En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

ça vient d'être publié
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 4 min 38 sec
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 6 heures 21 sec
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 9 heures 30 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 45 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 22 min 40 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 3 heures 26 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 5 heures 28 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 20 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 1 heure
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 1 jour 2 heures
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Vision d'avenir

Petits scénarios alternatifs pour la fin du quinquennat Macron

Publié le 27 mai 2019
Avec un Rassemblement National qui devance le parti majoritaire aux élections européennes, la fin du quinquennat risque d'être mouvementé pour le locataire actuel de l'Elysée.
Yves Michaud est philosophe. Reconnu pour ses travaux sur la philosophie politique (il est spécialiste de Hume et de Locke) et sur l’art (il a signé de nombreux ouvrages d’esthétique et a dirigé l’École des beaux-arts), il donne des conférences dans le...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Michaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Michaud est philosophe. Reconnu pour ses travaux sur la philosophie politique (il est spécialiste de Hume et de Locke) et sur l’art (il a signé de nombreux ouvrages d’esthétique et a dirigé l’École des beaux-arts), il donne des conférences dans le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec un Rassemblement National qui devance le parti majoritaire aux élections européennes, la fin du quinquennat risque d'être mouvementé pour le locataire actuel de l'Elysée.

Atlantico : Le RN a dépassé LREM et s'impose comme le principal vainqueur de cette campagne européenne. Comment interpréter cet échec du parti majoritaire français ?

Yves Michaud : L’échec électoral, même symbolique, de LREM est le résultat des bientôt sept mois de crise commencée avec les Gilets jaunes. Cette crise qui dure a exprimé le malaise profond d’une société française « qui ne tient plus ensemble ».

Macron a effroyablement mal géré cette crise, par méconnaissance des réalités sociales, aveuglement technocratique et prétention. Le résultat est là. En personnalisant à outrance l’affrontement, il a même réussi à faire monter significativement la participation électorale sans susciter l’effet « moi ou le chaos », « majorité silencieuse » ou « 30 mai 1968 ».

Il est maintenant patent qu’il n’a pas de majorité – malgré ce paradoxe qu’il l’a sur le papier à la chambre des députés, et même énorme.

Le RN n’a eu qu’à cueillir  les fruits – qui plus est en sachant offrir un visage renouvelé et surtout en ayant enfin abandonné la folie du Frexit et du retour du franc. De ce point de vue, il faut dire merci aux Grecs de Tsipras et aux Anglais de Farrage : c’est une illusion de prôner des ruptures qu’on est incapable de mettre sur pied ! En revanche, il est possible de travailler pour une Europe « autre ». C’est ce que veulent, par delà leurs divergences, les populismes un peu partout.

En tout cas, les électeurs ont montré leur résolution et exprimé fortement leurs choix dans une élection réputée n’intéresser personne. Il faut noter une autre leçon importante : la disparition totale de la gauche (voyez les scores de LFI et Glucksmann!) et celle de la droite (voyez le score pathétique de Bellamy!). Bref, le changement complet de paysage politique qui a profité à Macron lors de la présidentielle se confirme – sauf que même Macron semble sur la voie du dégagisme… Comme chaque fois que la situation est confuse, les écologistes en profitent parce que fondamentalement leurs positions sont floues et sympathiques. La planète en danger, c’est plus sexy que les impôts et les migrations...

Emmanuel Macron a pris un risque en s'impliquant personnellement dans la campagne, au risque de le transformer en référendum anti-Macron. Les résultats de ce scrutin sont-ils à même de remettre en question sa crédibilité auprès de son gouvernement et de sa base électorale ?

Emmanuel Macron a pris un grand risque en personnalisant à ce point la campagne. Cela témoigne une fois de plus de sa maladresse politique. On ne choisit pas Loiseau comme tête de liste pour ensuite aller faire  le batelage à sa place ! Macron a commencé comme s’il se désintéressait du scrutin (ce qui aurait été la solution sage et prudente) et ensuite il en a fait une affaire personnelle ! Résultat,  il s’est un peu plus décrédibilisé. Imaginons ce soir la réaction de ses prochains candidats aux Municipales ! Ils vont tous vouloir faire cavalier seul. L’étiquette « Macron » risque de leur être aussi fatale que le soutien des éléphants du PS à Glucksmann. On ne peut imaginer meilleure perspective pour Hidalgo à Paris.

Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans le macronisme : c’est bien joli de gagner en jouant Bonaparte au pont d’Arcole mais il faut ensuite construire un parti, s’entourer de poids lourds et pas de co-conspirateurs, écouter les gens, ne pas vouloir tout faire tout seul en battant les estrades. Je n’arrive pas à décider si Macron est victime de ses défauts psychologiques lourds ou s’il ne connaît pas grand-chose à son affaire. Sa seule chance est que le RN soit une fois de plus la seule alternative crédible mais ça marchera jusqu’au moment où ça ne marchera plus… Ce soir, on peut être inquiet pour 2022…

Alors qu'Emmanuel Macron avait annoncé vouloir déléguer davantage à son gouvernement, un remaniement est-il envisageable ? Quelles sont les stratégies possibles pour regagner la confiance des Français pour la fin du quinquennat ? 

Macron nous a promis qu’il allait changer (un refrain que nous ont servi déjà Chirac et Sarkozy!), qu’il laisserait plus d’initiative à ses ministres. Bref, Jupiter remontait au Capitole. Sauf qu’il s’est empressé de ne pas faire ce qu’il disait. On l’a vu intervenir partout. Son conseil de défense écologique est le type même de l’initiative de pur spectacle ! Et pourquoi pas nous faire le coup de « Hulot reviens ! » ? Comme il dit une chose et en fait une autre, les gens ne le croient plus.

Un remaniement ? Un nouveau gouvernement ? Philippe a effectivement montré ses limites de juppéiste. Sauf que ce sera « en avant comme avant » ! Et si c’est pour revoir Raffarin et Royal et Bayrou, autant rire !

Un référendum ? Sur quoi ? Même s’il demandait « voulez-vous qu’on rase gratis ? », Macron risquerait de le perdre ! Je crois que la seule solution sensée serait celle recommandée par Marine le Pen ce dimanche soir 26 mai 2019, : introduire de la proportionnelle de manière significative mais raisonnable puis dissoudre pour avoir une chambre qui ne soit pas de godillots et reprenne l’initiative législative sans que ce soit le Président despote qui fasse les lois. Bref, il nous faudrait retrouver une cohabitation. Malheureusement, en dépit de tout ce qui a pu être dit à droite comme à gauche depuis des années et des années, on n’est pas dans un vrai régime présidentiel, il y a toujours ce satané premier ministre dont on ne sait à quoi il sert (et même plus de fusible!). Et le président s’occupe de tout  - sauf d’agir et d’exécuter. Un Président jupitérien entouré de cinq à six ministres exécutifs poids lourds et de l’autre une chambre qui légifère, vote ou non le budget et fait entendre « le peuple » et pas le parti unique jouant le rôle du roquet écoutant les éléments de parole de la voix de son Maître.

Pour tout dire, je suis bien perplexe sur les chances de Macron de reprendre l’initiative. Il paraît qu’il a lu Machiavel mais je ne suis pas sûr qu’il en ait saisi les subtilités.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 15/08/2019 - 18:07
:)::)
:)::)
clo-ette
- 15/08/2019 - 13:58
@citoyen libre
Vous dites des choses justes, et les Anglais se sont toujours montrés plus malins que nous .
TPV
- 27/05/2019 - 23:39
La réplique post gilets jaunes
Reprendra en septembre.
Bercy va exploiter le filon écolos=impôts.
Et les municipales seront un quatrième tour des présidentielles...une histoire sans fin.