En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

04.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

07.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 1 heure 9 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 1 heure 52 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 2 heures 29 min
pépites > France
Agression
Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé" à la Défense
il y a 3 heures 34 min
décryptage > International
Vote

Elections algériennes : manifestations et abstention record, le peuple algérien plus déterminé que jamais à en finir avec les années Bouteflika

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Santé
Activité physique

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

il y a 5 heures 39 min
décryptage > France
Clownerie généralisée

Retraites : le jeu des 7 erreurs

il y a 6 heures 36 min
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 1 jour 30 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 1 heure 32 min
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 2 heures 15 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 2 heures 50 min
décryptage > Culture
Check news

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Science
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Europe
Brexit

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Politique
La grande illusion

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 1 jour 5 heures
© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP
Conquête de Paris

Municipales à Paris : droite, centre, gauche... LREM face au vertige de son identité politique

Publié le 10 juillet 2019
Hugues Renson, Benjamin Griveaux et Cédric Villani ont été entendus mardi par la commission d'investiture de LREM. La décision du bureau exécutif devrait être connue ce mercredi.
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Renson, Benjamin Griveaux et Cédric Villani ont été entendus mardi par la commission d'investiture de LREM. La décision du bureau exécutif devrait être connue ce mercredi.

Atlantico.fr : Benjamin Griveaux, candidat à la candidature LREM pour la Mairie de Paris, a répondu hier aux questions du Point. Il évoque l’autre candidat, Cédric Villani, et plaide une « stratégie de positionnement central », tandis qu’il estime que son adversaire « assume de vouloir être le candidat de gauche ». Deux ans après le dépassement du clivage droite-gauche voulu par Emmanuel Macron, en quoi son discours révèle-t-il davantage une absence de pensée politique (et de définition exacte de ce que sont les sensibilités en France) qu’une réelle disparition de ce clivage ?

Edouard Husson : Chacun des deux candidats dit la vérité sur LREM. Emmanuel Macron s'est fait élire au centre, sur un positionnement "giscardien". Mais, en pratique, la politique menée est un bien une politique progressiste, de gauche. La question se complique à Paris: faut-il essayer de prendre l'électorat d'Anne Hidalgo? Ou bien aller chasser sur les terres des maires d'arrondissement LR ou apparentés. Emmanuel Macron ferait les deux. Griveaux et Villani auront plus de mal à faire l'essuie-glace.  Dans tous les cas, je ne crois pas que l'on puisse faire le reproche à LREM d'une absence de pensée politique. Il y a une politique assumée de l'individualisme, au service de la partie la plus aisée de la société. Je ne suis pas sûr d'ailleurs que Villani soit au fond sur une ligne absolument macronienne. Il est un homme de gauche rallié à Emmanuel Macron. Griveaux, lui, qui n'a pas grande substance, colle à la ligne présidentielle. D'un côté, nous avons un savant venu à la politique, dans la tradition du XIXè siècle; de l'autre, la "voix de son maître".  

L’évocation d’un positionnement central ne contredit-elle pas la position du Président de la République, qui veut se placer au-dessus des clivages et ne se revendique pas du centrisme ? Qu’est-ce que cela signifie ?

Chez Macron, il faut distinguer le discours et le comportement réel. Peu importe le discours, d'ailleurs. Nous avons affaire au président le plus bavard de l'histoire de la Vè République. Il ne restera pas grand chose, pour la postérité, de discours interminables et répondant à la formule du "en même temps". Le comportement, lui, est assez différent de l'apparente hauteur de vues: il est bien résumé par l'intervention directe du président de la République dans la campagne des européennes. Emmanuel Macron est le président le plus partisan qu'ait connu la Vè République. 

De la même manière, quand Benjamin Griveaux parle de l’écologie, il parle de son opposition à Europa city et à sa défense de la cause des maladies respiratoires des enfants. Comment expliquer le flou dans cette définition de la sensibilité « écolo », selon les mots du candidat ? En quoi est-ce révélateur de la position du parti sur ce point ? 

Ca ne mange pas de pain de critiquer Europa City quand il s'agirait de prendre position sur Paris intra muros. Anne Hidalgo est le maire le plus catastrophique que Paris ait jamais eu: elle ne cesse de faire pression sur les automobilistes pour qu'ils renoncent à la voiture mais elle n'a rien fait, rien négocié avec la Région pour mettre en place une offre supplémentaire de bus.Il faudrait les multiplier par deux ou par trois pour absorber la réduction des voies de circulation. Elle n'a rien fait pour négocier avec les communes limitrophes la construction d'aires de stationnement qui permettent aux automobilistes banlieusards de ne pas avoir à rentrer dans Paris. Une ville est un système. On ne peut pas servir l'écologie sans penser l'ensemble des réactions en chaîne qu'entraîne une mesure écologique. Faute de porter une vision globale, Paris est devenue une ville polluée au-delà de l'imaginable. Si l'on ajoute l'amateurisme du nettoyage urbain, on a une ville où la qualité de vie ne cesse de se détériorer, avec des voies de vélo et de bus assez vides alors qu'elles occupent les trois quarts de la chaussée tandis que les files d'embouteillages sont permanentes. Ni Griveaux ni Villani n'ont de réponses car ils ont peur de perdre l'électorat bobo, qui vit dans sa dystopie de la ville sans voitures, qui est à terme une ville sans habitants.....  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

04.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

07.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
OLYTTEUS
- 10/07/2019 - 19:34
Paris dénaturé
Provinciale, je viens environ 1f/mois sur Paris; il y a trois ans, je mettais 25 mn en voiture à rejoindre la gare; actuellement, je mets plus d'une heure, les "travaux "créent l'anarchie, le stress maximal pour les professionnels de la route et la ville est pleine de rétrécissements de chaussée,
enfin on ne voit personne s'activer sur les multiples zones à barrières. J'ai honte pour les étrangers qui sont obligés de se taper
cette désorganisation laide et improductive. Où nous mène une idéologue dogmatique,atteinte du syndrôme de Peter.
Beredan
- 10/07/2019 - 11:48
Joué d’avance
Ben à déjà entubé le matheux ....
J'accuse
- 10/07/2019 - 11:26
C'est l'électeur qui a le vertige
L'identité de LREM, c'est tout et son contraire "en même temps", du moment que ça permet d'être élu. Ce qui convient parfaitement aux politiciens de tout bord, puisque leur positionnement idéologique ne sert qu'à duper pour se faire élire, et faire ensuite ce qui leur plaît pendant leur mandat.
Les Municipales devraient être les moins idéologiques de toutes les élections, mais il faut bien que les partis se différencient pour se partager les pouvoirs et les privilèges locaux, survivances des anciens fiefs féodaux. Ça permet de placer beaucoup de militants dans les conseils municipaux, qui vont se gaver d'argent public.
Et les maires élisent les sénateurs...
En ce moment, l'étiquette "écologie progressiste" se vend mieux, surtout dans les villes grandes et moyennes, et les retournements de veste vont bon train. Le "produit" qui est derrière est évidemment le même qu'avant...
Ça tourne comme dans un manège fou, et l'électeur se sait plus qui est qui. Pas grave: ils sont tous pareils sur le fond: des escrocs.
Si vous souhaitez plus de démocratie (la vraie, pas le système actuel qu'on appelle comme ça), votez pour les SE (sans étiquette)