En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 5 heures 3 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 6 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 10 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 11 heures 24 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 12 heures 12 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 13 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 1 jour 4 heures
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 1 jour 5 heures
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen opposée d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 5 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 12 heures 47 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 13 heures 37 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 1 jour 4 heures
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 1 jour 5 heures
© REMY GABALDA / AFP
© REMY GABALDA / AFP
Industrialisation

Haro sur la croissance ? Ce que les habitants de la planète doivent pourtant au grand miracle de l’ère industrielle

Publié le 09 juin 2019
Alors que l'industrialisation a démultiplié le niveau et l'espérance de vie et a permis à l'humanité de s'affranchir de nombreuses contraintes, on remarque un rejet grandissant de cette même industrialisation dans sa globalité.
Chirurgien de formation, également diplômé de Science Po, d'Hec et de l'Ena, Laurent Alexandre a fondé dans les années 1990 le site d’information Doctissimo. Il le revend en 2008 et développe DNA Vision, entreprise spécialisée dans le séquençage...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Alexandre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chirurgien de formation, également diplômé de Science Po, d'Hec et de l'Ena, Laurent Alexandre a fondé dans les années 1990 le site d’information Doctissimo. Il le revend en 2008 et développe DNA Vision, entreprise spécialisée dans le séquençage...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l'industrialisation a démultiplié le niveau et l'espérance de vie et a permis à l'humanité de s'affranchir de nombreuses contraintes, on remarque un rejet grandissant de cette même industrialisation dans sa globalité.

Atlantico.fr : Que doit réellement l'humanité à l'industrialisation ?

Laurent Alexandre : Sans industrialisation, nous avons 35 ans d'espérance de vie. Nous n'avons pas de vaccins, pas de médicaments, pas de chauffage, nous avons des vêtements couteux. Au niveau alimentaire, nous pouvons nous permettre de nourrir un milliard de personnes maximum car nous dépendons presque totalement des semences industrielles.

La liste est longue. Au niveau des chiffres on peut rappeler que le revenu moyen en 1800 était aux alentours de 2,80 $ d'aujourd'hui. En 1820, 90% de l'humanité vivait dans une pauvreté extrême, cette proportion a été ramenée à moins de 10% aujourd'hui. C'est l'industrialisation qui a modifié cette situation.

La croissance des revenus a amené d'autres avantages :
88% de la population mondiale était analphabète en 1800, seule 13% le sont toujours.

Le niveau d'agriculture pré-industrialisation est très faible. Sous Louis XIV, il y a eu une famine qui a fait 2 millions de morts.  Ramené à l'échelle de la France de l'époque et de ses 25 millions d'habitants, c'est frappant. Un Français de 1800 ne mangeait que 1846 calories par jour. En 2013 en Afrique - pourtant le continent le plus pauvre du monde - la moyenne était montée à 2624 calories.

Sans industrie, nous sommes tout simplement au Moyen-Age. L'aspirine c'est l'industrie, la chimiothérapie, c'est l'industrie.

On observe aussi que la Révolution Industrielle a apporté avec elle la création de mouvements syndicaux forts, les prémices du communisme et de la révolte contre un certain type de travail. Pourquoi cette surindustrialisation et ses bienfaits pour l'humanité a-t-elle apporté le concept de "damnés de la terre" ?

Par définition, nous ne sommes jamais contents. La Révolution Industrielle s'est accompagnée d'un accroissement très fort du niveau de vie des gens. Mais les revendications ont cru encore plus vite que ce niveau de vie.

On vit bien mieux qu'il y a 100 ans mais il n'y a pas moins de revendications. Les revendications sont en réalité indépendantes du niveau de vie des gens.

L'espérance de vie en 1919 sur Terre était de 31 ans, elle aujourd'hui de 70 ans. Elle a donc plus que doublé en 100 ans mais il n'y a pas plus de satisfaction… 

S'il y avait un lien entre notre bonheur et notre niveau de vie, les riches seraient très heureux et les moins riches seraient très malheureux. Or, les riches ne sont pas plus heureux que les pauvres. Ça ne veut pas dire que les riches ne vivent pas mieux. Mais ils ne sont pas plus heureux et ils ne font pas moins de dépression que les pauvres.

Justement, ne pourrait-on pas établir y voir un lien avec un certain ressentiment vis-à-vis de l'ère industrielle, du travail à la chaîne qui "déshumaniserait" l'ouvrier ?

Il serait naïf et faux d'imaginer que le travail aux champs, en 1750, était amusant. Les gens avaient faim, travaillaient sans être nourris correctement, faisaient tout à la main. Quand ils se blessaient, ils avaient de graves maladies, voire mourraient. Beaucoup de paysans se coupaient et mourraient à cause de leur faux ou de leur faucille donc l'idée que le travail était agréable en 1750 et qu'il est devenu invivable et inhumain est une idée fausse selon moi.

Le travail était beaucoup plus dur il y a trois siècles. Et la vie était globalement beaucoup plus dure sinon, en 1750, l'espérance de vie n'aurait pas été de 27 ans. On voit bien que si la vie avait été aussi agréable avant l'industrialisation, l'espérance de vie n'aurait été aussi catastrophique. C'est bien l'industrialisation qui a augmenté l'espérance de vie et la qualité de vie.

Comment expliquer cette tendance d'une volonté d'un retour à une vie moins industrielle, axée sur un retour à la terre ?

C'est un snobisme de "bobos verts" de vouloir retourner à la terre. Retourner à l'ère préindustrielle veut dire ne pas être soigné, ne pas avoir de médicaments, voir mourir son enfant de leucémie en quinze jours parce que la chimiothérapie est un produit totalement industriel. On pourrait multiplier les exemples.

Ce fantasme de retour à la nature est irréaliste et assez puéril. D'ailleurs, aucun de ces "bobos verts" qui prétend vouloir retourner à la nature n'a envie de retrouver la vie horrible de 1750. La vie de nos ancêtres n'était pas du tout enviable, elle était insupportable. Vivre 27 ans au lieu de 85 ans, ce n'est pas quelque chose de plaisant, même si c'est "naturel".

Ndlr : Voici quelques éléments et des données supplémentaires. 

Selon Lawrence H. Officer de l'Université de l'Illinois à Chicago et Samuel H. Williamson de l'Université de Miami, les salaires horaires nominaux des travailleurs américains non qualifiés ont augmenté de 31 627% entre 1800 et 2016.

Le revenu global par personne et par jour a augmenté à un taux d'environ 1,8% par an au cours des cent dernières années.

L'industrialisation a tout changé. Entre 1800 et 1900, le PIB par personne et par jour a doublé. En d’autres termes, les revenus ont augmenté deux fois plus en un siècle que ceux des 18 années précédentes. 

En 1870, l'espérance de vie en Europe, dans les Amériques et dans le monde était de 36, 35 et 30 ans. Aujourd'hui, les chiffres sont 81, 79 et 72 ans.

En 1820, 90% de l'humanité vivait dans une pauvreté extrême. Aujourd'hui, moins de 10%.

En 1800, 88% de la population mondiale était analphabète. Aujourd'hui, 13% de la population mondiale est analphabète

En 1800, 43% des enfants mourraient avant leur cinquième anniversaire. Aujourd'hui, moins de 4%.

En 1816, 0,87% de la population mondiale vivait dans une démocratie. En 2015, 56%.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
salamander
- 11/06/2019 - 09:44
la décroissance , c la guerre civile...
rappelons que l'explosion de la population mondiale est due à la médecine occidentale , d'origine industrielle.
Tout à fait d'accord avec Laurent Alexandre .
Concernant la pollution (la vraie celle des déchets ) générée par mère industrielle , pourquoi ne pas commencer par affréter une flotte de 50 navires financée par des fonds internationaux et quelques milliardaires qui ne savent pas trop quoi faire de leur argent -à part acheter des Jeff Koons à 100 M usd?
cela permettrait de commencer à nettoyer les mers de plastiques qui inondent nos océans et nos fleuves.
Il est où sur ce sujet Nicolas Hulot??
zelectron
- 09/06/2019 - 13:18
Sans industrie pas d'économie entrainante !
Si on observe le cas français l'industrie est moribonde, hormis quels îlots qui ne vont pas résister longtemps par manque de financements attribué préférentiellement à une séquelle de fonctionnaires inutiles, n'en déplaise à certains.
Benvoyons
- 09/06/2019 - 10:47
Toutes les formes de décroissance font de facto une Décroissance
Régression Scientifique & Médicale, Biologique, Alimentaire, Sociale, & donc in fine une Réduction du nombre d'humain par la Famine, les Maladies, les Guerres Locales & cela partout dans le monde, juste pour obtenir sa simple survie.
Ainsi les débiles de la décroissance Socialiste, seront les premiers à faire la guerre pour manger & se soigner, mais aussi pour faire survivre leur idée à la con que la décroissance sauvera l'Humain. Pour eux c'est une croyance forcément Mordicus, même en voyant les résultats Mortuaires que cela provoque. Les Staliniens & Hitlériens sont de retour, ceux, par qui la Seconde Guerre mondiale a été possible.