En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

03.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

06.

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

07.

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 11 heures 3 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 12 heures 41 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 15 heures 35 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 16 heures 43 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 17 heures 55 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 19 heures 38 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 19 heures 45 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 20 heures 10 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 11 heures 43 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 15 heures 39 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 17 heures 53 sec
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 17 heures 33 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 19 heures 21 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 19 heures 45 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 20 heures 9 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 20 heures 11 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Épiphanie

Délinquance : quand la mairie de Paris se réveille sur la réalité vécue par les habitants de la capitale

Publié le 21 juin 2019
L’adjointe parisienne à la Sécurité parisienne, Colombe Brossel, a interpellé Christophe Castaner sur Twitter en l'accusant de laisser exploser la délinquance dans la capitale française.
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’adjointe parisienne à la Sécurité parisienne, Colombe Brossel, a interpellé Christophe Castaner sur Twitter en l'accusant de laisser exploser la délinquance dans la capitale française.

Atlantico : L'adjointe à la sécurité de Paris, Colombe Brossel, a accusé Christophe Castaner de laisser exploser la délinquance à Paris, notamment en se concentrant sur les mobilisations gilets jaunes et des débordements qui s'en sont suivi. Elle relate dans sa lettre de nombreux chiffres sur la délinquance dans la capitale comme une augmentation de 13,5% d'atteintes volontaires, 8,5% de plus des recels ou encore plus 8% de violences faites aux femmes. Ces chiffres sont-ils exacts ?

Xavier Raufer : Pour éclairer les lecteurs, évitons de prendre cette grave affaire par le petit bout de la lorgnette et considérons-là dans son ensemble.
a) En matière de sécurité publique, la présidence Macron est dès l'origine indifférente et incompétente. Ces problèmes ne l'intéressent pas, point. Or dans cette monarchie élective qu'estla Ve République, si le roi dédaigne un sujet, toute sa cour s'en détourne. D'où la nomination à l'Intérieur d'un comique comme M. Castaner et le présent et profond abattement accablant à présent ce ministère : hauts fonctionnaires effarés et démoralisés, troupes abattues et léthargiques, nombreux suicides dans la police, etc. D'où enfin la désorganisation de la préfecture de police de Paris, outil de précision victime d'une brutale tentative de mise à la botte de l'Elysée ; préfecture désormais aux ordres d'un individu dont la réputation d'agressive brutalité - limite sadique - est la pire du corps préfectoral.
b) Résultat: un désordre criminel inouï dans l'aire de la préfecture de police : Paris, petite couronne. C'est ce bazar criminel dont la bourgeoise-libertaire Mme Hidalgo s'avise maintenant - quand, depuis deux ans, la crise couve et s'aggrave chaque jour. Reprendre mes articles dans Atlantico sur ce thème l'établit clairement.
Bien entendu, tous le chiffrage des crimes et délits commis en région parisienne sont justes - mais ne dévoilent qu'une part du réel criminel, car ces chiffres concernent la criminalité CONNUE de la police et de la justice ; la criminalité VÉCUE par la population étant bien pire si l'on y ajoute le "chiffre noir" des infractions ignorées par l'Etat. Ainsi, pour les vols à la tire, un sur cinq environ parvient aux autorités.

 

Qu'est-ce ces résultats disent de la situation sécuritaire de la capitale ?

Cette situation est décrite par la sagesse populaire : "quand le chat n'est pas là, les souris dansent". Venus du monde entier - on en capture parfois venus du Chili ou de Mongolie à Paris,y voler tant et plus - des bandits agissent d'autant mieux qu'il ont l'arme absolue : toute allusion au "racisme" suffisant à affoler des hiérarchies suffoquées par le politiquement correct. La base policière, elle, a compris que toute torgnole l'expédiait à l'IGPN et l'exposait à de graves sanctions. Ainsi, la police et la gendarmerie boxent non pas avec une, mais avec les deux mains ligotées dans le dos, face à des malfaiteurs étant, ou se disant, toujours plus "mineurs", ce qui, grâce à l'inepte angélisme de Mm.Taubira et Belloubet. leur assure l'impunité.
Résumons : la crise criminelle dans la région parisienne est à 80% sans doute le fait d'étrangers, migrants, "mineurs isolés" n'étant ni l'un ni l'autre mais d'usage, des meutes prédatrices de jeunes majeurs ;jeunes issus de l'immigration africaine. Or le gouvernement s'interdit par bienséance de toucher aux étrangers - même et surtout s'ils n'ont rien à faire ici. Les autorités se contentent de déverser sur ce dramatique problème des sommes immenses, dans l'espoir idiot d'acheter lasécurité. Pour les seuls "mineurs étrangers isolés", on apprend hier que le seul département de l'Oise dépensera en 2019 23 (vingt-trois) millions d'euros. Des réseaux de passeurs africains envoient en France, dormir au Campanile ou à l'Ibis, des meutes de bandits juvéniles qui ensuite, pillent allègrement. Telle est la présente etindéniable réalité.

 

Cette "explosion de la délinquance" n'est-elle pas reliée en fin de compte à une augmentation des déclarations à la police ? 

C'est bien sûr le contraire : à une police apathique et démoralisée répond jusqu'à présent et en miroir, une population lasse, effrayée, bousculée par les cambriolages et les agressions au quotidien. Dans le nord-est parisien - zone de prédation des toxicomanes et dealers de La Chapelle, gronde une sourde colère - même chez les bourgeois des quartiers "gentrifiés". C'est cela que Mme Hidalgo réalise. Des élections l'an prochain ! Vite, de la communication et de hauts cris ! Mais dans les faits bien sûr, autour de la porte de la Chapelle devenue une honteuse favela brésilienne hantée par des centaines de zombies toxicomanes, rien ne change.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 22/06/2019 - 08:06
Les parisiens/franciliens progressistes ont
Ce qu'ils meritent. Rions (gilets) jaune.
Soyez libertaires, il en restera quelque chose.
Benvoyons
- 21/06/2019 - 12:05
Cela veut dire l'incompétence de Brossel Colombes
car avec 3.200 agents la Police Municipale de Paris est en sous effectifs, car elle couvre (20 781 hab./km2) sans compter les Touristes :)::)
& pour (105 km2 de la ville de Paris ) :)::)
En fait Brossel ne se bouge pas vraiment le cul comme tous ceux qui accusent les autres de tous les maux.
assougoudrel
- 21/06/2019 - 10:13
Cela ne fera que s'amplifier, car
la "Belle Oubet" parle de ne plus condamner les gamins. Les aînés les enverront voler à leur place, sachant qu'ils ne seront pas punis. Les autorité Thaïlandaises protègent les touristes qui sont une manne pour le pays; Il ne viendrait même pas à quelqu'un d'aller voler un touriste et c'est pareil dans les pays musulmans (les voleurs ne peuvent plus se masturber). Il n'y a pas de Justice en France pour les délinquants d'une minorité, donc, pour eux, il n'y a pas de limite pour voler, violer, vendre de la drogue etc...La porte (de Paris) est grande ouverte, avec tout plein de bonnes choses à l'intérieur.