En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

05.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

06.

L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France

07.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

05.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 16 min 44 sec
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Au secours, l’OMC se réveille et autorise Donald Trump à taxer les produits d’origine européenne

il y a 55 min 10 sec
décryptage > Société
Le multiculturalisme est l'un des problèmes ?

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

il y a 1 heure 28 min
light > Insolite
Du costume à la tenue de cirque
L’ex-conseiller de Donald Trump participe à l’émission Danse avec les Stars
il y a 16 heures 36 min
de la moquerie dans l'air
Justin Trudeau va réenregistrer son hymne en français
il y a 17 heures 11 min
light > Société
nouveau système de don
L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France
il y a 18 heures 50 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 19 heures 48 min
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 21 heures 39 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 22 heures 41 min
décryptage > Economie
risque de récession ?

Déficits publics : la zone euro souffre-t-elle d’anorexie budgétaire ?

il y a 1 jour 13 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 37 min 27 sec
décryptage > Société
énième réforme

Lutte contre les stupéfiants : le plan antidrogue qui n’en était pas un

il y a 1 heure 7 min
pépite vidéo > International
Preuve en image
Des navires de guerres vendus par la France impliqués dans le blocus yéménite
il y a 16 heures 8 min
pépites > France
plus de reports possibles
Evacuation d’un millier de migrants à Grande-Synthe
il y a 16 heures 55 min
pépite vidéo > Justice
une énième confrontation
Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 19 heures 40 min
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 20 heures 55 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 22 heures 17 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 23 heures 1 min
décryptage > International
élections législatives

Petits repères pour comprendre les élections en Israël

il y a 1 jour 28 min
© Reuters
© Reuters
Bioéthique

Jean-Louis Touraine : symptôme et porte-parole d’un mal idéologique profond

Publié le 12 septembre 2019
Le rapporteur LREM du projet de loi bioéthique a déclaré en commission mercredi : “il n’y a pas de droit de l’enfant à avoir un père".
François Martin est haut-fonctionnaire, ancien élève de l'Ena. Soumis au devoir de réserve, il s'exprime ici sous pseudonyme.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Martin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Martin est haut-fonctionnaire, ancien élève de l'Ena. Soumis au devoir de réserve, il s'exprime ici sous pseudonyme.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le rapporteur LREM du projet de loi bioéthique a déclaré en commission mercredi : “il n’y a pas de droit de l’enfant à avoir un père".

Atlantico : Jean-Louis Touraine, rapporteur LREM de la commission concernant le projet de loi bioéthique, a déclaré qu'il n'y avait pas de droit de l'enfant à avoir un père. Si cette déclaration est incontestable juridiquement, ne traduit-elle pas une conception particulière de la société, dans laquelle le rôle spécifique du père est négligeable ? 

François Martin : Cette déclaration a peu de sens juridique. Certes, il n’y a pas de principe de droit international ou autre exigeant que l’enfant soit élevé par son père et sa mère, sinon toute adoption serait impossible, or il y a toujours eu des orphelins. Mais la PMA sans père et la GPA fabriquent des orphelins.

La déclaration des droits de l’enfant du 20 novembre 1959 et, plus encore, la convention internationale des droits de l’enfant de 1989 évoquent le rôle des parents : l’enfant « doit, autant que possible, grandir sous la sauvegarde et la responsabilité de ses parents » (principe 6 de la déclaration) ; il a « dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux » (article 7 de la convention) ; « les deux parents ont une responsabilité commune pour ce qui est d’élever l’enfant et d’assurer son développement » (article 18 de la convention). Ces textes sont clairs. L’adoption consiste à donner des parents à un enfant qui les a perdus (ou à qui il a été enlevé pour des raisons légitimes : violence, incapacité) non à donner un enfant à des parents qui ne peuvent en avoir. Or un couple de femmes ou un couple d’hommes ne peuvent pas avoir d’enfant. Il est nécessaire qu’il y ait au départ un père et une mère. Prenons un enfant en bas âge dont le père meurt. La mère peut se remarier avec un autre homme qui deviendra le tuteur de l’enfant et en assurera les responsabilités. Il n’en deviendra jamais le père biologique ! allons plus loin : la mère se remarie avec une femme (puisque la loi désormais l’autorise). Celle-ci pourra assurer conjointement des responsabilités d’éducation de l’enfant : personne ne le conteste. Elle n’en deviendra pas pour autant sa mère biologique ! Et là, nous parlons d’un accident : la mort du père. Pas de la création délibérée d’un enfant réputé « sans père », qui est une absurdité biologique et donc juridique.

A quoi mène la logique de ces propos, qui consiste à nier la dépendance de l'enfant vis à vis de ses deux parents ? Elle ressemble à s'y méprendre à celle qui a mené à des propositions d'éducation collectiviste... 

Oui, relisez « le meilleur des mondes ». L’idée de séparer l’éducation (puis la fabrique) des enfants de leur filiation biologique est proprement totalitaire et contraire à la dignité humaine.

Les parents ont une responsabilité, non seulement vis-à vis de l’enfant, mais aussi envers la société. Nier la dépendance entre l’enfant et ses parents supprime cette responsabilité: l’enfant devient un objet social que l’on peut formater au gré des dirigeants de cette société, pour en faire un sujet docile, ce qui est le rêve du totalitarisme. Et cela nie la diversité fondamentale de la nature humaine, fruit de l’histoire propre de chaque personne, qui est unique. Cette histoire propre a besoin d’origines pour se construire, quitte à s’en affranchir à l’âge adulte. Prétendument sans père ou sans mère, un enfant sera nécessairement amputé d’une partie de son histoire. Donc plus fragile et plus malléable. 

Dans le même temps, le projet de loi de bioéthique repose sur l'idée d'un droit de tous à avoir un enfant, et inverse donc la logique contenue dans l'idée du droit de l'enfant à avoir un père. Dans quelle mesure cette inversion peut faire peser sur l'enfant un poids psychologique ? 

Le droit à avoir un enfant, ou droit à l’enfant, est la négation – réactionnaire au sens propre du mot – du droit de l’enfant. De sujet de droit qu’il est devenu à l’époque moderne, notamment avec les deux textes précités, l’enfant redevient objet de droit, une propriété que l’on peut acquérir, ce qui nous renvoie aux tous premiers temps du droit romain. Est-ce cela le progrès ? En outre, la déclaration et la convention évoquent comme principe fondamental « l’intérêt supérieur de l’enfant ». Avec la PMA sans père (le « M » est d’ailleurs un abus de langage dans ce cas, puisqu’il ne s’agit en aucun cas d’une action médicale visant à réparer un dysfonctionnement naturel) ce principe est totalement perdu de vue au nom de l’intérêt (que l’on peut difficilement qualifier de « supérieur ») d’un couple de femmes – par définition infertile – à avoir un enfant. Enfin, il est évident qu’un enfant ainsi réputé né « sans père » (ou « sans mère », ce qui est l’étape suivante) ressentira à tout le moins le poids psychologique que cette absurdité représente. Mais quand il sera en âge de le réaliser et de peut-être en souffrir, il sera trop tard.

Au nom d’un soi-disant progressisme qui est en fait une formidable régression, des apprentis sorciers irresponsables vont aider à la fabrique d’enfants envers qui la dette morale sera irréparable. Il est vrai que quand le problème se posera, ses auteurs ne seront plus aux affaires ; alors pourquoi se préoccuper de conséquences qui vont très au-delà des prochaines échéances électorales, puisque seules ces dernières comptent ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

05.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

06.

L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France

07.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

05.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 13/09/2019 - 11:33
Bravo pour votre texte, car tout y est dit & bien dit.
Mais malheureusement vous ne serez pas invité dans les émissions TV ni Radio.
Bobby Watson
- 13/09/2019 - 09:59
Totalitaire
Le mot est juste. Aldous Huxley l'avait imaginé , Le meilleur des mondes est en marche, Ces gens-là sans culture, sans valeurs, sans dignité nous préparent des lendemains terrifiants. Avec la bienveillance d'une caste médiatique soumise aux lobbys .
alam
- 12/09/2019 - 22:26
Touraine
Après Marisol, encore une calamité socialiste qui s'exprime......