En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

05.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

06.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

07.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Et si l’impact psychologique du COVID-19 nous exposait à un danger politique majeur

06.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 11 min 59 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 39 min 45 sec
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 1 heure 50 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 2 heures 35 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 3 heures 39 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 4 heures 28 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Science
Survivants

Pourquoi les oiseaux ont survécu aux impacts d'astéroïdes géants et pas les dinosaures

il y a 4 heures 32 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 23 min 10 sec
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 1 heure 37 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 2 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 3 heures 31 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 4 heures 27 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 4 heures 28 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 4 heures 29 min
décryptage > Santé
Effet indirect

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

il y a 4 heures 32 min
décryptage > Politique
Démarche de réfléxion

Jean Leonetti : "Le gouvernement a montré les limites de l’ambiguïté du « en même temps »"

il y a 4 heures 33 min
© Capture d'écran Youtube
© Capture d'écran Youtube
Blancs fragiles s’abstenir

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Publié le 13 septembre 2019
Elle dure 52 minutes. Ne ratez pas une seule seconde : elle vous apprendra ce qui sans doute nous guette.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elle dure 52 minutes. Ne ratez pas une seule seconde : elle vous apprendra ce qui sans doute nous guette.

Ça commence assez tristement, mais plutôt doucement. Les enseignants défilent devant les étudiants pour décliner leur profession de foi. À peu près toujours les mêmes mots : « Je mettrai toute mon énergie à combattre le racisme », « Je serai toujours, et en permanence, du côté des racisés ». Les étudiants les adoubent ou pas.

Ainsi faisait la plèbe romaine quand après un combat de gladiateurs, elle pointait son pouce vers le haut ou vers le bas. Ça s'est passé il y a quelques temps à l'Université d'Evergreen. Là-bas, ce sont les étudiants qui choisissent les professeurs. Ces derniers sont au service des étudiants, mais surtout d'une grande et noble cause : l'anti-racisme. Evergreen, on l’aura compris, est une université très, très progressiste.

Dans cette université, il y avait un rituel : « le jour de l'absence ». À cette occasion, les étudiants noirs, ou issus de toute autre minorité raciale, quittaient le campus. Leur absence devait faire comprendre aux étudiants blancs ce qu'était l'horreur de l’apartheid et les amener à se sentir orphelins sans leurs collègues « racisés ».

Vint à Evergreen un nouveau directeur encore plus progressiste que le précédent. Avec lui, il y eu un nouveau « jour d'absence ». Cette fois-ci, ce sont les Blancs qui devaient quitter les lieux. Ainsi, les Noirs et les autres « racisés » seraient enfin entre-eux, préservés de la souillure de la blanchitude.

Un professeur, Bret Weinstein, refusa d'obtempérer. Il argua que la contrainte qui lui était faite était inacceptable : les Noirs et les « racisés » étaient en effet volontaires pour s'absenter. Pas lui. Ce fut alors un déchaînement de violence. Des dizaines d’étudiants et d'étudiantes l'encerclèrent en hurlant « Weinstein, raciste ! ». Regardez bien la vidéo : des possédés et des envoûtés sont à l’œuvre.

Une religion ? Non, une secte. Weinstein voulait argumenter, expliquer son refus. « Non, non, non ! », crièrent les illuminés. Car, selon un poison qu'on leur avait instillé, Weinstein et tous les autres Blancs souffrent d'une maladie appelée « la fragilité blanche ». Un concept élaboré par quelques prêtresses de l’intersectionnalité. Comprenez bien : dès qu'on lui parle de racisme, le Blanc devient stressé, inquiet, fragile.

Il a été, le malheureux, élevé dans une famille blanche. Vit dans une société blanche. Avec des canons culturels blancs. Comment pourrait-il comprendre ce qu'est le racisme ? Inutile donc de discuter avec lui : il est raciste de naissance, et sera éternellement raciste. Ainsi, Bret Weinstein fut chassé de son université.

Dans les jeunesses hitlériennes, on fabriquait des petits nazis entraînés à tuer des Juifs. Dans les rangs du Komsomol soviétique, on formatait des jeunes pionniers qui n'avaient aucune hésitation à exterminer les ennemis du peuple. Et les Gardes Rouges chinois, de tristes robots endoctrinés, portaient la mort dans les rangs des adversaires du bien aimé président Mao. Que fabriquait-on d'autre à Evergreen ?

Chez nous, on n'en est pas encore là. Mais on est sur le chemin qui y mène. Les indigénistes pénètrent et infiltrent nos universités. Et au détour d'une émission, on apprend que Lilian Thuram et Rokhaya Diallo se rendent à 8h du matin dans les écoles pour prêcher la bonne parole anti-raciste aux tous petits. L'avenir, on le sait, appartient à ceux qui se lèvent tôt...

P.S : Nous avons aussi notre maison des fous. Il y a quelques temps, des associations indigénistes et noires sont parties en guerre contre les sparadraps. Sur leurs boîtes, il était marqué « couleur chair ». Mais de quelle chair s'agit-il, ont demandé les croisés de l'anti-racisme ? Les sparadraps, en effet, sont bêtement roses. Les fabricants, toujours à l'affût d'un marché, ont accédé à leur revendication et produisent des sparadraps d’autres couleurs. Un bide commercial : ils y ont renoncé. Va-t-on ouvrir un nouveau front avec les préservatifs ? À ma connaissance, ils ne sont pas de couleur noire...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jpmednuc
- 14/09/2019 - 12:03
En France on a déjà connu ça ... en plus sanglant !
Cela s'appelait le Tribunal Révolutionnaire dont l'accusateur public à Paris était Fouquier-Tinville. Son nom est "resté à la postérité comme le type même de l'accusateur ou de l'intellectuel violemment inquisitoire, arbitraire, sans nuances et sans respect pour les droits de l'accusé". Curieusement toujours selon Wikipédia, une voie publique porte encore son nom à Assis-sur-Serre dans l'Aisne pas très loin du lieu de naissance du triste personnage ... heureusement il s'agirait d'une impasse !
Un autre accusateur public du même tonneau, Joseph Le Bon, a sévi à Arras. Il a fini comme le précédent et comme leurs multiples malheureuses victimes, guillotiné en place publique (lui le 16 octobre 1795 et Fouquier-Tinville le 7 mai 1795 ).
Mais les soi-disant intellos bien-pensants manipulateurs et souvent incultes, l'ignorent ! Sinon ils se méfieraient ... enfin peut-être !
J'accuse
- 14/09/2019 - 09:59
Question
Qu'est-ce qui pousse des étudiants blancs (ou des noirs non endoctrinés) à s'inscrire dans cette université ?
Pour les profs, ils sont peut-être à la recherche d'un travail, peu importe où.
Elle devrait d'ailleurs s'appeler Everblack...
Sidewinder
- 14/09/2019 - 04:41
Oui, nous y sommes.
Il y a bien eu une "université d'été" réservée aux "non blancs" il y a un certain temps. "Here we go again" comme aurait dit Ronald Reagan. On n'en finit pas avec ces trucs-là. Le Mal renait toujours de ses cendres et, moi qui ne crois pas au diable, je me demande s'il n’y a pas quelque chose de satanique dans cette affaire. La raison ne peut pas l'expliquer...alors ?
La civilisation occidentale avec ses forces et ses faiblesses est attaquée partout dans le monde, et pire, aux USA même pourtant le centre de la Démocratie. Je me demande si nous ne revivons pas les années 30 ou le nazisme avait eu prise parmi certaines couches de la population Américaine. Je ne vois pas de différence entre les dictatures de gauche ou de droite.