En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 31 min 42 sec
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 1 heure 12 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 1 heure 33 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 2 heures 55 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 4 heures 53 sec
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 4 heures 52 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 15 heures 20 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 19 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 22 heures 21 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 48 min 32 sec
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 1 heure 23 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 2 heures 12 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 4 heures 8 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 14 heures 35 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 16 heures 3 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 20 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 22 heures 44 min
© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP
Centrifugeuse

Ce que les chassé-croisés d’entrée et sortie dans la majorité nous révèlent de la recomposition de la vie politique française

Publié le 17 juin 2019
La sénatrice Sylvie Goy-Chavent a quitté l’UDI pour Les Républicains. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres de la petite recomposition politique traduite par ces chassés-croisés de députés.
Samuel Pruvot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé de l’IEP Paris, rédacteur en chef au magazine Famille Chrétienne, Samuel Pruvot a publié "2017, Les candidats à confesse", aux éditions du Rocher. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La sénatrice Sylvie Goy-Chavent a quitté l’UDI pour Les Républicains. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres de la petite recomposition politique traduite par ces chassés-croisés de députés.

Quels nouveaux clivages ou rapports de force ces mouvements croisés traduisent-ils ?

Samuel Pruvot : Cette petite recomposition dont vous parlez est en fait la réplique d’un grand tremblement de terre. Celui de la présidentielle 2017 qui a entraîné, comme vous le savez, la dislocation brutale du paysage qui constituait la France depuis la Ve République. Le monde bipolaire droite / gauche a quasiment disparu. Il est normal que tout ce qui se trouvait au centre de ce paysage soit impacté. Tout bouge, chavire et change de place encore maintenant.

La mutation politique actuelle ressemble à une véritable tectonique des plaques. C’est comme si une faille s’était ouverte au milieu de la plaque hexagonale. D’un côté les métropoles mondialisées de LREM et, de l’autre, les steppes du RN se séparent sous nos yeux et ensuite dans les urnes. Tous ceux qui habitent dans la terre du milieu sont donc contraints de choisir leur camp et une stratégie de survie.

C’est face à ce péril majeur qu’il faut lire le choix de la sénatrice Sylvie Goy-Chavent. Elle a quitté l’UDI pour LR… dans l’espoir de refonder « une large et grande formation de droite républicaine. » Mais est-il encore temps ?

 

Le cas du Modem, de l'UDI et Agir met en lumière des volontés de retrouver une "famille" politique alors que certains, au centre-droit, revendiquent de s'aligner avec la majorité et d'autres veulent garder leur indépendance.

La situation que vous décrivez montre une grande confusion dans les esprits. Les acteurs politiques semblent perdus au sens propre du terme comme si le paysage classique qui était le leur depuis  toujours avait brutalement disparu. Le centre a toujours voulu se définir par une sage distance par rapport à la droite et à la gauche. Comme si la raison politique devait se garder de l’attraction mortifère exercée par ces frères ennemis. Le centre se veut une réponse à la maladie décrite par Raymond Aron : « N’être que de droite ou n’être que de gauche, c’est être hémiplégique. » Cette posture fut celle de Mirabeau, de Marc Sangnier ou encore de Raymond Barre. François Bayrou en fut longtemps le prophète avant d’être doublé par un certain Emmanuel Macron. Mais qu’est-ce que le centre aujourd’hui ? Certains pensent qu’il est sorti de sa chrysalide et s’est transformé en papillon avec LREM. Dans tous les cas de figure, il y a mort ou métamorphose.

 

Que se passe-t-il dans la tête de ces députés qui quittent LREM ou leurs alliés ? On parle beaucoup et on a beaucoup parlé des députés qui rejoignent LREM mais pour quelles raisons (diverses peut-être), d'après vous, d'autres quittent le mouvement ?

Derrière la domination de façade de LREM, certains rebelles semblent contredire le mouvement de l’histoire. Mi-juin, six députés LREM du Nord ont écrit un courrier à Stanislas Guerini, délégué général du mouvement, pour lui annoncer leur retrait du comité politique d'En Marche. Ils dénoncent dans cette lettre des dysfonctionnements : rétention d'information, intimidations et sexisme. Le parti du Progrès et du nouveau monde ressemble parfois furieusement à l’ancien.

Le bras de fer qui oppose en ce moment la députée Agnès Thill aux instances de son parti est une parabole à méditer. D’un côté une élue accusée d’homophobie par ses pairs et, de l’autre, la Commission des conflits de LREM. Agnès Thill a été convoquée le 25 juin et attend de connaître son sort. Sans doute son exclusion. Comment cette institutrice issue du PS, favorable au mariage pour tous et à l’avortement, est-elle devenue le symbole d’une France réactionnaire ? Son opposition ouverte à la PMA est difficile à supporter pour un parti qui se veut progressiste, à la fois libéral et libertaire. Agnès Thill explique à qui veut l’entendre : « Ce qui me semble dangereux, dans la PMA, ne concerne pas l’orientation sexuelle. C’est l’absence du père dans l’éducation des enfants qui me choque. Je crois que le rôle des députés n’est pas de permettre à un enfant de grandir sans père. En tant qu’institutrice dans des ZEP urbaines, j’ai vu de mes yeux les ravages. » Pour expliquer sa situation, elle invoque aussi la philosophe Simone Weil. Tout parti porterait en lui-même une tendance totalitaire. Comme si toutes les formations politiques avaient la tentation de la monochromie y compris celles qui revendiquent les couleurs de l’arc en ciel.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires