En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
La coupe (pas celle d'Afrique) est pleine

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

Publié le 21 juillet 2019
Une victoire sans appel. Grâce aux supporters qui ont, eux aussi, marqué des buts.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une victoire sans appel. Grâce aux supporters qui ont, eux aussi, marqué des buts.

Il y a eu, d'après les journaux "quelques débordements en marge des moments de liesse qui ont suivi la victoire de l'Algérie sur le Sénégal".  En marge, donc marginaux.  Une façon de souligner que l'essentiel c'était la liesse.

Mais les journaux ne peuvent pas être partout à la fois.  Et quand ils y sont, ils s'arrangent souvent pour regarder ailleurs.  L'envoyée spéciale de Libération était dans un café arabe du 18e arrondissement de Paris pour assister à la retransmission du match.  Elle y a vu des gens magnifiques et heureux.

Elle a même trouvé un Idriss qui lui a dit que la victoire de l'équipe d'Algérie était une victoire contre le régime militaire algérien!  On frémit à l'idée d'un triomphe footbalistique de l'équipe du Sénégal: le pouvoir des généraux algériens en serait certainement sorti renforcé...

L'envoyée spéciale de Libération, très occupée donc, ne pouvait pas être en même temps rue Myrah qui est pourtant à côté.  Là-bas, selon Le Monde (il arrive quand même que les journaux fassent leur travail), un groupe de Sénégalais dansait devant le café Soleil d'Afrique pendant le match.  Arriva un scooter avec deux supporters algériens.  Un coup de frein, un coup de couteau.  Et un Sénégalais poignardé s'écroula ensanglanté sur la chaussée: 2:0 !  

Les prolongations du match se jouèrent à Evreux.  Des centaines de supporters algériens envahirent la Place du Général de Gaulle.  Ils venaient du quartier de la Madeleine, très connu par son enfant le plus célèbre: Alexandre Benalla.  Sur la place, joyeux et fiers, ils déboulonnèrent la statue du fondateur de la 5e République. Une photo la montre renversée.  Ainsi, le score (final?) passa à 3:0 .  Un but beaucoup plus important que les deux précédents: il avait été marqué directement contre la France!

Maintenant il nous faut quitter la Coupe africaine des Nations pour redescendre très bas en deuxième division. Lors des "moments de liesse" qui ont suivi la victoire de l'Algérie une voiture avec deux jeunes femmes à l'intérieur a été arrêtée par un groupe de supporters algériens. La présence de la voiture les gênait manifestement. Ils ont, c'était normal, donné des coups de pied dans le véhicule. Puis ils ont arraché et volé le portable d'une des deux filles. Et comme elles protestaient ils lui ont rétorqué : "Vous n'aviez rien à faire ici!". Et ça c'est bien vrai : elles n'avaient rien à faire chez eux. Et chez eux c'est partout où ils veulent !

Selon une rumeur un quatrième but aurait été marqué à Rouen. Un Guinéen a perdu la vie après une agression. Selon la rumeur, l'agresseur aurait été maghrébin. Il ne s'agit que d'une rumeur. Mais comme je suis un arbitre vétilleux et impartial, je ne reconnais pas ce but.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

04.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

05.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

06.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

07.

Balance ton port : les Marseillais veulent-ils couler leurs gros bateaux ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

06.

Affaire Jeffrey Epstein : cette épidémie de suicides dans les prisons françaises qu'il serait également bon d'interroger

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 22/07/2019 - 11:15
L'intégration?
Plus convaincante qu'une savante analyse sociologique, cette éruption spontanée (?)de nationalisme algérien, démontre une évidence:l'échec total de "l'intégration" de populations maghrébines,algérienne en particulier. L'intégration? Ils n'en voulaient pas:leur habitus est trop différent du notre et de l'occidental en général. Nous en sommes pourtant à la troisième génération! La haine de la France et l'idée qu'il fallait "exploiter le système" prédomina. Peut-on raisonnablement envisager que ceux qui ont manifesté sauvagement leur attachement à leur origine,élèveront les leurs dans le respect de la République? La situation étant ce qu'elle est,comme le dirait l'autre,que faut-il faire?
Sidewinder
- 22/07/2019 - 05:46
Que dire de plus ?
C'est pourtant de pire en pire…même l'assassinat ne retient plus l'attention et fait figure de détail quand il est pratiqué par "notre futur". Demain on s'étonnera peut-être que l’on n’a encore pas commencé à construire des camps de concentration pour y mettre les "Français de souche" surveillés par "notre futur" dans les miradors.
Louna
- 22/07/2019 - 00:33
Belge d'origine et fière d'être française
Commentaires télé et radio unanimes : liesse populaire, joie des supporters, fierté d'être d'origine algérienne , la liste est longue...... On encense, on excuse , on ne peut pas leur en vouloir "ils" sont tellement heureux . Voitures et poubelles incendiées ? agressions physiques et verbales ? magasins saccagés et pillés, une maman (tuée) et ses enfants renversés lors de la demie finale ? Trente seconde sur RTL
Ecoeurement total devant tant de "complaisance". Les français d'origine belge, espagnole, portugaise sont très nombreux en France et ils ont, eux aussi de supers équipes de foot qui gagnent des matchs importants mais ces supporters là n'envahissent pas les villes de France en brandissant le drapeau de leurs ancêtres. Ces supporters d'origine Européenne sont avant tout français et ils en sont fiers.