En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 9 min 11 sec
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 2 heures 34 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 3 heures 5 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 3 heures 40 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 3 heures 56 min
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 19 heures 51 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 20 heures 22 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 21 heures 15 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 21 min 7 sec
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 3 heures 42 sec
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 4 heures 10 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 20 heures 5 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 20 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 21 heures 42 min
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Fait-divers

Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs

Publié le 26 juin 2019
Lucien Converset, un ancien curé de 82 ans, s'est vu assigner une amende de 100€ par un contrôleur SNCF car il n'était pas parvenu à réserver son billet en raison d'un guichet fermé en gare de Dole (Jura). Annulée par la SNCF mardi soir, cette amende démontre néanmoins les failles et les points de progression du groupe.
Christian Broucaret est Président de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports - Nouvelle Aquitaine
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Broucaret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Broucaret est Président de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports - Nouvelle Aquitaine
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lucien Converset, un ancien curé de 82 ans, s'est vu assigner une amende de 100€ par un contrôleur SNCF car il n'était pas parvenu à réserver son billet en raison d'un guichet fermé en gare de Dole (Jura). Annulée par la SNCF mardi soir, cette amende démontre néanmoins les failles et les points de progression du groupe.

Atlantico : Sans faire le procès de la SNCF, y a-t-il un durcissement des conditions et un manque de tolérance de la part des contrôleurs, en particulier sur les lignes régionales (TER etc.) ?

Christian Broucaret : Cela est parfois le cas. C'est néanmoins une question de management : si la SNCF donne les consignes à ses contrôleurs d'être durs, les contrôleurs le seront. La SNCF est une entreprise comme une autre. Il faut cependant qu'il y ait une certaine tolérance. La FNAUT ne défend pas les fraudeurs mais cette personne n'est pas dans ce cas-là, et huit fois et demi sur dix, les personnes sont de bonne foi et ne cherchent pas à frauder. C'est aussi le problème de la difficulté d'acheter des billets. Tout le monde n'a pas un smartphone et ne sait pas s'en servir. Dans un endroit où il n'y a pas de distributeurs, tout le monde ne peut donc pas réserver son billet.

Quelles sont les consignes données par la SNCF à ses contrôleurs de manière générale devant ce type de cas ? Permettent-elles aux contrôleurs de gérer au cas par cas des situations ?

Cela devrait être le cas. Mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que la SNCF est un prestataire de services pour les régions. C'est aux régions de donner des consignes de modération à la SNCF pour que les contrôleurs sachent agir en conséquence.

Pourquoi le cas de Lucien Converset a-t-il été à ce point médiatisé ? Les cas comme celui-là sont-ils fréquents ?

La FNAUT, comme la SNCF, a été au courant de cette affaire par la presse. Si ce cas a été très médiatisé, c'est parce qu'il était assez exceptionnel : 100 euros pour 18 kilomètres, c'est assez fort de café. La SNCF a essayé d'impulser une politique il y a trois-quatre mois, et la FNAUT a systémiquement mis le holà dans les régions pour qu'il y ait de la modération. Il ne faut pas oublier que les usagers ne paient que 30% de leurs billets : le reste est payé par les régions.

Quels sont encore les problèmes de la réservation de billets, en termes de rapidité, facilité etc. ? Quels progrès ont été faits en ce sens (réservation par Messenger) et restent à faire ?

Dans certaines régions, il n'y a parfois aucun distributeur qui fonctionne. Si tout le monde n'a pas un smartphone ou ne sait pas s'en servir, il est difficile de réserver. La solution sera peut-être que les billets soient vendus par les buralistes ou l'épicerie du village. Ce n'est pas du domaine de l'impossible parce qu'il y a maintenant des billets que l'on peut acheter sur internet, l'épicier et le boulanger pourra être un tiers de confiance comme ils le sont aujourd'hui pour fournir de la monnaie liquide à partir d'une carte bleue.

Parmi les solutions : plutôt que de passer par un système assez compliqué sur informatique, il faudrait que l'on puisse acheter son billet à l'aide d'un seul SMS et que quand le contrôleur passe on ait le retour du SMS avec un tag que le contrôleur scanne. La technique permet beaucoup de choses, il faut juste avoir la volonté de les mettre en place. La SNCF a tendance à faire compliqué quand elle peut faire simple.

Il faut rappeler aux usagers de ne pas hésiter à se tourner vers la FNAUT lorsqu'il y a des litiges comme ceux-là, puisque nous les traitons localement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloberval
- 27/06/2019 - 11:56
Le contrôleur est une brute et ce curé n'est pas un fraudeur
Le contrôleur devrait savoir que parfois les lignes locales comportent des arrêts sans gare parfois facultatifs (et une gare fermée revient à cela) ou le passager fait arrêter le train pour descendre ou monter et dans ce dernier cas va se faire délivrer un billet par le contrôleur dont la dernière idée à avoir serait de lui coller une amende .
Loupdessteppes
- 26/06/2019 - 13:32
Par contre ils font moins les fiers à bras dans les TER nocturne
Ils sont souvent planqués dans le wagon de tête et n'en bougent pas ! Quand ils ne se réfugient pas dans la cabine du conducteur...
Gpo
- 26/06/2019 - 10:13
Fin de règne..pour Pepy pour les
cheminots du secteur public et aberrations...diverses...Les citoyens préferent une industrie florissante qui donne des emplois à des entreprises subventionnées, endettées et qui privilégient de façon éhontée ses agents...Que la Sncf disparaisse pour laisser la place à la vraie concurrence comme pour les opérateurs téléphoniques, et personne ne s'en plaindra...