En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

07.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 8 min 14 sec
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 2 heures 39 min
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 18 heures 16 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 18 heures 54 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 1 heure 27 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 1 heure 48 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 1 heure 59 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 2 heures 32 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 2 heures 39 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 18 heures 36 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 20 heures 39 min
© PATRICK KOVARIK / AFP
© PATRICK KOVARIK / AFP
Bonnes feuilles

Les bénéfices immenses d’un monde fondé sur la liberté face à la radicalisation d’une partie de l’opinion

Publié le 25 mai 2019
Mathieu Laine publie "Il faut sauver le monde libre" aux éditions Plon. Les civilisations ne doivent jamais s'endormir sur leurs acquis. Le monde libre et ses fondamentaux ne sont pas à l'abri. Pour éviter le pire, il est urgent de nous lever et de réveiller nos consciences. Il n'y a pas d'alternative. Il nous faut sauver le monde libre. Extrait 1/2.
Mathieu Laine
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Laine dirige le cabinet de conseil Altermind.Essayiste, il a publié entre autres le Dictionnaire du Libéralisme (Larousse, Avril 2012), ainsi que le Dictionnaire amoureux de la liberté (Plon, Janvier 2016).Il est aussi l'un des actionnaires...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Laine publie "Il faut sauver le monde libre" aux éditions Plon. Les civilisations ne doivent jamais s'endormir sur leurs acquis. Le monde libre et ses fondamentaux ne sont pas à l'abri. Pour éviter le pire, il est urgent de nous lever et de réveiller nos consciences. Il n'y a pas d'alternative. Il nous faut sauver le monde libre. Extrait 1/2.

Trop de liberté: voilà donc, d'après maints observateurs, ce qui aurait abîmé notre monde. Trop de déréglementation, d'individualisation, de globalisation. On y revient toujours. Trop de laisser-faire, de laisser-aller, de libre circulation des biens et des personnes. Trop de liberté sur le marché, mais aussi, pour les plus réactionnaires, dans les mœurs. Trop d'argent, trop de riches. Trop de juifs, aussi. Pour certains, la boucle paranoïaque se construit ainsi. Ce couvercle-là est de nouveau soulevé et interroge nos échecs et nos capacités d'intégration. Avant d'y venir, acceptons de nommer, comme Camus nous a invités à le faire, l'obscène, inquiétant et odieux cycle de haine et d'immondice que celui qu'animent une fois encore la colère, la frustration, l'irrationnel et l'envie. 

Chaque jour, désormais, on fait le procès de ce mouvement de libération, accusé du fait même d'être en action et rendu responsable du fossé mettant à distance ceux que l'on appelle les bénéficiaires du monde libre, et les autres. 

C'est pourtant oublier, comme nous l'avons vu, comme nous le redirons, que nous vivons tous, sans exception et sans suffisamment le mesurer, les bénéfices immenses d'un monde fondé sur des valeurs absolument essentielles. C'est même parce que ces dernières ont, au moins en partie, gagné d'autres terres que les nôtres que davantage d'hommes et de femmes sur Terre ont pu connaître à leur tour la prospérité et le recul de la violence, de la mort, de la maladie et de la pauvreté. 

Ces grands piliers de l'action humaine, passés au tamis de tant de siècles, les plus violents des néocontestataires les bafouent sans sourciller. Comme si l'on pouvait, immunisés par le désir d'égalité comme par l'instinct de revanche, frapper, casser, bousculer, insulter, invectiver, sombrer dans le racisme, l'antisémitisme, l'obscurantisme, et fouler aux pieds le fondement vital de nos démocraties que sont les droits essentiels, les institutions, les votes, les élus et leurs mandats. La très grande puissance du monde libre réside dans sa capacité à changer de dirigeants par le vote et non par la force. D'aucuns l'ont manifestement oublié.

Radicalisation et conspirationnisme

La radicalisation outrancière d'une partie de l'opinion, nourrie de conspirationnisme, de complotisme, de comparaisons irrationnelles, de bulles de désinformation volontaire, d'aigreur et de caprices, constitue un phénomène qu'il convient d'entendre et d'adresser autant qu'une insulte à la raison, une mise en marge de la République et une menace profonde pour l'avenir de notre communauté humaine. L'appel contemporain des populations aux hommes à poigne armés de leurs programmes populistes alimente, aux quatre coins de l'Occident, ce recul profond des libertés qui, chaque fois que l'histoire l'a connu, a fait souffrir dans sa chair et par le sang le peuple en son entier.

Les revendications diffuses, confuses, exagérées et totalement déconnectées des réalités de notre monde, inconscientes des capacités publiques comme privées et du fonctionnement même de l'action humaine, en appellent à plus de murs, de frontières, de prélèvements sur les plus productifs, d'interdictions, d'expulsions. 

Le comble, c'est qu'on voudrait intensifier cet interventionnisme qui a, comme nous le verrons, fragilisé le monde libre et empêché le bon et plein fonctionnement de sa matrice autorégulatrice, responsabilisante et productrice de confiance en soi, d'estime de l'autre, de croissance, de mieux-être, de sauts artistiques et créatifs, d'innovations et de la circulation efficace des connaissances au soutien de l'esprit critique et du progrès. 

Si le monde libre est le savant mélange de valeurs essentielles, d'un État respectueux et protecteur des personnes, d'une autorité supérieure apte à faire respecter ses principes à travers le droit tout en n'abusant pas, à son profit, du monopole de la violence légale, il a trop souffert d'interventions diverses défiant jusqu'à l'excès la capacité des hommes à agir librement entre eux dans le respect des valeurs du monde libre.

Extrait du livre de Mathieu Laine, Il faut sauver le monde libre, publié aux éditions Plon

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 25/05/2019 - 22:50
C’est vrai que laisser
C’est vrai que laisser Facebook, Amazon et compagnie « libres » et hors de contrôles nous promet le « Meilleur des mondes »...
Le retour vers des dirigeants à poigne n’est que l’entière conséquence de l'indécente excès de liberté de certains et le vote ne sert à rien, cf ceux qui avaient voter pour Sarkozy ou le retour de la droite forte et et qui ont eu Kouchner, la constitution européenne, les émeutes et les augmentations d’impôts....
Avant de s’outrager des conséquences, corrigez-en les causes.
Anouman
- 25/05/2019 - 12:18
Libre
L'auteur a une notion étrange de la liberté. Mais comme tous les mots qui n'ont pas de sens chacun est "libre" d'en avoir l'interprétation qu'il veut. Mais c'est inutile d'en discuter.
Jardinier
- 25/05/2019 - 11:52
Aucun interet.
.