En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 1 heure 52 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 14 heures 54 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 16 heures 37 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 18 heures 29 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 21 heures 57 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 22 heures 34 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 22 heures 47 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 1 heure 52 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 14 heures 22 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 15 heures 48 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 17 heures 5 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 22 heures 56 min
© Capture d'écran Youtube
© Capture d'écran Youtube
Blancs fragiles s’abstenir

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Publié le 13 septembre 2019
Elle dure 52 minutes. Ne ratez pas une seule seconde : elle vous apprendra ce qui sans doute nous guette.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elle dure 52 minutes. Ne ratez pas une seule seconde : elle vous apprendra ce qui sans doute nous guette.

Ça commence assez tristement, mais plutôt doucement. Les enseignants défilent devant les étudiants pour décliner leur profession de foi. À peu près toujours les mêmes mots : « Je mettrai toute mon énergie à combattre le racisme », « Je serai toujours, et en permanence, du côté des racisés ». Les étudiants les adoubent ou pas.

Ainsi faisait la plèbe romaine quand après un combat de gladiateurs, elle pointait son pouce vers le haut ou vers le bas. Ça s'est passé il y a quelques temps à l'Université d'Evergreen. Là-bas, ce sont les étudiants qui choisissent les professeurs. Ces derniers sont au service des étudiants, mais surtout d'une grande et noble cause : l'anti-racisme. Evergreen, on l’aura compris, est une université très, très progressiste.

Dans cette université, il y avait un rituel : « le jour de l'absence ». À cette occasion, les étudiants noirs, ou issus de toute autre minorité raciale, quittaient le campus. Leur absence devait faire comprendre aux étudiants blancs ce qu'était l'horreur de l’apartheid et les amener à se sentir orphelins sans leurs collègues « racisés ».

Vint à Evergreen un nouveau directeur encore plus progressiste que le précédent. Avec lui, il y eu un nouveau « jour d'absence ». Cette fois-ci, ce sont les Blancs qui devaient quitter les lieux. Ainsi, les Noirs et les autres « racisés » seraient enfin entre-eux, préservés de la souillure de la blanchitude.

Un professeur, Bret Weinstein, refusa d'obtempérer. Il argua que la contrainte qui lui était faite était inacceptable : les Noirs et les « racisés » étaient en effet volontaires pour s'absenter. Pas lui. Ce fut alors un déchaînement de violence. Des dizaines d’étudiants et d'étudiantes l'encerclèrent en hurlant « Weinstein, raciste ! ». Regardez bien la vidéo : des possédés et des envoûtés sont à l’œuvre.

Une religion ? Non, une secte. Weinstein voulait argumenter, expliquer son refus. « Non, non, non ! », crièrent les illuminés. Car, selon un poison qu'on leur avait instillé, Weinstein et tous les autres Blancs souffrent d'une maladie appelée « la fragilité blanche ». Un concept élaboré par quelques prêtresses de l’intersectionnalité. Comprenez bien : dès qu'on lui parle de racisme, le Blanc devient stressé, inquiet, fragile.

Il a été, le malheureux, élevé dans une famille blanche. Vit dans une société blanche. Avec des canons culturels blancs. Comment pourrait-il comprendre ce qu'est le racisme ? Inutile donc de discuter avec lui : il est raciste de naissance, et sera éternellement raciste. Ainsi, Bret Weinstein fut chassé de son université.

Dans les jeunesses hitlériennes, on fabriquait des petits nazis entraînés à tuer des Juifs. Dans les rangs du Komsomol soviétique, on formatait des jeunes pionniers qui n'avaient aucune hésitation à exterminer les ennemis du peuple. Et les Gardes Rouges chinois, de tristes robots endoctrinés, portaient la mort dans les rangs des adversaires du bien aimé président Mao. Que fabriquait-on d'autre à Evergreen ?

Chez nous, on n'en est pas encore là. Mais on est sur le chemin qui y mène. Les indigénistes pénètrent et infiltrent nos universités. Et au détour d'une émission, on apprend que Lilian Thuram et Rokhaya Diallo se rendent à 8h du matin dans les écoles pour prêcher la bonne parole anti-raciste aux tous petits. L'avenir, on le sait, appartient à ceux qui se lèvent tôt...

P.S : Nous avons aussi notre maison des fous. Il y a quelques temps, des associations indigénistes et noires sont parties en guerre contre les sparadraps. Sur leurs boîtes, il était marqué « couleur chair ». Mais de quelle chair s'agit-il, ont demandé les croisés de l'anti-racisme ? Les sparadraps, en effet, sont bêtement roses. Les fabricants, toujours à l'affût d'un marché, ont accédé à leur revendication et produisent des sparadraps d’autres couleurs. Un bide commercial : ils y ont renoncé. Va-t-on ouvrir un nouveau front avec les préservatifs ? À ma connaissance, ils ne sont pas de couleur noire...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jpmednuc
- 14/09/2019 - 12:03
En France on a déjà connu ça ... en plus sanglant !
Cela s'appelait le Tribunal Révolutionnaire dont l'accusateur public à Paris était Fouquier-Tinville. Son nom est "resté à la postérité comme le type même de l'accusateur ou de l'intellectuel violemment inquisitoire, arbitraire, sans nuances et sans respect pour les droits de l'accusé". Curieusement toujours selon Wikipédia, une voie publique porte encore son nom à Assis-sur-Serre dans l'Aisne pas très loin du lieu de naissance du triste personnage ... heureusement il s'agirait d'une impasse !
Un autre accusateur public du même tonneau, Joseph Le Bon, a sévi à Arras. Il a fini comme le précédent et comme leurs multiples malheureuses victimes, guillotiné en place publique (lui le 16 octobre 1795 et Fouquier-Tinville le 7 mai 1795 ).
Mais les soi-disant intellos bien-pensants manipulateurs et souvent incultes, l'ignorent ! Sinon ils se méfieraient ... enfin peut-être !
J'accuse
- 14/09/2019 - 09:59
Question
Qu'est-ce qui pousse des étudiants blancs (ou des noirs non endoctrinés) à s'inscrire dans cette université ?
Pour les profs, ils sont peut-être à la recherche d'un travail, peu importe où.
Elle devrait d'ailleurs s'appeler Everblack...
Sidewinder
- 14/09/2019 - 04:41
Oui, nous y sommes.
Il y a bien eu une "université d'été" réservée aux "non blancs" il y a un certain temps. "Here we go again" comme aurait dit Ronald Reagan. On n'en finit pas avec ces trucs-là. Le Mal renait toujours de ses cendres et, moi qui ne crois pas au diable, je me demande s'il n’y a pas quelque chose de satanique dans cette affaire. La raison ne peut pas l'expliquer...alors ?
La civilisation occidentale avec ses forces et ses faiblesses est attaquée partout dans le monde, et pire, aux USA même pourtant le centre de la Démocratie. Je me demande si nous ne revivons pas les années 30 ou le nazisme avait eu prise parmi certaines couches de la population Américaine. Je ne vois pas de différence entre les dictatures de gauche ou de droite.