En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 3 min 6 sec
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 22 min 36 sec
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 36 min 50 sec
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 48 min 11 sec
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 13 heures 1 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 14 heures 53 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 17 heures 4 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 18 heures 35 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 19 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 21 heures 7 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 13 min 57 sec
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 29 min 27 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 44 min 53 sec
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 59 min 37 sec
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 14 heures 33 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 15 heures 21 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 17 heures 57 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 19 heures 14 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 22 heures 13 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Botte secrète

Gérald Darmanin, meilleur atout politique pour Emmanuel Macron que Edouard Philippe ?

Publié le 12 juin 2019
Si Edouard Philippe semble décisif dans le dispositif LREM pour rabattre les opposants de droite, Gérald Darmanin semble avoir bien compris que le parti du Président ne peut pas exister sans véritable soutien populaire du mouvement.
David Nguyen est directeur conseil en communication au Département Opinion et Stratégies d'Entreprise de l'Ifop depuis 2017. Il a été conseiller en cabinet ministériel "discours et prospective" au ministère du Travail (2016-2017) et au ministère de l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Nguyen
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Nguyen est directeur conseil en communication au Département Opinion et Stratégies d'Entreprise de l'Ifop depuis 2017. Il a été conseiller en cabinet ministériel "discours et prospective" au ministère du Travail (2016-2017) et au ministère de l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si Edouard Philippe semble décisif dans le dispositif LREM pour rabattre les opposants de droite, Gérald Darmanin semble avoir bien compris que le parti du Président ne peut pas exister sans véritable soutien populaire du mouvement.

Atlantico : Depuis les élections européennes, LaREM semble profiter de sa dynamique pour tenter de consolider voire développer son positionnement au centre-droit et à droite. Le Premier ministre, lui-même artisan de cette stratégie lors des élections législatives de 2017, s'est particulièrement attelé à cette tâche. Pour autant, son ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a tiré la sonette d'alarme en déclarant qu'il ne fallait pas tourner le dos aux classes populaires, au risque de créer un clivage sociologique important entre catégories aisées et populaires. Dans les faits, l'ancrage progressivement à droite de la majorité n'a-t-il pas déjà creusé ce clivage ?

David Nguyen : Il y a effectivement eu une "droitisation" de l'électorat du parti présidentiel au moment des élections européennes, mais cela s'est traduit davantage par un vieillissement qu'une aggravation du clivage social qui existait déjà en son sein. Rappelons d'abord qu'environ un quart des électeurs de François Fillon de 2017 a choisi la liste de Nathalie Loiseau, pendant qu'un quart des électeurs d'Emmanuel Macron de 2017 sont partis vers EELV et plus marginalement le PS. Comment cela s'est-il traduit sur le plan sociologique? Par un vieillissement spectaculaire : alors qu'en 2017, l'électorat En Marche était composé de 24% de personnes de plus de 65 ans, ce taux est passé à plus de 45% en mai 2019. De manière très révélatrice, la liste Loiseau a devancé celle de F-X. Bellamy de près de 20 points parmi les retraités, alors que F. Fillon avait réussi à garder l'avantage dans cette catégorie de la population en 2017. Là est la grande rupture dans la structure de l'électorat LREM suite aux élections européennes. Sur le plan social, LREM séduit certes bien plus de cadres (30%) que d'ouvriers (11%), mais cet écart était quasiment le même en 2017 (37% de cadres contre 15% d'ouvriers). Même si cet écart peut être considéré comme préoccupant, il ne s'est pas aggravé à l'occasion des européennes. 

Alors que le Premier ministre et nombre de membres de LaREM s'activent pour la conquête de Paris et des prochaines grandes villes aux municipales, l'avertissement de Gérald Darmanin qui plaide pour une "aile populaire" à son parti laisse entendre que la situation serait dangereuse pour le parti majoritaire aujourd'hui. Les clivages observés dans la crise des Gilets jaunes se sont-ils renforcés avec la dernière élection ? Le risque d'une polarisation sociologique lors de prochaines élections pèse-t-il sur le parti du Président ?

Gérald Darmanin a raison d'être inquiet. D'abord parce qu'on observe un décrochage de LREM dans toutes les catégories de la France du travail entre 2017 et 2019 : -7 chez les cadres, -4 chez les ouvriers et surtout -9 parmi les professions intermédiaires. Même si LREM gagne des points parmi les retraités (+5), le mouvement présidentiel ne peut pas ignorer ces déperditions parmi les actifs, surtout lorsque la valeur travail est au coeur de son discours politique. Le ministre des comptes publics est probablement également préoccupé par le score en très forte croissance du Rassemblement national auprès des ouvriers (47% contre 39% en 2017). Il y a bien une colère profonde parmi les catégories populaires dirigée contre le pouvoir actuel et qui s'est d'ailleurs déjà largement exprimée lors de la crise des gilets jaunes. Même si LREM a limité les dégâts lors des européennes, la situation sociale et politique reste explosive.  

Le ministre des Comptes publics a affirmé vouloir convaincre un tiers de l'électorat de Marine Le Pen de voter pour LaREM. Jusqu'à quel point cet objectif est-il envisageable ?

C'est un objectif ambitieux ! Si l'on s'en tient aux résultats des européennes 1% des électeurs de Marine Le Pen du 1er tour de la présidentielle de 2017 ont voté pour LREM. A priori ces deux électorats sont hermétiques, mais il ne faut jamais dire jamais en politique. Quelles pourraient être les pistes du parti présidentiel pour convaincre un tiers de l'électorat de Marine Le Pen sans renier son identité politique? Il faudra probablement montrer que les réformes engagées profitent bien au pouvoir d'achat des classes populaires et moyennes de manière sonnante et trébuchante, que ces derniers ne sont pas les perdants de la transformation annoncée par Emmanuel Macron. Mais cette dimension économique ne suffira pas, il faudra aussi faire de la politique, accorder une attention particulière, des gestes, des mots spécifiques en direction de ces populations qui ont le sentiment de ne pas être prises en compte dans la définition des politiques publiques. Qu'il s'agisse de la présence des services publics dans les territoires ruraux, du prix du carburant ou encore de la capacité à avoir accès à des loisirs comme les vacances, les Français qui votent pour Marine Le Pen souhaitent sentir que le pouvoir se préoccupe de leur sort et qu'on cherche à lutter contre ce qu'ils vivent comme un déclassement. Aligner des mesures ne suffira pas à les convaincre, il faudra aussi les réhabiliter symboliquement comme des éléments centraux de la société française.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 12/06/2019 - 12:08
Gérald Darmanin est le mieux placé.
Il est évident que Monsieur Gérald Darmanin est la forte personnalité la mieux placée dans ce gouvernement pour donner une "aile populaire" à son parti. La rapidité avec laquelle il a su le premier distinguer les chemises brunes sous les gilets jaunes lui ont certainement fait d'innombrables amis dans les milieux populaires... À moins de considérer que ces milieux se limitent au Grand Paris. Alors là, bien sûr...