En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 21 min 30 sec
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 1 heure 59 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 4 heures 53 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 6 heures 1 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 6 heures 41 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 7 heures 13 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 7 heures 40 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 8 heures 56 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 9 heures 3 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 9 heures 28 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 1 heure 1 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 2 heures 15 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 4 heures 57 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 6 heures 18 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 6 heures 51 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 7 heures 32 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 8 heures 39 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 9 heures 3 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 9 heures 29 min
© JOEL SAGET
© JOEL SAGET
Rétropédalage ?

Réforme des retraites : Edouard Philippe va-t-il finalement renoncer à l’ambition systémique du gouvernement ?

Publié le 12 septembre 2019
Le premier ministre sera ce jeudi soir l’invité de Gilles Bouleau au 20h de TF1.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le premier ministre sera ce jeudi soir l’invité de Gilles Bouleau au 20h de TF1.

Ce jeudi est une importante veillée d'armes pour la réforme des retraites. À 20 heures, Édouard Philippe interviendra au journal de TF1 pour fixer le cap que le gouvernement entend suivre sur ce dossier de plus en plus compliqué. Vendredi, une première grève devrait paralyser la RATP et manifester la détermination des personnels à lutter contre la disparition de leurs régimes spéciaux. Entretemps, Emmanuel Macron a reçu la CFDT et l'UNSA pour détenter de trouver des alliés syndicaux. Les 48 heures qui s'annoncent vont jouer un rôle essentiel pour la suite des événements.

La réforme des retraites entre dans une phase-clé. Le gouvernement doit désormais choisir clairement entre un rétropédagalge plus ou moins discret sur la question de l'universalité du régime, et une entrée sans retour dans la seringue qui condamnerait à terme les 42 régimes spécifiques en vigueur depuis les années 30 pour des catégories spécifiques de salariés (dont les gros bataillons appartiennent aux transports et aux réseaux d'énergie). Pour l'instant, l'arbitrage est encore incertain.  

Un sondage sur les retraites soulève de nombreuses questions

En l'état, on peine à suivre la ligne à laquelle les Français sont attachés, et qu'ils seraient, in fine, prêts à suivre. Un sondage BVA publié hier montre qu'il existe aujourd'hui une majorité claire (88%) en faveur d'une évolution du système des retraites, mais qu'aucune majorité ne se dégage en faveur d'une majorité systémique. Ainsi, près d’un Français sur deux (48%) souhaite une adaptation du système existant sans transformation radicale et 40% désirent une réforme en profondeur. 

Dans la pratique, et sans surprise, la suppression des régimes spéciaux (67%) et l’instauration d’un régime par points (65%) recueillent l’approbation d’une majorité de Français, les autres mesures suscitent davantage de réticences.Ainsi, seuls 44% des Français sont favorables à l’instauration d’un « âge pivot », 39% à l’augmentation de la durée de cotisation des actifs, 38% à une augmentation des cotisations à la retraite et 35% au fait de reculer le départ à la retraite au-delà de 62 ans. Enfin, la diminution des pensions de retraite reste un sujet sur lequel l’opposition des Français est massive (93%). 

Reste à savoir combien de Français soutiendraient durablement une paralysie du pays pour mettre en place un régime par points qui serait déficitaire... La quadrature du cercle est problématique ici.  

Macron cherche des alliances syndicales face à la contestation

Ce jeudi, Emmanuel Macron doit rencontrer l'UNSA, après avoir rencontré la CFDT lundi. On comprend bien la logique à l'oeuvre désormais. Face à une grève massive à la RATP, qui pourrait donner le coup d'envoi d'un automne agité socialement, le Président doit à tout prix rompre "l'encerclement" face à un dossier explosif et se trouver des armées syndicales de secours. Laurent Berger peut piaffer: il retrouve enfin le rôle qu'il demande à avoir depuis plusieurs mois, celui de supplétif du gouvernement et d'enfant chéri du Président de la République.  

Ce huis clos du gouvernement avec la CFDT, bien connu sous François Hollande, peut-il sauver le soldat Macron? Pour le Président, un problème subsiste: le poids de la CFDT dans les bénéficiaires des régimes de retraite est faible, et risque de ne pas suffire pour neutraliser une contestation viscérale. La pesée de la réforme se jouera ici: soit Emmanuel Macron considère que ses alliances syndicales lui permettront de sauter le pas, soit il rétropédalera.  

Au demeurant, le prix à payer pour avoir le soutien de ces syndicats réformistes est bien connu. Si ces organisations soutiennent le passage à un régime par points, elles soutiennent beaucoup moins l'unicité des règles de calcul des retraites. Amateur d'universalité s'abstenir! 

L'hypothèse d'un rétropédalage

Quelle sera l'ampleur du rétropédalage de Macron dans cette affaire? Sauvera-t-il à tout prix, avec le soutien de la CFDT et de l'UNSA, le passage facial à un régime par points, mais en sacrifiant l'égalité des règles de calcul des droits? Cette hypothèse paraît pouvoir prendre forme. Toute la population active française dépendrait d'une seule caisse de retraite, mais ouvrirait des droits différenciés selon son employeur.  

Cette cotte mal taillée permettrait de préserver les régimes spéciaux sans le dire, et sacrifierait, une fois de plus, les entreprises les plus concurrentielles au bénéfice des anciens monopoles et des fonctionnaires.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 13/09/2019 - 10:28
entièrement d'accord
avec GP13 .
Xenophon
- 13/09/2019 - 09:04
Tiens, tiens!
Il y a un petite odeur de repli stratégique dans l'air, non?
GP13
- 12/09/2019 - 11:22
L'uniformité ou l'égalité sans équité
Le principe d'attribuer le même nombre de points de retraite pour la même somme gagnée, fait l'impasse sur le temps et les conditions à gagner cette somme. Cela créera de nouvelles inégalités qui ne manqueront pas d'être atténuées par des dispositions particulières......
Plutôt que de faire un tour pour rien fondé sur un égalitarisme digne de la défunte RDA, les politiques auraient pu réunir volontés et opinions sur une équité à faire grandir.