12 heures 12 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 12 heures 51 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 1 heure 47 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 3 heures 49 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 6 heures 36 sec
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 9 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 9 heures 59 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 10 heures 45 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 31 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 13 heures 5 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
En même temps

Emmanuel Macron, l’homme qui voulait parler immigration à l’oreille des Français et réformes courageuses à celle des élites mondialisées

Publié le 20 septembre 2019
Emmanuel Macron est à la une de la version internationale du prestigieux magazine Time.
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron est à la une de la version internationale du prestigieux magazine Time.

Time Magazine fait, pour la deuxième fois depuis l’élection d’Emmanuel Macron, sa couverture avec le Président français. Le long article consacré au locataire de l’Elysée pourrait s’intituler « Le Survivant ». Les journalistes américains ont l’air soulagé de constater que le brillant sujet qui avait pratiqué une razzia sur le système politique français au printemps 2017 a surmonté le mouvement des Gilets Jaunes. En fait, lu attentivement, l’entretien en forme de portrait en dit beaucoup sur la forme d’apesanteur dans laquelle se trouvent trouvent actuellement les partisans du monde d’avant, les défenseurs encore nombreux et tenant des leviers essentiels du pouvoir de la « mondialisation heureuse ». 

La diplomatie macronienne: action, activisme, agitation? 

Au fond, les auteurs de l’article veulent faire savoir qu’ils se réjouissent qu’il existe encore un dirigeant de la mouvance néo-libérale capable, au moins en apparence, de tenir tête à Donald Trump. Le Royaume-Uni est hors jeu et il est peu probable qu’un Premier ministre travailliste ou libéral-démocrate ait beaucoup de temps libre à consacrer à la scène mondiale. La Chancelière allemande, à qui Barack Obama avait voulu, en janvier 2017, transmettre le flambeau du « monde libre », est épuisée politiquement. Il ne reste donc qu’Emmanuel Macron. Et une part non négligeable du reportage est consacrée à l’activisme du Président sur la scène internationale. On est en droit évidemment de juger qu’il y a beaucoup de gesticulation et peu de résultats de la part d’Emmanuel Macron en matière internationale. Mais s’agit-il de parler du fond ? En d’autres temps, on aurait imaginer des journalistes américains s’intéressant à la question de savoir ce qu’il en était de la forêt amazonienne en Guyane française, au moment où l’hôte du G7 pointait du doigt le président brésilien comme l’un des grands méchants de la scène internationale. Mais l’époque où les journalistes mainstream mettaient en difficulté leurs interlocuteurs est bien finie. Il n’y a plus de conservateurs modérés s’opposant à des sociaux-démocrates pour proposer des alternatives raisonnables. Il n’y a plus qu’un extrême-centre, à la base électorale aussi fragile que ses moyens de se maintenir au pouvoir restent puissants. Et nous devrons donc nous contenter de voir énumérer ces décors où le président français se met en scène comme l’anti-Trump: l’Iran, la politique mondiale de lutte contre le réchauffement climatique etc...

Les Gilets Jaunes n’ont-ils servi qu’à révéler Emmanuel Macron  à lui-même? 

Passons à la deuxième composante du reportage: les épreuves surmontées du président réformateur. Au fond, les journalistes américains restent dans un schéma d’analyse prudent et classique sur notre pays. La France bloquée, dont le taux de chômage est élevée et la fonction publique prolifère s’est dotée, selon un paradoxe dont le pays a le secret, d’un président réformateur. Comme beaucoup de réformateurs du pays, il a voulu y aller franchement et il a eu droit en retour, à une grande secousse, la crise des Gilets Jaunes. Vous chercherez en vain dans l’article une approche sociologique des Gilets Jaunes. Rien qu’une description superficielle du surgissement du mouvement, de sa violence, de sa continuation à basse intensité. Mais l’essentiel n’est pas là: le sujet, c’est le président français, la surprise qu’a représenté pour lui cette révolte d’une intensité inattendue, la manière - discrètement évoquée - dont il a été déstabilisé, puis celle dont il a repris la main, grâce au Grand Débat national. Au fond, rien ne semble plus intéresser les auteurs du reportage que les états d’âme de leur sujet et le côté épreuve initiatique pour un réformateur français un peu tendre lors de son élection qu’a représenté la crise des Gilets Jaunes. Peu importe la souffrance sociale, oubliées les violences policières, l’important c’est le message du locataire de l’Elysée: j’ai changé, je suis plus à l’écoute etc...

Un publireportage qui tourne court

Plus on avance dans la lecture, plus on se demande ce qui relève de l’enquête journalistique et ce qui devrait être classé dans la catégorie « publireportage ». Plaçons-nous du point de vue de l’interviewé: ce reportage vient à point nommé. Dans la segmentation d’une stratégie de communication politique, nous avons eu voici quelques jours le discours macronien quasi-populiste sur l’immigration et puis voici venir un reportage lisse, destiné à établir la réputation internationale du même homme politique. En attendant la prochaine séquence, moins policée. 

Apparemment, l’opération est réussie. Elle est cependant à double tranchant. Au fond, l’article ne présente aucun succès réel du président français. Un point de baisse du chômage comme résultat de la refonte du Code du travail, y a-t-il de quoi hisser le chef de l’Etat sur le pavois? Le caractère peu vraisemblable d’une révision des critères de déficit de Maastricht. Aucune influence réelle sur Donald Trump. Et puis il y a tous ces sujets qui ne sont jamais abordés: le Brexit; la puissance chinoise; la question de l’immigration incontrôlée. Au détour d’une anecdote, un glissement, qui trahit l’ambiguïté profonde d’Emmanuel Macron: nous le voyons dans une usine, échangeant avec ceux qui ont retrouvé un emploi grâce aux aides de l’Etat mais les journalistes nous expliquent que l’ouvrier interlocuteur du Président est un travailleur étranger. Or toute la crise des Gilets Jaunes n’est-elle pas l’expression d’une révolte quasi-désespérée des « Somewheres », pour parler comme David Goodhart, des « sédentaires » perdants de la mondialisation, qui n’en peuvent plus d’être désavantagés par les « Anywheres », les « nomades » à succès de la mondialisation et leur « armée de réserve », comme aurait dit Marx, à savoir les migrants? Répondant à une question sur la formule « président des riches », Emmanuel Macron dit que ce genre de sobriquet est la rançon du pouvoir. 

Dommage que la journaliste ne rappelle pas qu’un certain François Hollande, commentant le sobriquet, s’est écrié: « Président des riches? Non ! Président des superriches !  ». François Hollande à qui son successeur ressemble de plus en plus. L’un était parti de la dénonciation de la finance, l’autre apparaissait comme le bras opérationnel de cette dernière pour « réformer » la France. Au bout du compte, Emmanuel Macron à mi-mandat semble s’être hollandisé, réagissant au coup par coup, surpris par les forces qu’il déchaîne et sans réponse stratégique. 

Plus on avance dans l’article, plus on a l’impression qu’il est écrit pour le cercle au fond très étroit des élites néo-libérales qui se demandent à quelles conditions le système mis en place depuis deux générations peut survivre et à quelle vitesse il est nécessaire de la faire évoluer. Il n’est pas sûr qu’ils sortent rassurés du portrait actualisé du président français. Sur quoi débouche en effet le reportage? Sur la perspective d’un ancien président écrivain, qui travaillera - dès 2022, l’article ne l’exclut pas - à raconter sa version de l’histoire. A dresser son auto-portrait. Mais aura-t-il plus à raconter, au bout du compte, que François Hollande? 

C’est le paradoxe de la mise en scène de Time Magazine: au bout du compte, elle débouche sur le vide politique. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

06.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

07.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AZKA
- 21/09/2019 - 11:55
Le préfet Lallemand et les média parisiennes
Et leurs relais de l'oligarchie internationale anywhere
Time c'est Radio Paris quoi!
Radio Paris ment, Radio Paris ment Radio Paris c'est Lallemand.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 21/09/2019 - 09:31
Il ferait mieux d'en parler à
Il ferait mieux d'en parler à ses électeurs !... Tout le monde connaît l'expression "J'en parlerai à mon cheval".
lasenorita
- 20/09/2019 - 18:33
La désinformation de l'HISTOIRE...
Macron pratique la désinformation de l'Histoire de France! Il a fait la ''repentance'',au nom de la France,pour le traître-collabo Maurice Audin, enlevé par notre armée mais il n' a pas fait la ''repentance'' quand cette même armée a laissé, après le 19 mars 1962,les fellouzes enlever 3.000 non-musulmans ''innocents'' dont les corps n'ont pas été restitués à leur famille par le F.L.N...Macron dit que la ''colonisation (française)est un ''crime contre l'humanité'' mais il ignore qu'avant 1830:les Turcs ont ''colonisé'' l'Algérie pendant 3 siècles et que les Arabes ont, aussi, colonisé l'Algérie (au 7ième siècle) puis ils ont chassé d'Algérie des familles qui se trouvaient avant eux, en Algérie tels les Juifs et les Berbères chrétiens (comme saint-Augustin)..Hier, un ministre de Macron a insisté sur le fait que des classes ont été créées dans les ''quartiers sensibles '',peuplés d'étrangers,mais il a oublié de dire que Macron a supprimé 400 classes dans les zones rurales habitées par de ''vrais'' Français!...