En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

07.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

06.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Hémiplégie techno

Séparatisme islamique : cette autre dimension du défi qu’oublie Emmanuel Macron

il y a 42 min 54 sec
décryptage > Europe
Recomposition politique

Ce vote Sinn Féin irlandais qui devrait réveiller l’Europe

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Politique
Milliardaires contre milliardaires

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Société
Entretien

Chantal Delsol : "L’Occident est passé de l’humanisme à l’humanitaire"

il y a 3 heures 38 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

il y a 4 heures 27 min
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 18 heures 11 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 18 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 21 heures 22 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 1 jour 51 min
pépite vidéo > Environnement
Une page se tourne
Le premier réacteur de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire française, sera arrêté samedi
il y a 52 min 1 sec
décryptage > Sport
Haaland fait chuter Paris

Dortmund/PSG: 2/1 Paris passe au travers

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Politique
La révolution sera cruelle ou ne sera pas

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Santé
Usine du monde

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

il y a 4 heures 38 sec
décryptage > France
Nouvelle réforme

Vraie-fausse suppression de l’ENA : le coup d’épée dans l’eau

il y a 4 heures 44 min
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 18 heures 34 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 21 heures 51 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 1 jour 18 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 1 jour 1 heure
© WANG ZHAO / AFP
© WANG ZHAO / AFP
A l'Est, rien de nouveau

Vladimir Poutine-Xi Jinping, ces nouveaux alliés face à l’Occident

Publié le 07 juin 2019
Dans le cadre d'une visite d'Etat de trois jours ayant pour but de célébrer les 70 ans des relations diplomatiques entre la Russie et la Chine, Xi Jinping a été plus que bien reçu à Moscou et St Petersbourg. C'est au total 28 rencontres qui ont eu lieu depuis 2013 entre les deux chefs d'Etat.
Cyrille Bret, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, de Sciences-Po Paris et de l'ENA, et anciennement auditeur à l'institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) est haut fonctionnaire et universitaire. Après avoir enseigné...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cyrille Bret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cyrille Bret, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, de Sciences-Po Paris et de l'ENA, et anciennement auditeur à l'institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) est haut fonctionnaire et universitaire. Après avoir enseigné...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans le cadre d'une visite d'Etat de trois jours ayant pour but de célébrer les 70 ans des relations diplomatiques entre la Russie et la Chine, Xi Jinping a été plus que bien reçu à Moscou et St Petersbourg. C'est au total 28 rencontres qui ont eu lieu depuis 2013 entre les deux chefs d'Etat.

Atlantico Aujourd'hui concrètement quel est l'état des relations, diplomatiques et commerciales entre les deux pays ?

Cyrille Bret : Les relations bilatérales entre Chine et Russie sont très denses. Depuis la fin de l’URSS, les deux puissances eurasiatiques ont mis fin au conflit territorial qui les avaient opposées durant les années 1950. Des litiges sur la délimitation des frontières dans la zone de l’Oussouri avaient conduit les deux pays frères au bord du conflit armé et avait conduit à la dénonciation du traité d’amitié puis à une rivalité pour la direction du camp communiste. La Chine de Deng et la Russie d’Eltsine ont aplani ce différend frontalier, lancé des échanges commerciaux d’importance notamment pour l’approvisionnement en matières premières des usines chioises et ont surtout mis sur pied un partenariat stratégique en matière sécuritaire et militaire dans le cadre de l’Organisation pour la Coopération de Shanghai (OCS).

Cette organisation, forte de l’adhésion des Républiques d’Asie centrale et de puissances asiatiques (Inde, Pakistan) est le cadre privilégié de la coopération militaire entre Russie et Chine. Ainsi, régulièrement des manœuvres militaires conjointes sont organisées par l’OCS, sur terre, sur mer, dans le cyberespace et pour lutter contre le terrorisme islamiste. Sur le plan économique, les échanges se sont intensifiés : désormais le commerce de la Russie avec la Chine équivaut à un tiers de son commerce avec l’Union européenne dans son ensemble. Quant aux exportations de défense, elles sont particulièrement dynamiques de la Russie vers la Chine, dans les domaines d’excellence du complexe militaro-industriel russe : moteurs, avions de combat, missiles. Historiquement à un point haut depuis plus de vingt ans, les relations bilatérales excèdent largement la bonne entente entre les deux dirigeants actuels. Plus que de l’amitié, il s’agit d’un partenariat stratégique pour les deux protagonistes.

 

D'un point de vue idéologique, assiste-t-on à une alliance de fait contre une vision "américaine" du monde ?

Le premier ciment de l’amitié sino-russe actuelle est la rivalité avec les Etats-Unis. Déjà du temps du bloc communiste, l’URSS et la Chine de Mao contestaient l’ordre international jugé trop favorable aux Etats-Unis et à leurs alliés. Les deux puissances communistes s’opposaient au dominion américain, l’un en utilisant son siège permanent au Conseil de Sécurité des Nations-Unis, l’autre en animant un réseau de révolutions asiatiques. Aujourd’hui, la donne a changé. La République Populaire de Chine devient une puissance économique et militaire mondiale et est la principale rivale des Etats-Unis. De son côté, la Fédération de Russie, longtemps marginalisée, essaie de reprendre son statut de grande puissance au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique voire en Amérique latine. Les deux pays contestent aujourd’hui le leadership occidental. Dans le domaine monétaire, elles essaient de se libérer du système de Bretton Woods (FMI et Banque mondiale). Dans le domaine militaire, elles développent l’OCS pour faire pièce à l’OTAN voire à l’ONU sur le continent eurasiatique. Dans le domaine économique, la RPC s’oppose aux Etats-Unis tandis que la Russie essaie de diversifier ses réseaux commerciaux pour échapper aux sanctions occidentales. Chine et Russie partagent une même vision des relations internationales fondée sur le principe de non-ingérence et de souveraineté nationale. Contre un multilatéralisme intrusif qu’elles jugent être le prétexte pour la condescendance occidentale.

 

Quels dossiers pourraient gâcher à l'avenir cette lune de miel ? Quelle sont les limites de cette amitié ?

Dans cette lune de miel, tout n’est pas rose. Première pierre d’achoppement, le décrochage économique de la Russie : la RPC souhaite accéder au statut de puissance mondiale et ne peut continuer à considérer la Russie comme un partenaire sur un pied d’égalité. On l’a vu lors des négociations sur l’ouverture du gazoduc Force de Sibérie entre la Russie et la Chine : c’est la Chine qui a obtenu un prix avantageux pour le gaz en raison de la faiblesse de la Russie. On le voit également dans la lutte commerciale contre les Etats-Unis : la Russie subit la vie économique internationale alors même que la Chine en dirige une large partie.

La deuxième limite à l’amitié sino-russe est la crainte russe concernant le retroengeneering (la copie) de ses armements. Ainsi, certains aéronefs militaires chinois ressemblent à s’y méprendre à des productions russes. Cela ne peut nourrir la confiance du complexe militaro-industriel russe qui compte pour 10% des exportations russes et pour l’essentiel des exportations industrielles.

Troisième limite : la Russie n’a pas les mêmes intérêts stratégiques de long terme que la RPC. Ainsi, au sein de l’OCS, si la Chine soutient le Pakistan, la Russie est un soutien constant et un fournisseur militaire de l’Inde. De même, au Moyen-Orient, la Russie prend des positions que la Chine ne soutient pas notamment en Syrie. Enfin, le projet des Routes de la Soie contourne pour une large part la Russie en passant par l’Asie centrale. Cela présente évidemment un risque de marginalisation pour la Russie…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

07.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

06.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 07/06/2019 - 11:53
La Chine lorgne sur les richesses gigantesques . . .
. . . de la Russie, ses terres, ses mines, son pétrole, son gaz et même sa nouvelle agriculture.
- en échange je me demande ce que la Chine offre de loyale, d'équivalent et de profitable à long terme pour la Russie
pale rider
- 07/06/2019 - 10:30
ca fait penser au pacte germano-soviétique
et ça finira pareil .