En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Bonnes feuilles
La résignation des chômeurs face à la loi d’airain de l’offre et de la demande
Publié le 25 mai 2019
Benoît Rayski publie "Les effacés de la terre" aux éditions du Cerf. À travers la vie quotidienne d'une chômeuse de longue durée, voici le portrait de la France que personne ne veut voir. Benoît Rayski a voulu rencontrer un de ces oubliés. Il est parti à Caen pour retrouver Julie. Elle venait d'être licenciée et elle lui a ouvert son coeur. Extrait 1/2
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski publie "Les effacés de la terre" aux éditions du Cerf. À travers la vie quotidienne d'une chômeuse de longue durée, voici le portrait de la France que personne ne veut voir. Benoît Rayski a voulu rencontrer un de ces oubliés. Il est parti à Caen pour retrouver Julie. Elle venait d'être licenciée et elle lui a ouvert son coeur. Extrait 1/2

Au commencement, c’est-à-dire avant Julie, était le chômage. Dans Les Temps modernes, Charlot marche hébété dans les rues de New York : le travail à la chaine a fait de lui une loque. Des gestes répétitifs à une cadence infernale. Un camion passe près de lui avec un fanion rouge pour signaler son chargement. Le fanion tombe. Charlot le ramasse et court derrière le camion pour le rendre à son chauffeur. 

Mais le camion s’éloigne. Charlot machinalement continue à marcher, le fanion dans sa main. Bientôt, derrière lui, des chômeurs affluent. Le fanion devient drapeau rouge. Une manifestation commence. Les chômeurs en colère font face à la police. Et c’est Charlot, le pauvre Charlot, qui sera arrêté´ comme meneur communiste. Nous sommes dans les années 30.

En 2018 les chômeurs ne se révoltent plus. Ils sont passifs, résignés sans doute. Même s’ils n’ont jamais entendu parler de l’économiste David Ricardo, ils ont compris confusément que la main invisible du marché décidait de tout et avant tout de leur sort. 

La loi d’airain de l’offre et de la demande ne leur est guère favorable. Ils sont des millions à s’offrir, et peu sont demandés. 

Je ne sais plus qui a dit que le jour où il y aurait deux millions de chômeurs en France, le pays exploserait. Cette barre a été franchie sans difficulté sous Mitterrand : le pays n’a pas explosé. 

Et le chômage n’a cessé de grimper sous Chirac, sous Sarkozy, sous Hollande, sous Macron : la France est restée calme. C’est incroyable, non? 

Des agriculteurs mécontents de la grande distribution déposent du fumier devant les supermarchés... Des chauffeurs routiers frustrés bloquent la circulation... Des cheminots cessent de faire rouler les trains pour défendre leur statut... Des ouvriers font grève car ils refusent d’être délocalisés...

Les chômeurs, eux, ne manifestent pas. Se trouverait-il un Charlot avec un fanion rouge à la main, que personne n’irait défiler derrière lui. Être chômeur, pour ceux qui le sont, c’est une période vécue comme transitoire, un mauvais moment à passer. Une maladie qu’on espère de courte durée. On la soigne avec des indemnités. Mais souvent la maladie est longue, et ce n’est pas le RSA (550 euros par mois) qui vous guérit. 

En France, le chômage de masse est un phénomène dit « structurel ». Structurel en cela qu’il est indépendant de la croissance, qu’elle soit bonne ou mauvaise. A droite, on pense que c’est l’emploi qui doit créer la croissance. 

A gauche, on estime que c’est la croissance qui dopera le marché du travail. Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? Et on voit : la croissance vient, le chômage persiste ou même augmente. Il est donc « structurel ». Il fait partie de la structure... Une spécificité française qui fait de nous une exception en Europe.

Extrait du livre de Benoît Rayski, Les effacés de la terre, publié aux éditions du Cerf. 

Lien vers la boutique Amazon : ICI 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
02.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
03.
Pourquoi l’influence de Melania Trump sur son mari dépasse de loin ce qu’on en voit
04.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
05.
Et la galaxie Benalla s'enrichit d'une nouvelle recrue : Mimi, la reine des paparazzis, qui "fabriqua" Macron...
06.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
07.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
01.
La France mal classée à "l'indice de misère"
02.
La campagne moins écolo
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 26/05/2019 - 12:39
stat
1980 > 2,5 millions de fonctionnaires
2016 > 5,6 millions . . . on joue à quoi ?
zelectron
- 26/05/2019 - 12:37
la (dé)raison du chômage
la mainmise sur l'emploi par une armée gigantesque de fonctionnaires* de tous poils et autres collatéraux prive totalement de travail au bas mot 5 millions de français qui ont les compétences pour exercer une activité rentable (pour eux mêmes et pour leurs entreprises) dans les secteurs privés !
* hors régaliens pour ceux qui n'auraient pas tout compris.
Sidewinder
- 26/05/2019 - 06:20
Les effacés de la terre, je l'ai été.
Oui, je sais ce que c’est. J’ai quitté la France pour redevenir un humain, ça fait du bien.