En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 16 min 47 sec
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 17 heures 3 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 18 heures 13 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 19 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 20 heures 39 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 22 heures 26 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 2 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 16 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 16 heures 49 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 17 heures 15 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 18 heures 44 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 19 heures 55 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 21 heures 46 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 23 heures 9 min
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Atlantico business

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

Publié le 16 septembre 2019
Ce rapport reconnaît qu’un Brexit sans deal va entrainer beaucoup de difficultés pour la population britannique. Boris Johnson cherche désormais la solution pour organiser un Brexit soft avec deal, sans pour autant trahir ses engagements politiques.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce rapport reconnaît qu’un Brexit sans deal va entrainer beaucoup de difficultés pour la population britannique. Boris Johnson cherche désormais la solution pour organiser un Brexit soft avec deal, sans pour autant trahir ses engagements politiques.

Bernard Pivot, qui n’a rien perdu de son humour, est l’auteur d’un tweet qui a été vu près de 2 millions de fois depuis la semaine dernière, non seulement en France mais aussi en Grande Bretagne. Bernard Pivot a eu le don de faire rire avec une situation qui ne fait pourtant rire personne. Il propose à l’Académie Française d’inscrire au dictionnaire un nouveau mot, le mot brexit en tant que nom commun et donc sans majuscule, avec la définition suivante : « un débat cacophonique et insoluble, une réunion foutoir, une assemblée bordélique. Ex: l'assemblée des copropriétaires s'est achevée en brexit. » Ou encore une réunion de famille tourne au brexit...

Ce tweet s’est diffusé très rapidement au moment où le Premier ministre britannique se retrouvait dans un corner politique et que personne ne voit comment il va s’en sortir.  

L’ambiance est donc tout sauf sereine au 10 Downing Street et l’entourage de Boris Johnson se rend bien compte qu’il va falloir trouver une solution pour que le Brexit, promis juré au 31 octobre, s’applique sans provoquer d‘effets trop douloureux pour la population. Or, a priori, il n’y a pas d’autres solutions techniques que d’appliquer le deal qui avait été défini après deux années de négociations par Theresa May. Toute la question pour Boris Johnson est d’appliquer le deal, sans dire que c’est en un.

Son administration a laissé sortir publiquement, en fin de semaine dernière, les conclusions du rapport Opération Yellowhammer (voir lien). Ce document, qui était resté confidentiel jusqu'à maintenant, dévoile les conséquences immédiates d'un Brexit sans deal, dans plusieurs secteurs, dont l'approvisionnement alimentaire, la santé avec les risques de pénurie de médicaments, les transports et les frontières. C’est ce rapport commandé par le gouvernement et réalisé sous le sceau du secret par l’administration qui avait convaincu Theresa May de trouver une solution. 

Une partie du rapport décrit la forte dépendance de la Grande Bretagne à l’Union européenne en matière alimentaire (produits frais, fruits et légumes) et en produits pharmaceutiques, notamment l’insuline, mais pas seulement. 

Le rapport décrit aussi les risques encourus en matière de sécurité alimentaire et hygiénique, si la Grande Bretagne s’affranchissait des normes mises en place par Bruxelles.

Enfin, le rapport décrit les perturbations probables dans le transport routier via le tunnel sous la Manche et dresse un tableau assez chaotique. Ainsi, en cas de sortie sans accord le 31 octobre, entre 50 % et 85 % des camions britanniques pourraient ne pas être en conformité avec la douane française. 
En conséquence, le transport routier de marchandises serait mécaniquement réduit de 40 % à 60 %, avec des allongements de la durée de livraison de 2,5 jours en moyenne et des embouteillages de 40 à 50 km sur les voies d’accès au tunnel. Entre Calais et Douvres. 

Coté britannique, au cas où la durée de contrôle passerait de 2 minutes actuellement à 4 minutes, la file d’attente atteindrait 70 km.

Il faut savoir que l’Eurotunnel transporte jusqu'à 1 800 000 poids lourds par an entre le Royaume-Uni et le continent. 

Dans le cas d’un Brexit sans accord, à cause des procédures et les modalités de passage, le trafic serait complètement bloqué pendant les premières 24 heures et fortement diminué ensuite, par rapport à la situation actuelle. On estime coté britannique que la situation ne reviendrait normale qu’après avoir mis au point des process de control digital, mais il faudrait sans doute six mois minimum puisque personne n’est prêt. Et de toute façon, la situation la meilleure à laquelle on puisse s’attendre ne serait qu’à 70% de la situation actuelle, même après 6 mois.

Ce rapport a évidemment jeté un froid, mais on estime que, si le Premier ministre l’a laissé sortir (et il a selon toute vraisemblance laissé sortir un document classé confidentiel jusqu‘à maintenant), c’est pour préparer une partie de l’opinion favorable au Brexit dur d’accepter quelques entorses aux promesses et aux engagements. 

On est loin des débats politiques sur la protection de l’indépendance et de l’identité britannique, on est même loin des querelles de frontières et on est très loin des débats idéologiques et du « Fuck Business » de quand Johnson n’était pas en poste. On est désormais face à la réalité de la vie quotidienne. Et qu’on le veuille ou non, cette réalité s’impose aux politiques. Sans revenir à Machiavel, le respect de cette réalité s’impose aux gouvernants. « Si les gouvernants oublient ces contraintes, le peuple sait toujours le leur rappeler, y compris en démocratie ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 18/09/2019 - 09:23
On n'est pas des monstres!
On peut tout de même espérer qu'un jour avant que ces malheureux anglais ne meurent de honte et de faim, le Mannekenpiss de Bruxelles leur envoie quelques secours.
Benvoyons
- 17/09/2019 - 16:03
L'on se demande bien alors pourquoi suivant tous les Betxiters
qui chantent depuis plus de 2ans la merveilleuse Chanson Sans L'UE l'UK sera beaucoup mais beaucoup plus riche. Mais étonnamment ils sont toujours là en paillant, retenez nous, ou vous allez ce que vous allez voir! Mais toujours là dans l'UE voulant négocier l'on ne sait quoi :)::)
1) l'UK essaye toujours & toujours de négocier, & que même Boris en Hulk Vert en redemande encore plus jusqu'au 31octobre :)::)& alors qu'en plus, tout serait mieux sans l'UE ???:)
2) D'ailleurs Pourquoi, ne pas avoir fait le "Betxit", dès le résultat de la votation pour quitter l'UE ???
Benvoyons
- 17/09/2019 - 15:53
gerint-17/09/2019-07:26Boris ne t'a pas dit qu'il avait menti:)
Ben oui l'UK paye 10Mds€ & retouche en retour 11Ms€. Donc la redistribution dans l'UE sera le 1 Mds€ qui ne retourne pas en UK. :)::)