En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© DR
Hoi An, une petite ville du Vietnam sans intérêt particulier à première vue.
Grand Large
Falcon 900, Hoi Han joyau méconnu du Vietnam, entrepôt frigorifique... de luxe en Patagonie. Evadez-vous !
Publié le 13 mai 2012
Nouveau rendez-vous Atlantico. Voyagez en Falcon 900, découvrez la Patagonie, l’une des destinations les plus sauvages de la planète et le voyage de François Audouze, collectionneur de vins anciens et fondateur des Wine Dinners.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nouveau rendez-vous Atlantico. Voyagez en Falcon 900, découvrez la Patagonie, l’une des destinations les plus sauvages de la planète et le voyage de François Audouze, collectionneur de vins anciens et fondateur des Wine Dinners.

Le Falcon 900, ça en jet !

Le vrai sur-mesure, c’est maintenant. Terminés les voyages classiques, les circuits vendus comme des petits pains, sans personnalisation et sans aucune originalité. Désormais «vacances» rime avec luxe, sur-mesure et expérience unique. Et ce quelle que soit la destination choisie à travers la Corrèze, la France et le monde.

Envie de célébrer un moment rare dans une vie ? Une victoire, une conquête amoureuse ou les deux à la fois ? Pour cela, le haut de gamme, c’est dès le début. Et en l’occurrence, dès le décollage. Le Falcon 900, fameux jet privé, sera le moyen de transport. Inenvisageable en effet de faire usage de moyens de transports bondés et bruyants comme le TGV, malgré les promesses que l’on s’est faîtes plusieurs mois auparavant pour économiser quelques euros. L’occasion est trop belle pour se priver du moindre plaisir qu’offre la vie.

Les avantages du jet privé ? D’abord la rapidité d’embarquement, évidemment. Pour vivre un moment d’exception, autant maximiser le temps et le plaisir en minimisant les instants pénibles, fatigants et inutiles. Et donc en évitant l’interminable attente des terminaux d’aéroports. Le service est également un avantage indéniable. Ce n’est pas sur un avion de lignes régulières que les passagers sont traités comme de vrais chefs d’Etat. Et quel plaisir d’être entouré d’un personnel qui anticipe les désirs ou surprend en proposant un service sur-mesure et adapté aux besoins de chacun Enfin la flexibilité d’un jet est toujours appréciable. Pour profiter de ses vacances, il faut avoir la possibilité d’en disposer à sa manière. Et donc d’en modifier le programme à la dernière minute. Décider de partir deux heures plus tard ou le lendemain n’est plus un problème. Sauf pour ceux qui vous attendent depuis quelques heures déjà…

Bien sûr, voyager en jet privé n’est pas accessible à tout le monde et pour se le permettre, autant éviter d’être trop endetté… Mais que serait la vie sans ces, trop rares, instants où rien ne semble pouvoir venir détériorer un tableau, en apparence, parfait ? Parfait, c’est le mot juste. Car le Falcon 900 est un avion qui en jet. Pouvant accueillir jusqu’à 14 passagers, il a l’avantage de disposer d’un confort intérieur rare puisqu’à peu près tout est ajustable en fonction des désirs du propriétaire. De la configuration de la cabine au choix des matériaux et des revêtements en passant même par la vaisselle, c’est du pur sur-mesure !

 

Une singulière Patagonie

La Patagonie, c’est l’une des destinations les plus sauvages et les mieux préservées de la planète. Sa géographie, totalement surprenante en raison de la présence de la Cordillère des Andes et de la proximité des océans Pacifique et Atlantique, est unique au monde. Glaciers gigantesques, innombrables lacs, fjords de la Terre de feu, forêts subpolaires ou nombreuses îles et archipels sont autant de paysages surprenants à découvrir. Et tout y est géant.

Magellan l’avait d’ailleurs remarqué au cours de son premier tour du monde (1519-1522). Il avait alors utilisé le mot « patagon » (géant en espagnol) pour décrire les habitants de la région. Une expression qui est restée au fil du temps pour désormais aboutir à l’appellation de la région : Patagonie. Officiellement partagée entre Argentine et Chili depuis 1881, il s’agit de l’une des rares zones de la planète à avoir conservé son authenticité et son environnement naturel intacts au fil du temps. Pour la visiter, autant alors se rendre dans un lieu à l’authenticité équivalente.

Et pour cela, rien de mieux que le Singular. Ouvert en novembre 2011, le Singular s’est établi sur les vestiges d’un ancien entrepôt frigorifique qui servait à l’époque à l’exportation de moutons de Patagonie vers l’Europe. En 1996 et après rénovation, il a été classé Monument National. Cette rénovation du Monumento Nacional Frigorífico Bories s’est faite en suivant des protocoles stricts de conservation et d’héritage et a été approuvée par le Conseil des Monuments Nationaux chiliens. Développé par l’architecte Pedro Kovacic, ce projet a mis dix ans à se réaliser à force de restauration, de remplacement ou de construction de nouveaux bâtiments. Dans les anciens bâtiments se trouvent d’ailleurs aujourd’hui le restaurant, le bar, la réception ainsi qu’une collection d’anciens objets utilisés à l’époque dans l’entrepôt.

Le Singular se fond désormais avec justesse dans un décor époustouflant. Et met un point d’honneur à en faire découvrir les moindres recoins à ses hôtes. Car c’est bien là le principal atout du Singular : une variété d’excursions inégalée dans la région. Treks aventure à travers le célèbre Parc Torres del Plaine, excursions historiques dans Puerto Natales, expéditions sur les glaciers, randonnées à cheval, ballades en vélo autour du Lake Sofia, sont autant de découvertes possibles. Et il y en a pour tous les niveaux. Du sportif accompli et habitué aux excursions difficiles au jeune bambin beaucoup moins motivé, tous seront comblés par ces expéditions aménagées en fonction des capacités de chacun. A la demande des excursions exclusives peuvent même être programmées dans des réserves privées, en dehors des sentiers battus.

Un éco-spa de plus de 300m² comprenant un hammam, une piscine intérieure et extérieure et un sauna est par ailleurs disponible. Chose étonnante, les ingrédients utilisés pour les soins sont uniques au monde puisque majoritairement à base de plantes et de fruits provenant directement de l’agriculture biologique locale.

Tout cela dans le but de vivre une véritable expérience «Singular».

Techniquement

Vue sur le Fjord depuis toutes les chambres. Hôtel bâti sur les vestiges d’un ancien entrepôt frigorifique classé Monument National. Excursions à foison et sur mesure.
Type : 5 étoiles dans un ancien entrepôt frigorifique
Nombre de chambres : 54 (45m²) et 3 suites. Fenêtres de 6 mètres de long avec vue sur le fjord. Salle de bain privée.
Une piscine à la fois intérieure et extérieure et un SPA.
Chefs étoilés
Période favorable: Novembre à Mars
Enfants : pas de limite d’âge
Date d’ouverture : Novembre 2011
Activités : Expéditions à pied, à cheval ou en VTT, activités gastronomiques, massages, sauna, salle de sport, hammam, SPA (300m²)
Localisation : Puerto Bories, à 5km de Puerto Natales. Trajet par avion de Buenos Aires à El Calafate (3h30) ou par avion de Santiago à Punta Arenas (3h30). Puis transfert gratuit par voiture (2h30).

(Cliquez sur la carte pour l'agrandir)

 

 

Le Nam Hai, immersion au cœur de l’authenticité vietnamienne

Hoi An, une petite ville du Vietnam sans intérêt particulier à première vue. Et pourtant Hoi An est unique en son genre. Touchée par une sévère stagnation économique à la fin du XIXe siècle, la ville a ensuite été épargnée par la guerre du Vietnam (1964-1975). Résultat, elle demeure aujourd’hui un vieux quartier asiatique préservé avec soin et la seule ville vietnamienne à avoir été conservée de la sorte. Flâner à Hoi An est un véritable privilège car tous les styles s’y retrouvent. Les Chinois, Japonais et même Français ont marqué l'architecture de cette cité inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Située à l’époque sur les routes de la soie et du commerce, Hoi Han abrite aujourd’hui plus de 800 bâtiments répertoriés pour leur intérêt historique et architectural. L’un des plus intéressants étant certainement le pont-pagode japonais, construit en 1593 afin de relier les communautés chinoise et japonaise. Les façades colorées de jaune des maisons, leurs volets de couleur turquoise se reflétant dans la rivière, les clichés pittoresques, tout cela donne l’impression de revenir plusieurs centaines d’années en arrière.

Et pour une expérience unique et sur-mesure de l’autre côté du globe, autant choisir le meilleur. Et le meilleur, à proximité de Hoi An, c’est le Nam Hai. Hôtel 5 étoiles en bord de mer, le Nam Hai bénéficie d’un emplacement rêvé. Entre Hoi An et une plage privée, les clients peuvent facilement et rapidement passer d’un moment de découverte culturel rare à un appréciable instant de détente au bord de l’eau. Et si partir au bout du monde pour visiter une vieille ville vietnamienne peut paraître peu, pas d’inquiétude, les coins à visiter sont nombreux dans les alentours du Nam Hai. Les montagnes de marbre en tête. Ces cinq affleurements - sites où la roche constituant le sous sol apparait à la surface - situés au milieu d’une plaine, symbolisent les éléments de l’eau, du feu, du vent, de la terre et du métal selon une croyance locale.

L’Unesco étudie à l’heure actuelle ce site pour déterminer s’il doit faire partie ou non des lieux inscrits au Patrimoine de l’Humanité. La cité impériale d’Hue en fait elle partie depuis 1993. Capitale du Vietnam unifié de 1802 à 1945, cette cité est désormais reconnue pour ses nombreuses reliques de l’époque impériale vietnamienne. Les guides aguerris du Nam Hai connaissent la cité comme leur poche et font bénéficier les visiteurs de toutes ses richesses, des tombes impériales aux pagodes bouddhistes sur les bords de la rivière des Parfums.

Pour une visite du Vietnam pas comme les autres, la solution est le Nam Hai.

Techniquement :
Type : Hôtel 5 étoiles, en bord de mer
Chambres : 100
Pas de limite d’âge
Une piscine extérieure
Une plage privée
Deux restaurants
Période favorable : janvier à mai
Date d’ouverture : décembre 2006
Activités : Excursions à la découverte de Hoi An (à 15km de l’hôtel), centre de fitness, SPA, tennis, sauna…Localisation : Nam Hai, situé Ha My Beach, à 30 km au sud de Da Nang. Prendre l’avion jusqu’à Da Nang depuis Hanoi ou Ho Chi Minh Ville. L’hôtel s’occupe du transfert en voiture depuis l’aéroport de Da Nang.

(Cliquez sur la carte pour l'agrandir)

 

Ce voyage qui les a marqué pour la vie : François Audouze – Collectionneur de vins anciens et fondateur des Wine Dinners

Avec mon épouse nous voulions faire un voyage marquant. Pour cela, nous avons exploré plusieurs thèmes possibles et nous avons finalement choisi de chercher à mieux connaître trois civilisations disparues. Ce périple nous a conduits en Patagonie, à l'île de Pâques et au Mexique, près de Chichén Itza. Durant notre séjour nous avons bénéficié de guides pour nous seuls, pour mieux profiter d'explications sur mesure et en adéquation avec notre désir d'apprendre. Des guides qui, pour une fois, étaient toujours à l’heure et parlaient un français et un anglais impeccables.

A l'île de Pâques nous avons pu faire de longues promenades sur des sites peu visités et hors des sentiers touristiques classiques. Au Mexique, nous avons pu nager dans des grottes, dans la Mangrove et avec des dauphins. Et le clou du voyage a été de pouvoir louer un avion pour survoler le Cap Horn. Qui plus est par un temps digne de ce que l’ont peut attendre du site le plus redouté au monde par les navigateurs. J'étais seul dans l'avion avec le pilote et le copilote et ils ont tenu à passer deux fois autour de l'île pour que je puisse faire des centaines de photos de ce survol au bout du monde.

François Audouze – Collectionneur de vins anciens et fondateur des Wine Dinners

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
06.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Bergamo
- 13/05/2012 - 21:45
0,15%
Ce qui me gêne le plus, c'est que cette dépense somptuaire ne représente que 0,15 % du budget de campagne de nos candidats !!!
moulligasse1er
- 13/05/2012 - 17:18
salut le gône...
seriez vous le même le gône qui poste des trucs que j'aime bien sur le figaro..?
le Gône
- 13/05/2012 - 17:14
@Vent d'Ouest
Génial..c'est pour cette raison que les socialo du Politbureau ne voyage plus qu'en jet privé avec leur maitresse...comme la vie est belle quand on est de gauche...pour les autres....