En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Différends politiques

Mais quels sont les couples les plus mis à l’épreuve par une élection (spoiler : ceux que vous croyez) ?

Publié le 26 mai 2019
D'après une enquête réalisée en 2012 par l'institut OpinionWay, seulement 34% des Français interrogés seraient gênés d'avoir une relation avec une personne qui aurait des opinions opposées.
Véronique Kohn est spécialiste des relations amoureuses, psychologue, psychothérapeute, formatrice, auteur et conférencière. Elle a publié "Quel(s) amoureux êtes-vous ? Les 5 profils psychologiques pour aimer et être aimé" (éditions Tchou).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Kohn
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Kohn est spécialiste des relations amoureuses, psychologue, psychothérapeute, formatrice, auteur et conférencière. Elle a publié "Quel(s) amoureux êtes-vous ? Les 5 profils psychologiques pour aimer et être aimé" (éditions Tchou).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après une enquête réalisée en 2012 par l'institut OpinionWay, seulement 34% des Français interrogés seraient gênés d'avoir une relation avec une personne qui aurait des opinions opposées.

Atlantico : Les convictions politiques tiennent-elles une place significative dans une relation amoureuse ?

Véronique Kohn : Significative peut-être pas, ce n'est pas le facteur qui peut générer des raisons suffisantes pour partir. Mais cela importe en ce qui concerne le rapprochement au sein du couple. Entre un adhérent du RN et un socialiste convaincu, il y a d'ores et déjà une forme de jugement ou de retenue. Lorsque les valeurs sont trop écartées, cela joue forcément. Il y a un sentiment de « clan » différent, surtout si ce sont des valeurs fortes, qui importent pour les concernés.

Bien évidemment cela dépend de la politisation de chacun. Ceux pour qui la politique est un sujet parfaitement secondaire éviteront ces problèmes aisément.

Les périodes électorales sont le rare moment où la politique s'invite, par la force des choses, dans les discussions d'un couple. Ces périodes sont-elles plutôt favorables aux disputes ou aux rapprochements ?

Cela dépend de la couleur politique de chacun. En cas d'accord, les discussions seront moins présentes et surtout moins passionnantes. En cas de désaccord, le conflit peut devenir récurrent. Mais il s'agit dans ce cas essentiellement d'un prétexte utilisé lors de la dispute pour ajouter des couches au conflit déjà existant.

Lors d'une dispute de couple, les arguements utilisés seront essentiellement des prétextes et les prétextes politiques sont parfait pour cela. Cela permet de placer l'autre comme « ennemi » et non un « allié », quelqu'un d'un camp différent. La couleur politique permet de marquer encore davantage la mésalliance.

Lorsqu'il y a des conflits récurrents dans un couple, il y a un fond d'insécurité derrière et les sujets politiques vont alimenter cette mésentente.

Pour vivre ensemble, est-il nécessaire de partager les mêmes idées, sur la politique ou sur la vie, ou bien ce n'est pas déterminant ?

De base, si deux personnes sont ensemble c'est qu'ils ont fait fi de certaines différences politiques, qu'ils ne sont pas si antagonistes que cela. Mais les différences politiques, comme les sujets touchant à l'argent, sont des sujets sensibles et peuvent donc aggraver des tensions existantes.

Les valeurs politiques sont des valeurs hautes pour la personne en général. De son profil de personnalité, elle ne peut s'empêcher de voir le monde de cette façon et elle tient donc à ces valeurs. C'est pourquoi c'est un sujet sensibles : les gens ne lâchent pas facilement ces principes. Des valeurs hautes comme la liberté, l'écologie, l'entraide, la solidarité sont défendues bec et ongles par ceux qui y croient.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

04.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

05.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

06.

La guerre des changes aura lieu

07.

Donald Trump réfléchirait à acheter le Groenland : l'île répond qu'elle n'est pas à vendre

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires