En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

02.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

03.

Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel

04.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

05.

C’est la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, qui va enquêter sur l’affaire ! Et qui va enquêter sur Catherine Champrenault ?

06.

Bilan post-Covid-19 : les Français totalement déboussolés à l’insu de leur plein gré

07.

Libye : cette responsabilité française qu’Emmanuel Macron ne doit pas oublier quelles que soient celles de la Turquie aujourd’hui

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Qualité nutritionnelle : et voilà la liste des 100 meilleurs aliments au monde

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

06.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Toutes ces erreurs que le Défenseur des droits commet dans son rapport sur la discrimination en France

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Affaire Fillon : Hollande a envisagé de reporter la présidentielle; Dati a cherché le soutien de l'Elysée contre Hidalgo; Ecologie : truc de riches ou cauchemar vert ?; Cyberhaine sur les réseaux sociaux : le marché plus fort que la loi
il y a 15 sec
décryptage > International
Soft power

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

il y a 23 min 22 sec
décryptage > Histoire
Rivalité

Et si on s’était trompé de Voltaire ?

il y a 1 heure 19 min
décryptage > Santé
Vives inquiétudes

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

il y a 2 heures 16 min
décryptage > Europe
Présidence du Conseil de l'Union européenne

Angela Merkel peut-elle sortir de son coma l’Europe ?

il y a 3 heures 27 min
décryptage > International
Fin des haricots occidentaux

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

il y a 3 heures 58 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
L'eau des égouts a été déversée par erreur sur une plage d'Acapulco
il y a 17 heures 2 min
light > Media
Validation de l’offre de reprise
Soulagement pour Presstalis qui va devenir France Messagerie
il y a 18 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les parfums" de Grégory Magne : une comédie dramatique aux fragrances et aux émotions délicates…

il y a 20 heures 35 min
pépites > Economie
Licenciements
Airbus : les aides de l'Etat pourraient sauver 2.000 emplois en France, selon Jean-Baptiste Djebbari
il y a 21 heures 16 min
décryptage > Politique
Macron - Le Pen

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

il y a 11 min 15 sec
décryptage > France
Exercices de coloriage

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

il y a 44 min 50 sec
décryptage > Consommation
Sucre caché ?

Eaux parfumées : comment repérer celles qui vous font grossir l’air de rien ?

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Europe
Menace pour l'Etat allemand ?

L’Allemagne a-t-elle un problème d’infiltration de son extrême droite dans les rouages de l’Etat ?

il y a 3 heures 5 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La sortie de crise dépend essentiellement des comportements individuels des populations

il y a 3 heures 44 min
pépites > France
Candidature
Défenseur des droits : l'Elysée envisage de remplacer Jacques Toubon par Claire Hédon
il y a 16 heures 20 min
Représailles
L’Inde décide d’interdire 59 applications chinoises, dont TikTok et WeChat, pour raisons de "sécurité"
il y a 17 heures 47 min
pépites > Politique
Fin de la langue de bois
Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel
il y a 18 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La rafle des notables" de Anne Sinclair : magnifique témoignage sur un camp de concentration méconnu, celui de Royallieu, réservé aux Juifs pendant la guerre de 1940

il y a 20 heures 53 min
pépites > Justice
PNF
Affaire des "écoutes" de Nicolas Sarkozy : Nicole Belloubet demande l'ouverture d'une inspection sur les investigations du parquet national financier
il y a 21 heures 56 min
© MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Bannon

Le CSA, bon petit soldat de biens mauvais combats ?

Publié le 24 mai 2019
Le CSA a pris la décision de décompter le temps de parole de l'ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, comme temps de parole du RN, ce qui pose un problème d'équité.
François-Bernard Huyghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le CSA a pris la décision de décompter le temps de parole de l'ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, comme temps de parole du RN, ce qui pose un problème d'équité.

Atlantico : Le CSA a décidé de décompter le temps de parole de l'ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon. Si on suit sa logique, ne devrait-on pas décompter le temps de parole d'un grand nombre de personnes ?

François-Bernard Huyghe : Est-ce que quand Obama, qui est une personne assez connue a exprimé son soutien à Macron lors de la présidentielle, est-ce qu'on a déduit son temps de parole de celui de Macron ? Si on faisait une tournée des déclaration des chefs d'Etat étrangers, beaucoup se prononcent sur la situation française, soit pour soutenir Macron, soit pour dire que l'arrivée au pouvoir des populistes serait quelque chose d'effroyable. C’est quelque chose d’absurde, on pourrait l'appliquer à toutes sortes d'experts et de commentateurs qui ne manquent pas de faire savoir qu'ils souhaitent la victoire d'un camp. Romain Goupil et Cohn-Bendit soutiennent explicitement Macron depuis la présidentielle sur les plateaux de télévision. J'ai discuté avec un des commentateur des plus connus qui disaient que Macron était le meilleur président de tous les temps.

Le CSA justifie son action en affirmant que son règlement vise bel et bien toutes les personnes qui apportent leur soutien ouvertement dans les médias. Mais un soutien affirmé ne vaut-il pas un soutien implicite ?

Qu'est-ce qu'exprimer un soutien ? Y a-t-il des critère objectifs (dire: "votez pour untel") ? Est-ce que le fait de dire que untel est un excellent ministre ou un excellent président, ou qu'il a un vrai projet européen et que c'est formidable, ou que son adversaire est très méchant et nous conduit au chaos ? Ça me rappelle un problème américain qui s'est posé non pas dans les déclarations mais dans les clips payés : on plafonne les dépenses pour les clips où le candidat dit "I endorse this message" mais depuis des années c'est contourné par des messages qui disent "si vous voulez sauver la planète du réchauffement climatique, votez surtout pour untel". Si vous êtes attaché au droit de porter des armes, faites bien attention de choisir un candidat qui défendra le second amendement. C'est absurde d'aller au-delà des candidats eux-mêmes dont il est normal que leur temps de parole soit réglementé. Cette décision est absurde et ridicule, je pourrais moi-même être comptabilisé comme un adversaire de Macron. On nous invite à des choses visiblement absurdes qui tiennent à l’ambiguïté profonde de cette idée de soutien. Si vous dites "votez machin" c'est un soutien explicite mais au-delà je ne vois pas comment on peut exprimer un jugement ou une analyse sans dire que A est meilleur que B ou que B est meilleur que A.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 24/05/2019 - 17:53
CSA
Justement Philippe cherche à faire des économies sur les nombreux comités inutiles. Puis je lui suggérer de commencer par le CSA?
REAGAN
- 24/05/2019 - 15:38
bannon
Macron donneur de leçons se comporte comme un petit qui a peur de perdre son jouet et est prêt à tout pour continuer
si cela continue à ce rythme on a des chances d aller vers le chaos
je n ai jamais vu cela et ils vont prendre une raclée mais ce qui m inquiète ce sont les élections municipales ou LREM risque de n avoir aucuns maires et Macron risque de perdre les pédales.
personne ne voudra l étiquette LREM pour les municipales voyez Estrogirouette qui revient docilement au bercail
caustik317
- 24/05/2019 - 15:10
CSA :
N'est ce pas beau la démocratie ? Le CSA est dirigé par un Collège composé de sept membres : le président du CSA et six conseillers. Tous sont nommés par décret du Président de la République pour un mandat de six ans, non révocable et non renouvelable. Tout est en place pour une dictature !