En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

ça vient d'être publié
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 1 heure 21 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 7 heures 34 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 8 heures 33 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 10 heures 36 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 20 heures 49 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 2 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 4 heures 53 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 5 heures 18 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 6 heures 16 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 9 heures 45 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 10 heures 26 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 20 heures 4 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 21 heures 34 min
© Fabrice COFFRINI / AFP
© Fabrice COFFRINI / AFP
BCE

Europe : Macron et Merkel réussissent un joli retournement de situation. Et placent Christine Lagarde au pied d’un énorme défi

Publié le 03 juillet 2019
A 63 ans, Christine Lagarde, actuelle directrice générale du (Fonds monétaire international) FMI est en voie d'obtenir le poste le présidente de la Banque centrale européenne (BCE).
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A 63 ans, Christine Lagarde, actuelle directrice générale du (Fonds monétaire international) FMI est en voie d'obtenir le poste le présidente de la Banque centrale européenne (BCE).

Atlantico : Christine Lagarde a été désignée à la tête de la BCE et Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne. Ce couple est-il une victoire du camp français et du président Macron ou bien un compromis durement arraché ? 

Edouard Husson : D’abord, je propose de distribuer le prix « Bouvard et Pécuchet » du mois à Donald Tusk, pour s’être félicité de ce qu’avec « deux hommes et deux femmes proposés à la nomination, la parité soit parfaite »! Qu’on veuille bien m’expliquer pourquoi l’on aurait pas pu mettre quatre femmes compétentes au lieu de mettre un symbole aussi caricatural des compromis du système politique belge que Charles Michel. Et un homme du gouvernement de Pedro Sanchez, Josep Borrell, au moment où l’Europe doit affronter la plus forte poussée migratoire de son histoire, depuis les Grandes Invasions, par la Méditerranée. Ensuite, les médias pourront dire ce qu’ils veulent, Emmanuel Macron est le grand perdant de cette négociation et Angela Merkel montre qu’elle n’a pas perdu la main. Hier soir, Emmanuel Macron était dans une impasse. C’est la Chancelière qui lui a permis de s’en sortir en lui donnant l’occasion de soutenir, pour la présidence de la Commission Européenne, une candidate allemande qui puisse faire consensus. A vrai dire, même si je ne pense pas qu’Angela Merkel reste dans l’histoire comme un grand chancelier, on ne peut que s’amuser de constater qu’elle n’ait rien perdu de son habileté manoeuvrière: proposer une de ses anciennes rivales au sein de la CDU, conservatrice et mère de sept enfants, et obliger Emmanuel le Progressiste à plaider pour un tel profil, c’est une espièglerie de la part de celle qu’Helmut Kohl appelait « Fillette ». L’espièglerie est double parce que le conservatisme d’Ursula von der Leyen est somme toute à géométrie variable - elle s’est exprimée en faveur de l’adoption par les couples homosexuels. On est donc loin de contenter le groupe de Visegrad, qui a cependant voté pour elle afin d’éviter Timmermans. 

La nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE est-elle une bonne nouvelle selon vous ? Sera-t-elle capable de comprendre les besoins de l'économie européenne plus proche de la déflation que de la crise inflationniste ? 

Emmanuel Macron va plastronner. Il a fait nommer une Française à la tête de la BCE. Et toute une partie de l’électorat de centre droit va se pamer d’admiration: pensez-vous donc, le Président a réussi à faire nommer un ancien ministre de Nicolas Sarkozy. Je vois bien que Christine Lagarde s’est sentie longtemps à l’aise dans l’atmosphère de pragmatisme monétaire qui règne aux Etats-Unis. Mais c’est une femme qui, non seulement, a l’intelligence des situations mais a tendance à se conformer largement à son environnement. Je crains pour ma part qu’elle soit soudain aussi sensible à la culture monétaire allemande qu’elle l’a été à la culture monétaire américaine en vivant à Washington. Ces dernières semaines, on l’a entendu, soudain, critiquer l’approche anglo-saxonne de la monnaie et son quantitative easing. Est-ce bien raisonnable quand l’on s’apprête à succéder à Mario Draghi? Il faut se rendre compte de ce qu’a été la puissance de Draghi, sa capacité à imposer son autorité et à faire mettre en minorité les thèses allemandes sur la monnaie. Précisément, au moment où l’Europe est plus menacée par la déflation que par l’inflation, il serait paradoxal d’avoir à la tête de la BCE une Française prête à suivre les Allemands de manière exagérée. 

Comment Urusula von der Leyen va pouvoir s'imposer et quel ton peut-on attendre de sa part à la tête de la commission européenne ? Est-ce un signe que la politique européenne sera dirigée par la CDU d'Angela Merkel ? 

Ursula von der Leyen a une forte personnalité et cela va nous changer de Juncker. Pour autant, est-elle faite pour la Commission européenne? Ou, pour être plus précis, pour une réforme de la Commission, afin qu’elle s’adapte à et surmonte les tensions qui menacent l’Europe? Le premier test sera la capacité - ou non - de la nouvelle présidente à changer de ton et de méthode pour boucler les négociations sur le Brexit. Saura-t-elle faire prévaloir le souhait des entreprises allemandes qu’un compromis soit établi? Ajoutons que ce n’est pas seulement l’influence de la CDU qui a porté ses fruits. La possibilité de nomination d’une Allemande à la tête de la Commission est le résultat assez naturel de la capacité allemande, depuis des années, à s’emparer des postes-clés dans les institutions européennes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 04/07/2019 - 12:53
FMI BCE
Avec Lagarde, on dirait que le FMI prend le contrôle de la BCE.
Liberte5
- 03/07/2019 - 22:52
Je suis perplexe sur ces nominations ...
Pour une fois, je pense Macron a limité la casse. Faire nommer Urusula von der Leyen, très francophile, mais pas très compétente et C. Lagarde, une Française , s'est s'assurer une bonne complaisance à la commission et à la BCE. Mais les pays de l'Est vont sûrement se montrer pas très accommodants par la suite.
Gré
- 03/07/2019 - 22:10
L'Allemagne a fini par gagner
L'Allemagne a fini par gagner la guerre La possibilité de nomination d’une Allemande à la tête de la Commission est le résultat assez naturel de la capacité allemande, depuis des années, à s’emparer des postes-clés dans les institutions européennes.