En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

05.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

06.

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

07.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

04.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
light > Culture
Star du doublage et comédien inoubliable
L'acteur Roger Carel est mort à l'âge de 93 ans
il y a 2 heures 9 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 4 heures 50 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 7 heures 12 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 9 heures 16 sec
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 9 heures 31 min
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 23 heures 30 min
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 1 jour 34 min
pépites > Justice
Affaire des "écoutes"
Parquet national financier : Eric Dupond-Moretti cible trois magistrats et demande une enquête administrative
il y a 2 heures 36 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 7 heures 49 sec
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 7 heures 14 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 8 heures 2 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 8 heures 33 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 8 heures 49 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 9 heures 17 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 10 heures 7 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 23 heures 58 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 1 jour 58 min
© Yann COATSALIOU / AFP
© Yann COATSALIOU / AFP
Petites leçons d'histoire

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Publié le 16 août 2019
Le chef de l’Etat a décidé d’appliquer la discrimination positive au débarquement de Provence. Mais les faits sont têtus.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l’Etat a décidé d’appliquer la discrimination positive au débarquement de Provence. Mais les faits sont têtus.

 

Quand on veut bien faire, très souvent on en fait trop. C’est ce qui est arrivé – et cela lui arrive souvent – à Emmanuel Macron, à l’occasion de son discours commémorant le débarquement de Provence. Voulant rendre hommage aux tirailleurs sénégalais, enrégimenté dans nos troupes coloniales, il a lâché une phrase sirupeuse et fausse : « la France a une part d’Afrique en elle ».

Et bien non ! Il y a certes une part d’Afrique chez nous.  Elle est là dans de nombreux coins de France et nous n'avons rien contre.

La vérité est là. Pas ailleurs. Et en tout cas pas chez Macron. Autre approximation – pour ne pas dire mensonge – du Président de la République : « ils sont morts pour la France ». Non : « ils sont morts pour rien ! », courageusement, n’en doutons pas. Mais quand même pour rien.

Aucun Africain n’était volontaire pour combattre sous le drapeau tricolore. Nos officiers coloniaux allaient les rafler dans les villages. Les enrôler de force. Ou, dans la meilleure hypothèse, les acheter aux chefs tribaux. De la chair à canon, envoyée en première ligne par des supérieurs notoirement racistes.

Pour montrer « la part d’Afrique que la France a en elle », Macron aurait pu rappeler le massacre de Thiaroye en 1944. Cette année-là, dans un camp militaire, les soldats africains se mutinèrent. Ils n’en pouvaient plus d’attendre une solde qui ne venait pas, ils n’en pouvaient plus d’être méprisés, d’être maltraités, l’armée française tira dans le tas : plus de 70 morts. Sans doute, la « part de la France que l’Afrique a en elle »…

Et comme le Président de la République est décidément fâché avec l’histoire, qu’il nous soit permis de lui indiquer que la grande majorité des troupes françaises qui débarquèrent en Provence était composée des pieds noirs d’Algérie. Juste un petit mot pour eux en passant. Il est vrai qu’ils n’étaient pas noirs. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
caustik317
- 31/08/2019 - 20:04
Pour Macron,
c'est une passion, les africains. Il les aime tant ; qu'il y aille donc ! Il serait bien comme président à Ouagadougou. Le chameau présidentiel y est offert par la maison. Ce serait parfait pour des p'tit ballades dans le désert avec Brigitte : la tente, les bougies et le feu de bois. Non ?
JG
- 20/08/2019 - 00:36
C'est vrai ....
Et elle est hélas de plus en plus importante chaque année....jusqu'au jour ou la France sera bouffée par les Africains....à moins d'une révolte des "de souche " et d'une remigration....
celajun
- 18/08/2019 - 09:41
Aucun volontaire vraiment ?
M. Rayski affirme "Aucun Africain n’était volontaire pour combattre sous le drapeau tricolore. " Eh bien si ! Un article du "Monde" publié le 15 août nous parle de deux vétérans sénégalais du débarquement du débarquement en Provence, aujourd'hui décédés, que le journal a rencontrés à plusieurs reprises, et tous les deux disaient s'être engagés. Leur cas n'est sans doute pas unique. L'un répondait à l'appel de De Gaulle, l'autre, mis au défi, voulait montrer son courage https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/08/15/nous-tirailleurs-senegalais-avons-debarque-en-provence-pour-liberer-la-france-en-aout-1944_5499575_3212.html Par ailleurs goumiers et tabors marocains, combattants féroces et efficaces, dont le rôle fut notamment déterminant à Monte Cassino, étaient des mercenaires.