En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 3 heures 22 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 5 heures 34 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 6 heures 47 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 7 heures 15 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 9 heures 15 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 11 heures 3 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 12 heures 14 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 12 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 2 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 3 heures 9 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 3 heures 49 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 6 heures 22 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 7 heures 5 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 7 heures 35 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 10 heures 22 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 11 heures 38 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 12 heures 39 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 12 heures 54 min
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
En Marche über alles !

Frau Loiseau parla de "Blitzkrieg"…

Publié le 09 mai 2019
Avec elle, c'est reparti comme en 1940.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec elle, c'est reparti comme en 1940.

La campagne pour les Européennes bat son plein selon l'expression consacrée. On avait oublié que "campagne" est aussi un terme guerrier. Campagne d'Italie, campagne de Russie, campagne de France… 

Nathalie Loiseau, qui a dû lire L'art de la guerre de Machiavel, s'est chargée de nous le rappeler. Prenant la parole à Caen, haut-lieu du débarquement de juin 1944, elle a parlé d'un "Blitzkrieg" pour galvaniser ses troupes vacillantes. En effet, il ne lui reste que peu de jours pour remporter les élections européennes. Une guerre éclair s'impose donc. 

En 1940 les chars de Guderian et les Meeserschmitt de la Luftwaffe enfoncèrent rapidement les troupes françaises. Un exemple fameux du "Blitzkrieg" enseigné dans toutes les écoles de guerre. Ce mot prononcé à la veille de la célébration du 8 mai 1945 (la victoire des alliés sur l'Allemagne, n'est- ce pas madame Loiseau ?) fut jugé calamiteux et déclencha de nombreux quolibets. 

Elle est comme ça Nathalie Loiseau. Comme les pianistes des westerns sur lesquels il ne faut pas tirer car ils font ce qu'ils peuvent… Pour rester dans ce domaine, notons que la tête de liste LREM a des points communs avec Lucky Luke. 

Il tirait plus vite que son ombre. Nathalie Loiseau parle plus vite que son ombre. Mais le "poor lonesome cowboy" faisait mouche à chaque fois. Or les balles de Madame Loiseau ont les vertus du boomerang. Elles lui reviennent toujours en pleine figure. 

Adepte du en même temps macronien, elle a aggravé son cas en évoquant dans le même discours "notre D-Day", celui de la victoire de sa liste aux européennes. Des dizaines et des dizaines de milliers de morts. Si on y ajoute ceux du "Blitzgkrieg" il y a de quoi faire déborder les cimetières. 

Mais nous avons certainement tort de taper sur madame Loiseau et par ricochet, sur son patron. Sur un compte Twitter qui se présente comme entièrement dévoué au président de la République "Macron team" et qui retwitte moult déclarations de personnalités de la République en marche, on découvre un argument imparable qui justifie l'utilisation du Blitzkrieg hitlérien.

Le voici sans en retrancher un seul mot pour ne rien enlever à sa sublime beauté. "On oublie un peu vite que les nazis ont obtenu d'excellents résultats économiques en dépit d horreurs que nous condamnons". Jean Marie Le Pen doit être jaloux avec son "point de détail".

Nous nous empressons de confirmer ici qu'Hitler a assuré le plein emploi, qu'il a construit des autoroutes et qu'il a  lancé la fabrication de la Volkswagen, la voiture pour tous. Ni Auschwitz, ni Treblinka, lieux certes un peu dérangeants, ne peuvent faire oublier, selon les macronistes, cet enviable bilan. Si l'on comprend bien, voici Emmanuel Macron en excellente compagnie. Il ne lui reste plus qu'à transformer l'Elysée en bunker. 

Et si ce compte est une parodie discrète, on ne saurait trop conseiller aux équipes gérant la communication de la majorité de mener une blitzkrieg impitoyable contre lui. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sidewinder
- 10/05/2019 - 04:43
En pleine forme !
Du grand Loiseau ! Le parlement Européen va enfin cesser de roupiller. Fini l'absentéisme, personne ne voudra manquer un discours « live » de notre "Aigle" et pouvoir dire dans les diners en ville "j'y étais !". A mon humble avis, elle se dope car enfin, on atteint franchement les limites de la créativité. S'il te plait, Nathalie, continue ta dope, c'est trop rigolo !
Jean-Emmanuel GREBET
- 10/05/2019 - 01:37
Euh... c’est vraiment à
Euh... c’est vraiment à Sciences Po qu’elle a étudié??? Vous êtes sûr ??? Par correspondance, ou au cours du soir peut-être??
tubixray
- 09/05/2019 - 15:59
que ses électeurs se rassurent
Le doux régime ainsi dépeint était national et socialiste .....Ce dernier terme est un gage de respectabilité au titre de la pensée unique.