En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Perdu pour les femmes, George Clooney ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 29 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 9 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 10 heures 54 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 12 heures 42 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 14 heures 42 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 15 heures 29 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 15 heures 49 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 16 heures 4 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 16 heures 34 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 16 heures 46 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 9 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 10 heures 59 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 13 heures 31 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 15 heures 10 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 16 heures 21 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 16 heures 41 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 6 heures
© MANDEL NGAN / AFP
© MANDEL NGAN / AFP
Bonnes feuilles

Pourquoi l’influence de Melania Trump sur son mari dépasse de loin ce qu’on en voit

Publié le 23 juin 2019
Jean-Bernard Cadier publie "Néron à la Maison Blanche" (ed. de l’Archipel). Donald Trump voit sa cote de popularité se maintenir. L’économie américaine affiche une santé insolente. Donald Trump aborde même la présidentielle de 2020 en position de force. Cette enquête tente d’élucider ce mystère en dressant un premier bilan de son action, sans parti pris ni préjugés. Extrait 2/2.
Jean-Bernard Cadier est correspondant de BFM TV à Washington, spécialiste de la Maison Blanche et de Donald Trump. Ancien grand reporter, ancien correspondant d'Europe 1 à Washington, Bruxelles et Londres, ancien chroniqueur à France 24, c'est un très...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Bernard Cadier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Bernard Cadier est correspondant de BFM TV à Washington, spécialiste de la Maison Blanche et de Donald Trump. Ancien grand reporter, ancien correspondant d'Europe 1 à Washington, Bruxelles et Londres, ancien chroniqueur à France 24, c'est un très...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Bernard Cadier publie "Néron à la Maison Blanche" (ed. de l’Archipel). Donald Trump voit sa cote de popularité se maintenir. L’économie américaine affiche une santé insolente. Donald Trump aborde même la présidentielle de 2020 en position de force. Cette enquête tente d’élucider ce mystère en dressant un premier bilan de son action, sans parti pris ni préjugés. Extrait 2/2.

Melania serait en fait une des rares personnes à avoir une réelle influence sur lui. « Elle est intelligente, elle a une bonne intuition et elle le sait, raconte Christopher Ruddy, le patron de Newsmax, très proche de Donald Trump. Dans nos conversations, le président me rapporte très souvent le point de vue de Melania, sur les gens et sur les choses. » Quand Trump épouse Melania en 2005, il déclare au New York Post : « Elle a montré qu’elle pouvait être la femme dont j’ai besoin à mes côtés. Cela fait cinq ans que nous sommes ensemble et pour moi, cela a été cinq années de réussites comme jamais. Cela a forcément quelque chose à voir avec elle. » 

Il ne faut pas pour autant surestimer sa capacité à influencer son mari : elle a notamment essayé sans succès de l’empêcher de tweeter, elle le reconnaît elle-même. Mais Melania Trump est davantage qu’une jolie silhouette aux côtés du président. « Derrière la scène, c’est une tueuse », résume l’ancien conseiller Steve Bannon. Rudy Giuliani, l’avocat personnel du président, en a fait l’amère expérience quand il a eu le malheur de vouloir parler à la place de la première dame sur un sujet sensible. En juin 2018, il déclare au sujet de la liaison avec l’actrice X Stormy Daniels : « [Melania Trump] croit son mari, elle sait que tout cela n’est pas vrai. » Les services de la First Lady répondent par un communiqué cinglant : « Nous ne croyons pas que Mrs Trump ait partagé ses pensées ni quoi que ce soit avec Mr Giuliani. » L’avocat ne s’y risquera plus. Et le président reçoit le message : Melania n’est pas dupe. 

Elle a même réussi, à l’automne 2018, à avoir la tête d’une des principales collaboratrices de son mari. Mira Ricardel, qui était la numéro deux du Conseil national de sécurité. Melania a eu maille à partir avec elle à l’occasion de son voyage en Afrique. Elle n’était pas la seule à s’en plaindre. Mira Ricardel, de l’avis général, maltraitait ses collaborateurs et ses interlocuteurs. Le ministre de la Défense, Mattis, ne pouvait plus la supporter. Melania en parle alors au chef de cabinet de la Maison Blanche, à l’époque John Kelly. Rien ne se passe. Elle en parle à son mari. Toujours rien. Elle publie un communiqué au canon : « Le bureau de la première dame estime que cette personne ne mérite plus l’honneur de travailler à la Maison Blanche. » Mira Ricardel sera discrètement écartée. Épisode tout à fait inhabituel au regard de l’histoire des First Ladies. Jamais elles ne se permettent de demander publiquement un remaniement dans l’équipe de leur mari. Nancy Reagan faisait et défaisait les carrières à la Maison Blanche, mais elle poignardait dans l’ombre. Cela ne ressemble pas à la Melania que l’on croit connaître. 

« Étrangement, ce communiqué diminue son pouvoir, commente Peggy Noonan. L’essence de son pouvoir était le mystère. Personne ne sait ce qu’elle pense. Jusqu’à présent, elle n’avait pas commis l’erreur de vouloir être comprise, alors que là on voit apparaître la confirmation des histoires qui commençaient à circuler sur sa personnalité : elle est obstinée et n’écoute pas les avis qu’on lui donne. » À bon entendeur, Melania n’est pas une gentille. 

C’est d’ailleurs à cette époque que sa cote de popularité commence à vaciller. Peut-être parce qu’elle a commencé à parler. Pour se plaindre. En se présentant comme « la personne la plus maltraitée du monde ». Et en dénonçant « ces opportunistes qui utilisent mon nom et ma famille pour assurer leur promotion ». Ce ne serait donc pas tant la critique qui la dérange mais le piratage de célébrité, la concurrence déloyale entre stars. 

En octobre 2018, elle se range résolument aux côtés de son mari sur la délicate question du #Metoo. L’affaire Kavanaugh1 vient de déchirer le pays et Melania est interrogée sur les femmes harcelées qui prennent la parole : « Je les soutiens mais je soutiens aussi les hommes qui sont harcelés. Vous savez, il faut des preuves. Si vous accusez quelqu’un de quelque chose il faut apporter des preuves irréfutables. » Exactement la même ligne que son mari, qui estime que l’on vit une époque très dangereuse… pour les hommes. À la suite de cette déclaration, la cote de popularité de Melania chute de onze points, pour rejoindre celle de son mari autour de 43 %. 

Fondamentalement la First Lady n’a pas trouvé sa place. Tantôt encensée, tantôt dénigrée, elle n’est simplement pas prise au sérieux et elle le sent. En octobre 2018, pour rehausser sa stature, elle prend l’initiative de se rendre dans quatre pays d’Afrique afin de soutenir les programmes de développement. Geste potentiellement fort au moment où son mari veut réduire la coopération avec les pays les plus pauvres. Mais le voyage passe totalement inaperçu. Évitant au maximum les prises de paroles, elle attire l’attention une fois encore sur ses tenues vestimentaires, critiquée pour porter un casque colonial blanc au Kenya qui rappelle de mauvais souvenirs sur le continent.

Extrait du livre de Jean-Bernard Cadier, "Néron à la Maison Blanche, le vrai bilan", publié aux éditions de l’Archipel.

Lien direct vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Perdu pour les femmes, George Clooney ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fazende
- 23/06/2019 - 18:53
Elle est SLAVE
Fruit d'une mémoire difficile, mélange de combativité et de dons propres à une sensibilité émotive, Madame Trump EST ! Elle sait certainement "jouer" ce qui convient face à un mari aussi imprévisible.. Ce dernier est de cette génération d'hommes qui impose une certaine soumission à la femme mais je la crois apte à se défendre. Les Pays de l'Est ont, à travers leurs souffrances, façonné des êtres solides, doués, adaptables.. Elle serait américaine, je la plaindrais.. Slave, elle a de quoi surprendre.... Pas d'inquiètude pour elle