En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 7 heures 7 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 14 heures 13 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 14 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 15 heures 8 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 15 heures 40 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 16 heures 43 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 18 heures 21 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 18 heures 37 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 13 heures 9 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 14 heures 24 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 14 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 15 heures 5 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 15 heures 20 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 16 heures 2 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 18 heures 30 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 18 heures 44 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Exécution sommaire ?

Et Nicolas Sarkozy devint le capo mafioso que la droite chancelante attendait

Publié le 03 juin 2019
L'ancien président a 64 ans. Et toutes ses dents.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien président a 64 ans. Et toutes ses dents.

Si vous voulez vous remémorer ce qu'est un capo mafioso, quelques films peuvent vous y aider. Le Parrain, Le clan des siciliens… Et si vous êtes patriotes et êtes attachés à vos traditions, revoyez Les Tontons flingueurs ou Borsalino. Vous verrez que nos voyous bien de chez nous valent bien largement les mafiosi italiens.

Nicolas Sarkozy, le capo mafioso donc, avait assisté avec une rage froide aux lamentables prestations d'un de ses sous-fifres, un nommé Lorenzo. Ce dernier avait failli à sa tâche en laissant une certaine Marina Bionda, une redoutable mafiosa, bouffer son terrain de chasse. Une telle défaite entraînait, selon les règles très précises de la mafia, un arrêt de mort.

Le capo mafioso, très avare de ses mots, en lâcha quelques-uns : "il n'y a plus de droite, la droite est morte".  Ce qui sous-entendait que celui qui l'avait menée vers ce funeste destin méritait lui-aussi la mort. Mais, grand seigneur, le capo mafioso ne se chargea pas de l'exécution de sa sentence.

Il chargea un de ses picciotto (homme de main) de cette basse besogne. Rico Assassino (Eric Woerth) déclara ce qui suit : "chacun doit prendre ses responsabilités. Et Laurent Wauquiez le premier". Une façon de demander au patron des Républicains de se tirer une balle dans la tête plutôt que d'attendre que quelqu'un le fasse. Ce qu'il s'est sagement empressé de faire. 

Cessons de rire maintenant. Laurent Wauquiez, dont le destin paraît scellé, n'a pas tout à fait démérité. Car il était pris dans une redoutable tenaille.

D'un côté, les macronistes avaient préemptés quelques sacrosaints principes de la droite : la libre entreprise, la concurrence, la compétitivité. De l'autre, le Rassemblement national avait, en bien plus fort que la droite, énoncé quelques autres principes fondateurs de celle-ci : la lutte contre la déferlante migratoire, la tolérance zéro contre la délinquance et le combat frontal contre l'islamisation. Ainsi le pauvre Wauquiez était devenu inaudible. Et pas tout à fait de sa faute. Mais l'Histoire est cruelle et ne pardonne rien. Elle dit toujours : "vae victis" (malheur aux vaincus).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gotharte
- 04/06/2019 - 11:26
cette sinistre ombre tutélaire
Sarko nous aura trompés une fois. Il peut toujours faire une autre tentative, qu'on rigole...comme aux primaires.
Wauquiez n'aura pas eu le soutien nécessaire, et il est venu trop tard: Macron avait déjà bien roulé son monde avec ses impostures.
Envoyez bouler le politiquement correct, et le progressisme malfaisant! Et écoutez votre peuple!...Vous verrez si les gens ne se reconnaîtront pas en vous et vos idées!
Phlt1
- 03/06/2019 - 19:23
Concernant Sarkozy
Sarkozy est le seul à avoir eu le potentiel d'un vrai Président de Droite. Sarkozy est un Mozart de la politique, mais c'est un Mozart du 20ème siècle qui ne comprend pas les enjeux ni les fondements du 21ème siècle, ce que toute la Droite classique ne comprend pas. Mais rassurez-vous, Marine le Pen et ses crétins de lieutenants non plus.!. Quant à Macron, en abandonnant le terrain des racines, et de la culture/civilisation française, il fait une très grave erreur. Parce qu'à tout moment, celui qui dépassera ce manichéisme - une réussite de la pensée Gauchiste - sera en mesure de prendre sa place, et beaucoup plus vite qu'il ne l'imagine. D'ici l'automne 2021, beaucoup de choses, énormément de choses peuvent se produire et balayer Macron sans le moindre regard pour cet homme qui ne respecte pas le peuple français dans le sens - ici - où il nie ses racines et sa culture/civilisation, ce qui est simplement inadmissible. Et totalement contre nature: on ne gagne pas contre la Nature...ou seulement pendant un temps.
moneo
- 03/06/2019 - 16:52
menfin
Sarko est mort définitivement il aura toujours un juge entre les pattes au bon moment. Macron a appris de Hollande.Enfin ,les choses ont changé Macron a abandonné à lepen son discours identitaire et nationaliste , Lui, a investi l'écologie, l'internationalisme, et donc les KTOS du pape, et un peu de libéralisme économique; sauf embrouilles européennes ,financières ou autres il a déja gagné le prochain tour Presidentiel ..... dan ce cas nous nous aurons gagné un peu de lisibilté politique :toute la clique de nos élus Républicains ayant du se rallier à un des 2 protagonistes , devra se résigner à disparaitre mais ils vont s'accrocher il suffit devoir déjà les Bayrou Borloo...