En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le monde de l’Arabie saoudite s’effondre

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

04.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

05.

Les diplômes pour tous et sans examens ! C’est ce que réclame l’UNEF, syndicat résolument révolutionnaire

06.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

07.

Ces 5 maux français qui nous entravent face à la crise du Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

06.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

ça vient d'être publié
light > Culture
Emotion des fans
Le chanteur Christophe serait en réanimation à Brest
il y a 23 min 13 sec
pépite vidéo > International
Rêve de nombreux pays
Thaïlande : des distributeurs automatiques de masques ont été installés à Bangkok
il y a 1 heure 37 min
décryptage > Europe
Epicentre de l'épidémie

Une crise migratoire que cette crise sanitaire ne saurait nous faire oublier

il y a 3 heures 17 min
décryptage > Politique
Principales leçons

En France, le virus tue. Et les Amateurs apprennent la communication…

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Santé
Contrefaçon

La crise du Coronavirus fait flamber la circulation de faux médicaments

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Economie
Or noir

Le monde de l’Arabie saoudite s’effondre

il y a 5 heures 23 min
décryptage > France
Obstacles

Ces 5 maux français qui nous entravent face à la crise du Coronavirus

il y a 6 heures 25 min
décryptage > France
Solidité

Résilience : oui, la crise est profonde, non l’apocalypse occidentale n’est pas en cours

il y a 7 heures 15 min
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 17 heures 18 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 18 heures 35 min
pépites > Défense
Alerte générale
Coronavirus : cinquante cas positifs ont été recensés à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle
il y a 1 heure 6 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mademoiselle lève le doigt et quand la tortue se prépare à voyager : c’est l’actualité pascalement confinée des montres
il y a 2 heures 42 min
décryptage > Europe
Même sans corona-bonds

Réponse économique au Coronavirus : l’Europe avance plus qu’il n’y paraît

il y a 3 heures 33 min
décryptage > Défense
Silence des armes après le déluge de feu ?

Le Coronavirus, candidat au prix Nobel de la Paix ?

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Education
Peut mieux faire

Les diplômes pour tous et sans examens ! C’est ce que réclame l’UNEF, syndicat résolument révolutionnaire

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Economie
Nouvelle étape dans la guerre commerciale ?

Dé-mondialisation passagère ou profonde ? Les entreprises américaines ont commencé à se désengager de Chine

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Politique
Entretien

David Lisnard : "A Cannes, nous nous sommes très vite inspirés des exemples étrangers pour pallier les défaillances de la bureaucratie d’Etat"

il y a 6 heures 52 min
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 16 heures 42 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 17 heures 40 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 19 heures 10 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Nominations à hue et à dia

LREM aux municipales : gare au dangers de la dépolitisation des enjeux !

Publié le 03 juillet 2019
LREM a dévoilé 20 nouveaux candidats pour les élections municipales de 2020 : les choix du parti interrogent sur les réelles convictions du macronisme.
Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
LREM a dévoilé 20 nouveaux candidats pour les élections municipales de 2020 : les choix du parti interrogent sur les réelles convictions du macronisme.

Atlantico : Les désignations de candidat de LREM pour les municipales 2020 sont en effet surprenantes. En désignant par exemple Thomas Cazenave, délégué ministériel en charge de la réforme de l'Etat, dans la ville de Bordeaux, face à Nicolas Florian, soutenu par le Modem et ancien juppéiste, ne peut-on pas voir, loin des justifications, une simple habileté politique du parti d'Emmanuel Macron qui a en vue la majorité au Sénat ?

Maxime Tandonnet : La logique de cette liste de 20 candidats semble assez claire : LREM ne veut pas être simplement une formation de passage qui apporte son soutien à d’autres formations politiques dans une logique d’alliance. Elle veut s’affirmer dans la durée.  Dans de nombreux cas, LREM a choisi de présenter ses propres candidats contre des candidats soutenus par le MODEM et surtout par les Républicains, y compris un Républicains ayant apporté son soutien au président Macron. C’est la double allégeance qui est refusée. En revanche, dans cette liste plusieurs anciens socialistes se présentent sous l’étiquette LREM : ceux-là ayant renoncé à leur formation initiale, le PS, sont mûrs pour intégrer le parti présidentiel. Oui il est clair que l’on est dans une logique d’implantation locale. Le but de LREM, parti champignon né de la victoire de M. Macron à la présidentielle est de disposer de son propre ancrage local, de ses propres maires et élus municipaux. Bien sûr qu’en arrière-plan, il y a la volonté de gagner le Sénat. La tentation d’un grand parti central est de s’assurer le monopole d’un maximum de sources de pouvoir renvoyant les oppositions aux extrêmes. Mais surtout, il y a en perspective l’élection présidentielle de 2022.  Pour un président sortant qui se représente, le relais des maires vers l’opinion est indispensable.

D'une certaine manière, le fait de désigner des "Macron-compatibles", n'est-ce pas risquer de dépolitiser les enjeux des municipales en présentant les candidats comme des gestionnaires, ce qui peut conduire à des surprises en termes politiques après élection ?

Oui, on est sans doute dans une logique de maires qui se diront ni de droite ni de gauche, mais dont la vocation sera de porter sur le terrain la voix du chef de l’Etat. En effet, ces élections municipales risquent fort d’être le reflet d’une étrange et paradoxale dépolitisation de la politique française. Comme sur le plan national, le débat d’idées et de projet n’aura plus lieu d’être ou tout à fait secondaire. Les grands sujets politiques du moment, le chômage, la pauvreté, la violence, la désindustrialisation, la dépense publique le poids de la fiscalité qui concernent directement le niveau municipal ont toutes les chances de passer au second plan. Le thème de ces élections sera pour ou contre le président de la République et les maires seront élus essentiellement sur cette base. Alors, bien entendu, il peut y avoir de grandes surprises par la suite. Il ne suffit pas de renier son ancien parti pour changer réellement de sensibilité. Quitter le parti socialiste et basculer en LREM par opportunisme ne change en rien la personnalité politique d’un homme, le goût pour les impôts et la dépense publique par exemple. Le risque est en effet d’élire des gestionnaires ralliés à la présidence Macron et de se retrouver avec des socialistes pratiquant une politique d’inspiration socialiste.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le monde de l’Arabie saoudite s’effondre

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

04.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

05.

Les diplômes pour tous et sans examens ! C’est ce que réclame l’UNEF, syndicat résolument révolutionnaire

06.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

07.

Ces 5 maux français qui nous entravent face à la crise du Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

06.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
De Clem
- 04/07/2019 - 20:08
Danger ...
oui, danger d'accroître un peu plus la méfiance des citoyens à l'égard de la vie politique ! Danger que les vrais problèmes passent , à nouveau, à la trappe et que l'on noie à nouveau le poisson . Les LREM sont passés maîtres dans cet art de noyer le poisson !
J'accuse
- 03/07/2019 - 08:57
Etiquette différente, même produit
Le macronisme est une institutionnalisation du retournement de veste (et de pantalon), pour accéder au pouvoir ou le garder.
Le credo de l'élu ne changera pas d'un iota: "tout pour ma gueule, et le peuple continuera à payer après avoir cru à mes promesses électorales, comme toujours oubliées le lendemain de mon élection."
clo-ette
- 03/07/2019 - 08:17
Il faut espérer
une déculottée.