En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Dépression sévère"
Julian Assange serait confronté à des tendances suicidaires suite à son emprisonnement
il y a 7 heures 20 min
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 9 heures 55 min
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 11 heures 7 min
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 13 heures 45 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 14 heures 1 min
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 14 heures 11 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 14 heures 51 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 15 heures 9 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 15 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 15 heures 52 min
pépite vidéo > Politique
LFI
Jean-Luc Mélenchon se félicite de la "créolisation" au coeur de la société française
il y a 8 heures 59 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 10 heures 19 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 12 heures 52 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 15 heures 7 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 15 heures 22 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 17 heures 2 sec
Hospitalité

Et le pape François convia les heures les plus sombres de notre histoire au Vatican !

Publié le 11 août 2019
Il était temps. Elles commençaient à dépérir chez nous.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il était temps. Elles commençaient à dépérir chez nous.

Les heures les plus sombres de notre histoire sont nées en France, aux alentours de l'an 2000. Leur père est inconnu. Et leur mère a accouché sous X. Pendant longtemps, elle vécurent heureuses.

On les choyait. On parlait d'elles sans cesse. Les journaux les évoquaient à tout bout de champ. Les radios chantaient leurs louanges. Et aucun discours politique ne pouvait être prononcé sans qu'elles ne fussent citées.

Elles connurent leur nirvana sous Nicolas Sarkozy. Ce président de la République en était – pour ses adversaires fort nombreux – l'incarnation absolue. Comme il avait bon cœur, et que le mot « partage » avait pour lui un sens, Nicolas Sarkozy se rendit au Vatican en tant que chanoine de Latran. Croyant bien faire, il proposa à Benoît XVI une résidence alternée pour les heures les plus sombres de notre histoire : six mois à l’Élysée, six mois au Vatican.

Le Souverain pontife déclina cette proposition. L'ex cardinal Ratzinger était d'origine allemande et ça lui rappelait de mauvais souvenirs. Vinrent ensuite des heures sombres pour les heures les plus sombres de notre histoire. Par lassitude, on se détourna d'elles. Une langueur mortelle les touchait au plus profond de leur être.

Mais heureusement, le pape François, bienveillant, ne leur fit pas défaut. Il les invita chez lui au Vatican. Invitation qui pris la forme d'une interview accordée par lui à La Stampa. En voici la teneur. Dénonçant le « souverainisme » et le « populisme », le pape se déclara préoccupé « car on entend des discours qui ressemblent à ceux d'Hitler en 1934 » !!

Puis, il ajouta, plutôt maladroitement : « le suffixe «-isme » ne nous a jamais fait de bien ». Ce qui, soit dit en passant, n'était pas très gentil pour le catholicisme. Prévenues de ces saintes paroles, les heures les plus sombres de notre histoire se mirent en route vers Rome.

Dans les Alpes, à la frontière italienne, elles croisèrent des migrants qui gagnaient la France ; l'Italie étant devenue pour eux inhospitalière. « Salve migrantium » dirent les heures les plus sombres de notre histoire, qui avaient pris des cours de latin. « Salam alaykoum » répondirent les migrants, qui n'avaient pris aucun cours.

Au Vatican, les gardes suisses leur firent une haie d'honneur avec leurs hallebardes. Le pape François les serra contre son cœur qu'il avait grand. Et ce dimanche matin, bénissant de son balcon les fidèles rassemblés devant Saint-Pierre de Rome, il troqua son habituel « urbi et orbi » pour « altissimus tenebris prenumtum horae nostrae historiae ». 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 13/08/2019 - 10:36
Pourquoi?
Pour acheter le silence des médias sur la crise de la pédophilie. Je protège les migrations du boboisme triomphant et tu laisse la rumeur s'eteindre.
tubixray
- 12/08/2019 - 17:18
Imam du Vatican
C'est un préalable que rappelle Lucien414 à juste titre, il aurait du se convertir!
Cet individu méprise les chrétiens européens, il est indigne de sa fonction.
clo-ette
- 12/08/2019 - 16:30
encore une fois
L'article m'a bien fait rire . Ni un rire gras, ni un rire jaune, ni un rire sardonique, un rire sain !!