En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

05.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

06.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

ça vient d'être publié
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 7 heures 17 min
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 8 heures 49 min
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 10 heures 43 min
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 12 heures 26 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 14 heures 45 min
décryptage > Politique
Sale temps pour Paris

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Economie
Des villes et des désavantages

Une étude du MIT découvre que les villes ne sont les plus pourvoyeurs d’opportunités économiques qu’elles ont longtemps été

il y a 16 heures 1 min
décryptage > France
Nouveau Gouvernement : vieilles lâchetés

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

il y a 16 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 1 jour 9 heures
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 1 jour 10 heures
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 8 heures 19 min
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 10 heures 17 min
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 11 heures 7 min
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage aux personnel soignant
il y a 13 heures 2 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Du chaos syrien au chaos libyen, entretien exclusif avec Randa Kassis
il y a 15 heures 16 min
décryptage > Politique
Vieille recette

Vers un nouveau haut commissaire au plan : singer De Gaulle ne peut tenir lieu d’action

il y a 15 heures 47 min
décryptage > France
Vie politique

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

il y a 16 heures 14 min
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 1 jour 9 heures
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 1 jour 10 heures
© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP
Enfin du parler vrai !

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

Publié le 20 juillet 2019
Nous sommes rassurés sur le caractère bien trempé du candidat LREM à la mairie de Paris. On le croyait mou. On découvre enfin que c'est un homme qui a des couilles.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nous sommes rassurés sur le caractère bien trempé du candidat LREM à la mairie de Paris. On le croyait mou. On découvre enfin que c'est un homme qui a des couilles.

Quand Griveaux était porte-parole du gouvernement, il s'exprimait dans un français à priori impeccable. Un langage châtié propre à émouvoir des vieilles dames toujours romantiques. C'était hygiénique et ennuyeux. Car Benjamin Griveaux n'avait rien à dire. 

Nous soupçonnions que dans ce troubadour soporifique de cour élyséenne se cachait un soudard au langage cru. Et nous avions raison si l'on en croit le Point qui révèle certaines de ses saillies privées. C'est aussi direct que du Audiard en beaucoup moins joli quand même. 

Voici ce que déclarait, selon le Point, Benjamin Griveaux avant son investiture, habillant pour l'hiver ses rivaux et ses concurrents. "Tous les jours, il y a des abrutis qui veulent être maire de Paris". "Hugues Renson c'est un fils de pute, on le sait depuis le premier jour". 

Cédric Villani ? "J'ai reçu un SMS de Macron me disant : Cédric ne verra pas venir les balles il se fera désosser". Quand à Pierre-Yves Bournazel, membre d'Agir, et donc Macron-compatible, l'exécution a été brutalement expéditive : "Je le tiens depuis toujours par les couilles !". 

On a lu ça dans le Point. Mais on n'est pas obligé de croire le Point. Or, il se trouve que Griveaux a été amené à confirmer les propos rapportés par l'hebdomadaire. Et il a indiqué qu'il avait appelé les personnes visées par lui pour s'excuser. 

On imagine les excuses formulées par Griveaux retrouvant son bon français d'antan."Hugues, je regrette pour fils de pute. Je voulais dire en réalité que tu es le fils d'une fille de joie". "Cédric, moi je n'ai rien dit. Je n'ai fait que rapporter les propos de ce connard de Macron". "Pierre-Yves j'ai été blessant en affirmant que je te tenais par les couilles. Pardon je corrige : je te tiens juste par une couille". 

Maintenant nous savons qu'Anne Hidalgo a d'ores et déjà perdu la bataille de Paris. Vous la voyez dire d'un de ses adversaires : "je le tiens par les couilles" ? Ca ferait très mauvais genre.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 22/07/2019 - 21:14
Quand Henri IV disait "Paris
Quand Henri IV disait "Paris vaut bien une messe" le petit Benjamin dit "Paris vaut bien une vesse"....
J.B.
- 20/07/2019 - 23:16
y a plus
que Chirac qui peut sauver Paris !
CasCochyme
- 20/07/2019 - 17:55
génération cash
Entre lui, le fêlé arachnophile et la "meuf kébab" (pour reprendre les propres termes choisis de la dame en question), on est servis. Génération PAF, génération cash, génération trash.