En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 1 heure 41 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 3 heures 20 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 6 heures 13 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 7 heures 21 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 8 heures 2 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 8 heures 34 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 9 heures 49 sec
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 10 heures 16 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 10 heures 24 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 10 heures 48 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 2 heures 21 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 3 heures 35 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 7 heures 39 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 8 heures 11 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 8 heures 52 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 9 heures 59 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 10 heures 24 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 10 heures 49 min
© ATTA KENARE / AFP
© ATTA KENARE / AFP
Bonnes feuilles

Etre catholique à Téhéran, immersion dans l’anonymat difficile d’une très vieille communauté chrétienne

Publié le 11 mai 2019
Paul Bablot publie "Du mékong à la place Saint-Pierre" (éditions Première partie). Après une année de volontariat avec les Missions Étrangères de Paris en Thaïlande, il s’est lancé le défi de rentrer à vélo à Paris. Paul Bablot retrace ses rencontres avec les communautés chrétiennes sur la route entre l’Extrême-Orient et l’Occident. Extrait 1/2.
Paul Bablot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Bablot est consultant. Il a été volontaire dans le nord de la Thaïlande avec les Missions Etrangères de Paris. Il est diplômé d’un Master Business Consulting de l’Université Paris Dauphine. Paul Bablot a publié "Du Mékong à la place Saint-Pierre,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Bablot publie "Du mékong à la place Saint-Pierre" (éditions Première partie). Après une année de volontariat avec les Missions Étrangères de Paris en Thaïlande, il s’est lancé le défi de rentrer à vélo à Paris. Paul Bablot retrace ses rencontres avec les communautés chrétiennes sur la route entre l’Extrême-Orient et l’Occident. Extrait 1/2.

Dimanche 21 mai 2017, J 178. Téhéran 

Messe à Téhéran. Depuis le 18 avril, je n’ai pas pu mettre les pieds dans une église catholique. Heureusement à Téhéran cela est possible, une communauté catholique latine essentiellement composée d’expatriés demeure. Encore plus rare, il existe même une communauté catholique latine francophone, desservie par le père Jack Youssef, par ailleurs administrateur apostolique du diocèse latin. C’est chez les sœurs de Saint-Vincent-de-Paul que la communauté se réunit le vendredi et le dimanche. Belle messe à laquelle assistent des chrétiens de plusieurs nationalités, mais aucun Iranien. Il leur est officiellement interdit de se rendre dans une église, au risque de se faire emprisonner. Seuls les Iraniens membres historiquement des différentes Églises peuvent pratiquer leur foi chrétienne dans leurs églises, sans aucun prosélytisme évidemment. Une messe en français qui plus est, voilà plus de huit mois que cela ne m’était pas arrivé, depuis mi-septembre à Bangkok à la Chapelle de la Nativité au Silom, au quartier général des MEP. Et bien cela n’a pas changé, il est beaucoup plus facile de suivre dans sa langue maternelle qu’en russe, tibétain, chinois ou polonais ! 

L’assemblée est composée d’une bonne vingtaine de personnes dont quatre religieuses, des Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul. Je suis touché de pouvoir prier ainsi avec les sœurs qui sont absolument adorables et d’un optimisme à toute épreuve. Leur communauté a tout ou presque perdu en 1979, mais elles poursuivent inlassablement les œuvres de charité et de soutien aux plus faibles. 

L’interdiction de célébrer en farsi, comme celle de faire du prosélytisme est réelle et le père Paul, dominicain, a eu quelques soucis récemment. C’est Isabelle, paroissienne de 70 ans, mariée à un Iranien et habitant le pays depuis presque 20 ans, qui m’emmène le rencontrer. Malchance, il n’est pas vraiment disponible, mais je perçois que la situation est vraiment compliquée pour lui. « Récemment il est passé à un cheveu de se faire expulser » m’explique Isabelle, sans s’épancher dans des détails complexes. 

Les dominicains sont implantés depuis le XIVe siècle en Iran : à Soltaniye en 1305, Tabriz, Dehikeran et Maragha dans le Nord-Ouest en 1320. Venus initialement comme émissaires du Pape à la cour mongole, afin de proposer une alliance militaire pour venir en aide aux croisés en 1254, ils en profitent pour évangéliser. Le diocèse de Soltaniye se développe jusqu’en 1381 mais l’invasion de Tamerlan réduit la ville en cendres et tue tous les habitants. Seuls trois frères survivent. Au XVIIe siècle, le Shah Abbas fait de Ispahan la capitale de son empire. Ayant déporté des milliers d’artisans arméniens, il autorise un certain nombre d’ordres religieux européens à construire des églises dans le quartier chrétien de la ville. Les dominicains construisent alors à partir de 1657 l’église Notre-Dame du Rosaire, toujours debout dans le quartier arménien sur la rive sud. En 1681, elle est dédicacée, puis reconstruite et agrandie en 1705. Treize églises datant de cette période sont encore debout. Dès 1632, le diocèse de Perse, sous le titre de « diocèse de Ispahan des Latins », est recréé. La communauté vit et se développe doucement avec l’ouverture en 1933 d’une maison à Shiraz, puis en 1961 à Téhéran avec le père William Barden, un Irlandais, puisque c’était la province d’Angleterre qui était implantée en Perse. C’est le Saint-Siège directement qui demande une présence constante à Téhéran. Le prieuré, ainsi que l’église Saint-Abraham, sont construits en périphérie de Téhéran, à proximité de l’université, afin de constituer un centre intellectuel et de réflexion ouvert. Quatre à cinq frères y vivent jusqu’à la révolution de 1979 où ils sont contraints de quitter le pays. L’afflux de travailleurs occidentaux de langue anglaise est également un élément déterminant dans la volonté de créer une paroisse anglophone qui n’existe pas à l’époque. À l’origine prieuré pour des religieux, le lieu se transforme en paroisse, baptisée Notre-Dame-du-Saint-Rosaire, devant la nécessité de disposer d’un lieu où assister à la messe et participer à une vie communautaire. 

Le père Paul Lawlor, irlandais, a vécu en Iran durant son enfance et a pu y retourner voici 20 ans pour prendre la charge de la paroisse Saint-Abraham, rattachée au prieuré. La réouverture de cette paroisse est un signe tangible de l’évolution du pouvoir et de la société iranienne. La paroisse accueille donc aujourd’hui plusieurs dizaines de jeunes iraniens chrétiens, nés de parents étrangers ayant longuement habité en Iran. Il ne s’agit donc pas de conversion puisqu’ils appartiennent à une communauté considérée comme « étrangère ». Malgré la faible taille de la communauté, il est beau de voir qu’elle reste et demeure un témoignage vivant au milieu de cette grande ville.

Le prosélytisme étant interdit, c’est par son amitié que le père Paul témoigne du Christ à ses voisins, aux étudiants, écoliers, voisins. Cette simple attitude suffit à le mettre dans une position dangereuse car il peut être renvoyé en Irlande du jour au lendemain. Fidèles à la vocation de l’ordre des prêcheurs, les dominicains considèrent comme une « nécessité en ces temps de grands débats sur l’islam dans notre monde, de continuer à être présent pour accompagner la réflexion intellectuelle et théologique ».

Extrait du livre "Du Mékong à la place Saint-Pierre, 20.000 km à la rencontre des Chrétiens" de Paul Bablot, publié aux éditions Première partie. 

Lien direct vers la boutique : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires