En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 57 min 46 sec
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 2 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 3 heures 48 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 6 heures 4 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 7 heures 6 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 8 heures 24 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 8 heures 51 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 1 heure 41 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 3 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 3 heures 44 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 5 heures 32 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 6 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 8 heures 39 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 8 heures 57 min
© LOU BENOIST / AFP
© LOU BENOIST / AFP
Entretien inédit

Mort de Mamoudou Barry : nouvelle révélation sur la réalité de l’état psychiatrique de son agresseur

Publié le 02 août 2019
Jonas Haddad, avocat de la famille de Mamoudou Barry, explique que lorsque le drame a eu lieu, le discernement du tueur n'est ni aboli, ni altéré et qu'il est en pleine possession de ses moyens. On parle souvent d'antécédents psychiatriques même s'il peut y en avoir dés l'âge de 10 ans sans être fou à 20 ans.
Jonas Haddad est secrétaire national au sein du parti Les Républicains en charge de l'Entreprenariat des Jeunes.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jonas Haddad
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jonas Haddad est secrétaire national au sein du parti Les Républicains en charge de l'Entreprenariat des Jeunes.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jonas Haddad, avocat de la famille de Mamoudou Barry, explique que lorsque le drame a eu lieu, le discernement du tueur n'est ni aboli, ni altéré et qu'il est en pleine possession de ses moyens. On parle souvent d'antécédents psychiatriques même s'il peut y en avoir dés l'âge de 10 ans sans être fou à 20 ans.

Atlantico : Vous êtes l'avocat de la famille de Mamoudou Barry, enseignant-chercheur guinéen tué par un à l'origine présenté comme supporter algérien. L’interruption de la garde à vue de Damien A a eu lieu pour raisons médicales et il disposait d'antécédents psychiatriques. Quelles informations possédez-vous sur cette affaire ?

Jonas Haddad : Nous avons d'autres informations sur cette affaire. J'ai passé beaucoup de temps avec la famille Barry et j'ai remarqué un fait qui a été peu souligné dans les médias. C'est que lorsque l'agresseur de Mamoudou Barry porte les coups qui voulaient être mortels et que sa femme se rend compte que son mari est mort, elle déclare à l'agresseur : "Tu as tué mon mari !". Là, l'agresseur lui dit : "Reste à ta place ou je te réserverai le même sort."

En lui faisant comprendre cela, on se rend compte que son discernement n'est ni aboli, ni altéré et qu'il est en pleine possession de ses moyens. Il y a un autre point intéressant, c'est que ce serait sa compagne qui serait venue indiquer aux enquêteurs où se trouvait ce personnage. C'est donc quelqu'un possédant une vie sociale, qui n'est pas "dérangé" comme on a pu le présenter. Peut-être était-il nécessaire à ce moment de grande tension de lui administrer des soins mais plus on fait le tri dans les informations qui arrivent, c'est que l'on affaire à quelqu'un qui n'est pas si "fou" que cela.

Selon vous, le motif amené à l'origine comme étant la cause de cette agression, à savoir le racisme, serait donc toujours possible ?

C'est notre conviction et c'est aussi celle du procureur puisque c'est ce qu'il a retenu pour ouvrir l'instruction. Nous ne sommes pas dans le domaine de la supposition, judiciairement nous avons avancé sur ce terrain-là. Ça veut donc dire que lorsque le procureur le retient, il a des indices qui le lui laissent penser. Nous avons des témoignages concordants sur les propos adressés par l'agresseur à notre client.

L'argument des problèmes psychiatriques est-il trop souvent brandi lors d'affaires judiciaires françaises ?

Je ne dirais pas cela mais il y a un résumé trop souvent fait dans la sphère médiatique qui n'est pas toujours agréable. On parle souvent d'antécédents psychiatriques, mais on peut avoir des antécédents psychiatriques à l'âge de 10 ans sans être fou à 20 ans. Il y a aussi une véritable ignorance du code pénal. Le code pénal prévoit bien que la responsabilité pénale demeure si une personne a son discernement altéré, c'est écrit en toute lettres dans l'article 122-1 : la personne demeure punissable. L'article prévoit bien sûr un aménagement de la peine mais pas d'irresponsabilité pénale.

Quand on entend le mot "déséquilibré" ou "antécédents psychiatriques" dans les médias, les gens se disent que c'est terminé et qu'il n'y a plus de responsabilité pénale mais c'est faux. Le seul cas de figure où la personne peut être considérée comme irresponsable pénalement c'est si son discernement est totalement aboli, et pour cela il faut que la personne ait perdu totalement le contrôle de ses actes et qu'elle n'ait plus aucun libre-arbitre. Certains auteurs juridiques parlent de "folie généralisée".

On a trop souvent tendance à qualifier le discernement d'aboli alors qu'il n'est qu'altéré. Il faut bien faire la différence entre le moment où le discernement est altéré et le moment où il est aboli. Ce n'est que parce qu'un discernement est aboli qu'il n'y a pas de responsabilité pénale.

Peut-on appliquer cette réflexion au cadre du terrorisme, dans les cas où l'auteur d'actes terroristes est présenté comme psychologiquement déséquilibré ?

Le réflexe d'assimiler directement un terroriste à un individu déséquilibré psychologiquement est évidemment un très mauvais réflexe parce qu'il disqualifie immédiatement l'enquête et la justice alors que ce sont justement elles qui doivent avoir le plus d'influence et de pouvoir dans ce cas-là. Ce sont à elles de déterminer, notamment par le biais d'une étude psychiatrique, le fait que demain quelqu'un soit considéré comme ayant été en capacité de discerner ses actes ou non.

Même si quelqu'un est décrit comme "déséquilibré", bien que juridiquement ce terme n'ait aucun sens et n'existe pas dans le code pénal, cela n'enlève pas la responsabilité pénale de la personne qui commet l'acte. Il est indéniable que quelqu'un qui s'apprête à commettre des atrocités, comme cela peut être le cas dans les actes terroristes, n'est jamais quelqu'un de très équilibré.

Dans les cas politiquement sensibles (suspicions de racisme, sexisme, actes terroristes etc.), ce recours au casier psychiatrique n'est-il pas un acte politique à part-entière qui vise à nier certains problèmes par la facilité de l'argument du "déséquilibre" ?

Sans doute cela peut-il servir d'argument politique. En tout cas, c'est un argument qui juridiquement ne tient pas. En effet, juridiquement, quelqu'un qui est "déséquilibré", c'est-à-dire qui a son discernement altéré et non aboli, à moins qu'il soit sous stupéfiants à haute dose ou bien sous contrainte, sous la menace de leur vie, a une responsabilité pénale complète. Dans ce cas-là, il y a tout un pan du code de procédure pénale qui prévoit la responsabilité de personnes qui sont sous curatelle ou sous tutelle : c'est ce qu'on appelle les "majeurs protégés". Pour qu'on prononce une curatelle ou une tutelle sur quelqu'un, il faut un vrai dérangement psychologique et pourtant, même dans ce cas-là, il est prévu la responsabilité pénale de ces personnes.

En somme, la perte à un moment de son équilibre psychologique ne peut jamais justifier l'irresponsabilité pénale. D'un autre côté, cela peut atténuer la peine si jamais on arrive à montrer que ce discernement était important. Sur cette question-là, ce ne seront jamais les journalistes qui pourront en décider mais toujours des experts psychiatriques

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 02/08/2019 - 12:16
Encore un ''déséquilibré''...
Parmi les musulmans nous avons beaucoup de ''déséquilibrés''..il vaudrait mieux que l'on laisse dans ''leur'' pays ces ''déséquilibrés'' parce que, nous, nous en avons déjà suffisamment en France, tel ce jeune homme qui a tué, à Béziers, un homme ''pour une place de parking".. Tous ces ''criminels'' savent qu'ils ne risquent pas grand-chose: ils peuvent tuer, eux, ne seront pas tués grâce à nos ''Juges rouges'' qui sont pleins de bienveillance pour eux.. ainsi, à Nantes, un ''clandestin'' algérien est ressorti ''libre'' du tribunal voir https://www.breizh-info.com/2019/07/31/124285/nantes-poursuivi-pour-vol-detention-de-drogue-et-port-darme-prohibee-un-clandestin-algerien-ressort-libre-du-tribunal...Les Français ne sont plus en sécurité dans leur pays à cause de leur ''Justice'' et des islamo-collabos qui les gouvernent!..