En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 13 heures 11 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 20 heures 2 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 20 heures 28 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 20 heures 36 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 20 heures 54 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 21 heures 20 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 14 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 17 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 18 heures 38 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 19 heures 49 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 20 heures 37 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 21 heures 7 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 13 heures
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 14 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 17 heures
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Exécution sommaire ?

Et Nicolas Sarkozy devint le capo mafioso que la droite chancelante attendait

Publié le 03 juin 2019
L'ancien président a 64 ans. Et toutes ses dents.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien président a 64 ans. Et toutes ses dents.

Si vous voulez vous remémorer ce qu'est un capo mafioso, quelques films peuvent vous y aider. Le Parrain, Le clan des siciliens… Et si vous êtes patriotes et êtes attachés à vos traditions, revoyez Les Tontons flingueurs ou Borsalino. Vous verrez que nos voyous bien de chez nous valent bien largement les mafiosi italiens.

Nicolas Sarkozy, le capo mafioso donc, avait assisté avec une rage froide aux lamentables prestations d'un de ses sous-fifres, un nommé Lorenzo. Ce dernier avait failli à sa tâche en laissant une certaine Marina Bionda, une redoutable mafiosa, bouffer son terrain de chasse. Une telle défaite entraînait, selon les règles très précises de la mafia, un arrêt de mort.

Le capo mafioso, très avare de ses mots, en lâcha quelques-uns : "il n'y a plus de droite, la droite est morte".  Ce qui sous-entendait que celui qui l'avait menée vers ce funeste destin méritait lui-aussi la mort. Mais, grand seigneur, le capo mafioso ne se chargea pas de l'exécution de sa sentence.

Il chargea un de ses picciotto (homme de main) de cette basse besogne. Rico Assassino (Eric Woerth) déclara ce qui suit : "chacun doit prendre ses responsabilités. Et Laurent Wauquiez le premier". Une façon de demander au patron des Républicains de se tirer une balle dans la tête plutôt que d'attendre que quelqu'un le fasse. Ce qu'il s'est sagement empressé de faire. 

Cessons de rire maintenant. Laurent Wauquiez, dont le destin paraît scellé, n'a pas tout à fait démérité. Car il était pris dans une redoutable tenaille.

D'un côté, les macronistes avaient préemptés quelques sacrosaints principes de la droite : la libre entreprise, la concurrence, la compétitivité. De l'autre, le Rassemblement national avait, en bien plus fort que la droite, énoncé quelques autres principes fondateurs de celle-ci : la lutte contre la déferlante migratoire, la tolérance zéro contre la délinquance et le combat frontal contre l'islamisation. Ainsi le pauvre Wauquiez était devenu inaudible. Et pas tout à fait de sa faute. Mais l'Histoire est cruelle et ne pardonne rien. Elle dit toujours : "vae victis" (malheur aux vaincus).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gotharte
- 04/06/2019 - 11:26
cette sinistre ombre tutélaire
Sarko nous aura trompés une fois. Il peut toujours faire une autre tentative, qu'on rigole...comme aux primaires.
Wauquiez n'aura pas eu le soutien nécessaire, et il est venu trop tard: Macron avait déjà bien roulé son monde avec ses impostures.
Envoyez bouler le politiquement correct, et le progressisme malfaisant! Et écoutez votre peuple!...Vous verrez si les gens ne se reconnaîtront pas en vous et vos idées!
Phlt1
- 03/06/2019 - 19:23
Concernant Sarkozy
Sarkozy est le seul à avoir eu le potentiel d'un vrai Président de Droite. Sarkozy est un Mozart de la politique, mais c'est un Mozart du 20ème siècle qui ne comprend pas les enjeux ni les fondements du 21ème siècle, ce que toute la Droite classique ne comprend pas. Mais rassurez-vous, Marine le Pen et ses crétins de lieutenants non plus.!. Quant à Macron, en abandonnant le terrain des racines, et de la culture/civilisation française, il fait une très grave erreur. Parce qu'à tout moment, celui qui dépassera ce manichéisme - une réussite de la pensée Gauchiste - sera en mesure de prendre sa place, et beaucoup plus vite qu'il ne l'imagine. D'ici l'automne 2021, beaucoup de choses, énormément de choses peuvent se produire et balayer Macron sans le moindre regard pour cet homme qui ne respecte pas le peuple français dans le sens - ici - où il nie ses racines et sa culture/civilisation, ce qui est simplement inadmissible. Et totalement contre nature: on ne gagne pas contre la Nature...ou seulement pendant un temps.
moneo
- 03/06/2019 - 16:52
menfin
Sarko est mort définitivement il aura toujours un juge entre les pattes au bon moment. Macron a appris de Hollande.Enfin ,les choses ont changé Macron a abandonné à lepen son discours identitaire et nationaliste , Lui, a investi l'écologie, l'internationalisme, et donc les KTOS du pape, et un peu de libéralisme économique; sauf embrouilles européennes ,financières ou autres il a déja gagné le prochain tour Presidentiel ..... dan ce cas nous nous aurons gagné un peu de lisibilté politique :toute la clique de nos élus Républicains ayant du se rallier à un des 2 protagonistes , devra se résigner à disparaitre mais ils vont s'accrocher il suffit devoir déjà les Bayrou Borloo...