En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

07.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Les 10 stations du métro parisien les plus contrôlées

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 heure 13 sec
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 4 heures 16 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 5 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 7 heures 34 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 8 heures 7 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 9 heures 24 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 11 heures 31 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 12 heures 28 min
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 2 heures 29 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 5 heures 7 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 6 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 7 heures 45 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 8 heures 54 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 23 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 11 heures 55 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 12 heures 13 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 12 heures 37 min
© GERARD JULIEN / AFP
© GERARD JULIEN / AFP
monnaie libre

Le Libra contre les banques ou Trump ? Zuckerberg n’est pas si bête !

Publié le 22 juillet 2019
Le Libra, ce serait la monnaie libre, comme son nom l’indique, mondiale et stable comme l’assure son géniteur, le patron de Facebook, Marc Zuckerberg. Quelles promesses !
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Libra, ce serait la monnaie libre, comme son nom l’indique, mondiale et stable comme l’assure son géniteur, le patron de Facebook, Marc Zuckerberg. Quelles promesses !
Avec 35 millions de Facebookiens en France, 2,3 milliards dans le monde, le nombre de clients potentiels peut impressionner. Depuis, de grands noms, avec de belles fortunes, ont joint l’équipée, dont Xavier Niel pour la France. Il s’agirait, avec le Libra, de créer une monnaie mondiale. Le Libra irait partout, quasiment sans frais car assis sur les dernières techniques de communication électroniqueet sur le premier réseau au monde par le nombre de ses adeptes, Facebook. En plus, il irait sans risque de dépréciation, assis sur un panier de monnaies (dollar, euro, yen et sterling) plus d’autres actifs, sans en savoir plus pour l’heure. Bref une magique omniprésence.
 
Les premières réactions à la naissance du Libra ont été variées, et plutôt positives. Elles sont très positives chez ceux qui travaillent dans les pays avancés et qui transfèrent de l’argent à leur famille qui vivent dans les pays émergents : ils éviteront des transferts coûteux. Elles sont positives chez les épargnants et les consommateurs qui cherchent des virements moins chers et se montrent intéressés par cette « monnaie stable ». Pas de rendement, comme partout, mais pas de souci de perte : c’est déjà ça ! Plus tard (quand ?), ce Libra pourrait devenir un placement monétaire intéressant (comment ?), s’étendre comme base de placements financiers, puis de crédits moins chers encore (comment ?).
 
Suivent les banques. Elles ne peuvent être hostiles à cette innovation, mais n’en pensent pas moins. Pas hostiles, puisqu’elles se disent à la pointe de la modernité. Pas hostiles non plus à la baisse des commissions qu’elle amène, puisqu’elles sont toujours favorables à leurs clients... Mais elles montrent leur inquiétude devant ce nouveau concurrent sans expérience, qui fait de grandes promesses, avec (quand même) de grands risques opérationnels et de stabilité. De fait, dans ce monde où la liquidité ne rapporte rien, où les placements obligataires européens publics doivent aller jusqu’à 10 ans pour ne pas être négatifs, où les obligations d’entreprises très risquées, notées BB, qui rapportaient 3% en janvier, en rapportent aujourd’hui 2, comment gagner sa vie en collectant des euros ou des dollars, pour les transporter au loin ? Comment Facebook peut-il s’en sortir, sans faire payer ses services ? Combien ? Et comment peut-il garantir la stabilité de ce Libra ? Avec quelles réserves, quelles garanties et structures financières ? Au fond, les banques ne croient pas qu’on puisse vivre du Libra, avec les problèmes qu’elles ont déjà avec l’euro ou le dollar !
 
Les banques centrales sont de moins en moins réservées… contre. Au tout début, l’attitude la plus élégante fut celle de Mark Carney, Président de la Banque centrale britannique : Open mind, but not open doors (esprit ouvert, mais pas les portes). Il s’agissait de ne pas être hostile à une innovation qui allait pousser les banques à réduire (encore) leurs frais, leurs réseaux (donc leur personnel), autrement dit (encore) leurs taux. C’est le souci de toutes les banques centrales, pour avoir plus de croissance avec plus de crédit moins cher puis, plus tard, d'inflation ! Mais il s’agit de s’interroger sur les risques de ce nouvel animal : transporter des fonds troubles, l’argent de la drogue, du crime, des extorsions de fonds et évasions fiscales, sans oublier le trafic et la vente des données personnelles des clients ! Libra, comme Maffia ? Personne ne le dit, tous y pensent. Libra comme fin de la moneta ? 
 
Mais quelle est la vraie nature de l’animal Libra ? Devenir un concurrent du dollar et de l’euro ou plutôt une monnaie privée qui contrôlera un circuit de paiement à part ? Pour en être, il suffit d’un smartphone d’un côté, ce qui n’est pas compliqué, puis de 100 investisseurs d’un autre, qui mettront 10 millions au pot pour lancer la machine, ce qui n’est pas plus compliqué. Déjà on compte 28 premiers actionnaires, comme Visa, Mastercard, Spotify, Booking, eBay, Uber ou Iliad (Free) de Xavier Niel. Bientôt ils seront 100. Seront-ils les maîtres de cette monnaie privée ? Plutôt d’un circuit. Le modèle n’est pas celui d’une caisse d’épargne : Facebook pense plutôt que nous achèterons de plus en plus sur sa plate-forme. Elle collectera alors plus d’offres attirantes, avec plus de publicité, donc plus de chiffre d’affaires et de marges. Certes, on peut toujours se faire peur et craindre que Facebook veuille s’arroger le droit de battre monnaie, dévolu normalement aux États, pour les déstabiliser ? De fait, le Libra se veut un intermédiaire stable, qui permettra de tout acheter dans un circuit donné. Donc il ne veut pas concurrencer l’euro ou le dollar. Déjà, les banques centrales s’alarment! Leur réaction est qu’il faut surveiller ce Libra, comme une banque ! Sinon plus. Le Trésor américain accueille« avec bienveillance les innovations responsables » qui peuvent améliorer l’efficacité du système financier. Mais « le but du ministère », selon Steven Mnuchin, son patron, « est de maintenir l’intégrité du système financier ». C’est « une question de sécurité nationale » ajoute-t-il.
 
Donald Trump, comme on peut s’y attendre, est le plus clair de tous : « nous n’avons qu’une vraie monnaie aux États-Unis, plus forte que jamais, fiable et sûre. C’est la monnaie la plus dominante partout dans le monde, et ce sera toujours le cas. Et elle se nomme le Dollar des États-Unis ! ». Donald Trump précise :« je ne suis pas fan du Bitcoin et autres cryptomonnaies, qui ne sont pas de la monnaie et dont la valeur est hautement volatile… La « monnaie virtuelle » Libra de Facebook aura peu de standing et de fiabilité. Si Facebook et autres veulent devenir une banque, ils doivent… être assujettis aux Régulations bancaires ».
 
En fait le Libra avance masqué, pour organiser un circuit de paiement aussi fermé que possible, mais mal masqué. Le Libra ne doit plus dire qu’il veut être une monnaie. Il se veut un moyen sûr, pratique et stable, qui s’émancipe des cycles économiques et politiques. Avec l’appui des plus grandes sociétés privées, il dit être Libre,non politique, alias contre les politiques. Ces derniers ont vu le danger et battent le rappel, avec les banques centrales. Mais le Libra serait bête de s’en prendre à elles, à l’euro et plus encore au dollar ! Il lui suffit de créer un système d’achats-ventes, avec les clients les plus dépensiers au monde pour les meilleurs produits au monde. Aux autres les ennuis de la production et du transport, au Libra le premier réseau commercial mondial !
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

07.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Les 10 stations du métro parisien les plus contrôlées

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires