En direct
Best of
Best of du 2 au 8 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

04.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

07.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

06.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 40 min 21 sec
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 2 heures 33 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 3 heures 30 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 heures 2 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 heures 37 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 6 heures 27 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 6 heures 36 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 6 heures 58 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 2 heures 19 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 3 heures 8 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 3 heures 45 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 heures 23 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 5 heures 57 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 6 heures 10 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 6 heures 30 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Politique
Stratégie du gouvernement

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

il y a 7 heures 13 min
© PATRICK KOVARIK / AFP
© PATRICK KOVARIK / AFP
Bonnes feuilles

Les bénéfices immenses d’un monde fondé sur la liberté face à la radicalisation d’une partie de l’opinion

Publié le 25 mai 2019
Mathieu Laine publie "Il faut sauver le monde libre" aux éditions Plon. Les civilisations ne doivent jamais s'endormir sur leurs acquis. Le monde libre et ses fondamentaux ne sont pas à l'abri. Pour éviter le pire, il est urgent de nous lever et de réveiller nos consciences. Il n'y a pas d'alternative. Il nous faut sauver le monde libre. Extrait 1/2.
Mathieu Laine
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Laine dirige le cabinet de conseil Altermind.Essayiste, il a publié entre autres le Dictionnaire du Libéralisme (Larousse, Avril 2012), ainsi que le Dictionnaire amoureux de la liberté (Plon, Janvier 2016).Il est aussi l'un des actionnaires...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Laine publie "Il faut sauver le monde libre" aux éditions Plon. Les civilisations ne doivent jamais s'endormir sur leurs acquis. Le monde libre et ses fondamentaux ne sont pas à l'abri. Pour éviter le pire, il est urgent de nous lever et de réveiller nos consciences. Il n'y a pas d'alternative. Il nous faut sauver le monde libre. Extrait 1/2.

Trop de liberté: voilà donc, d'après maints observateurs, ce qui aurait abîmé notre monde. Trop de déréglementation, d'individualisation, de globalisation. On y revient toujours. Trop de laisser-faire, de laisser-aller, de libre circulation des biens et des personnes. Trop de liberté sur le marché, mais aussi, pour les plus réactionnaires, dans les mœurs. Trop d'argent, trop de riches. Trop de juifs, aussi. Pour certains, la boucle paranoïaque se construit ainsi. Ce couvercle-là est de nouveau soulevé et interroge nos échecs et nos capacités d'intégration. Avant d'y venir, acceptons de nommer, comme Camus nous a invités à le faire, l'obscène, inquiétant et odieux cycle de haine et d'immondice que celui qu'animent une fois encore la colère, la frustration, l'irrationnel et l'envie. 

Chaque jour, désormais, on fait le procès de ce mouvement de libération, accusé du fait même d'être en action et rendu responsable du fossé mettant à distance ceux que l'on appelle les bénéficiaires du monde libre, et les autres. 

C'est pourtant oublier, comme nous l'avons vu, comme nous le redirons, que nous vivons tous, sans exception et sans suffisamment le mesurer, les bénéfices immenses d'un monde fondé sur des valeurs absolument essentielles. C'est même parce que ces dernières ont, au moins en partie, gagné d'autres terres que les nôtres que davantage d'hommes et de femmes sur Terre ont pu connaître à leur tour la prospérité et le recul de la violence, de la mort, de la maladie et de la pauvreté. 

Ces grands piliers de l'action humaine, passés au tamis de tant de siècles, les plus violents des néocontestataires les bafouent sans sourciller. Comme si l'on pouvait, immunisés par le désir d'égalité comme par l'instinct de revanche, frapper, casser, bousculer, insulter, invectiver, sombrer dans le racisme, l'antisémitisme, l'obscurantisme, et fouler aux pieds le fondement vital de nos démocraties que sont les droits essentiels, les institutions, les votes, les élus et leurs mandats. La très grande puissance du monde libre réside dans sa capacité à changer de dirigeants par le vote et non par la force. D'aucuns l'ont manifestement oublié.

Radicalisation et conspirationnisme

La radicalisation outrancière d'une partie de l'opinion, nourrie de conspirationnisme, de complotisme, de comparaisons irrationnelles, de bulles de désinformation volontaire, d'aigreur et de caprices, constitue un phénomène qu'il convient d'entendre et d'adresser autant qu'une insulte à la raison, une mise en marge de la République et une menace profonde pour l'avenir de notre communauté humaine. L'appel contemporain des populations aux hommes à poigne armés de leurs programmes populistes alimente, aux quatre coins de l'Occident, ce recul profond des libertés qui, chaque fois que l'histoire l'a connu, a fait souffrir dans sa chair et par le sang le peuple en son entier.

Les revendications diffuses, confuses, exagérées et totalement déconnectées des réalités de notre monde, inconscientes des capacités publiques comme privées et du fonctionnement même de l'action humaine, en appellent à plus de murs, de frontières, de prélèvements sur les plus productifs, d'interdictions, d'expulsions. 

Le comble, c'est qu'on voudrait intensifier cet interventionnisme qui a, comme nous le verrons, fragilisé le monde libre et empêché le bon et plein fonctionnement de sa matrice autorégulatrice, responsabilisante et productrice de confiance en soi, d'estime de l'autre, de croissance, de mieux-être, de sauts artistiques et créatifs, d'innovations et de la circulation efficace des connaissances au soutien de l'esprit critique et du progrès. 

Si le monde libre est le savant mélange de valeurs essentielles, d'un État respectueux et protecteur des personnes, d'une autorité supérieure apte à faire respecter ses principes à travers le droit tout en n'abusant pas, à son profit, du monopole de la violence légale, il a trop souffert d'interventions diverses défiant jusqu'à l'excès la capacité des hommes à agir librement entre eux dans le respect des valeurs du monde libre.

Extrait du livre de Mathieu Laine, Il faut sauver le monde libre, publié aux éditions Plon

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 25/05/2019 - 22:50
C’est vrai que laisser
C’est vrai que laisser Facebook, Amazon et compagnie « libres » et hors de contrôles nous promet le « Meilleur des mondes »...
Le retour vers des dirigeants à poigne n’est que l’entière conséquence de l'indécente excès de liberté de certains et le vote ne sert à rien, cf ceux qui avaient voter pour Sarkozy ou le retour de la droite forte et et qui ont eu Kouchner, la constitution européenne, les émeutes et les augmentations d’impôts....
Avant de s’outrager des conséquences, corrigez-en les causes.
Anouman
- 25/05/2019 - 12:18
Libre
L'auteur a une notion étrange de la liberté. Mais comme tous les mots qui n'ont pas de sens chacun est "libre" d'en avoir l'interprétation qu'il veut. Mais c'est inutile d'en discuter.
Jardinier
- 25/05/2019 - 11:52
Aucun interet.
.