En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 39 min 36 sec
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 1 heure 43 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 2 heures 46 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

il y a 4 heures 43 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 5 heures 21 min
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 21 heures 40 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 1 heure 10 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 1 heure 48 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 2 heures 18 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 2 heures 40 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 3 heures 25 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 3 heures 54 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 4 heures 28 min
décryptage > France
Clash des confessions

Boycott pour "attaques contre l’islam" : saurons-nous éviter notre guerre du Liban à nous ?

il y a 4 heures 54 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 5 heures 50 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 22 heures 7 min
© PASCAL GUYOT / AFP
© PASCAL GUYOT / AFP
Bonnes feuilles

La révolte du peuple des Gilets jaunes face à l’aveuglement du pouvoir

Publié le 01 mai 2019
André Bercoff publie "Le retour des peuples" (Hugo Document). Qu'est-ce qui a fait qu'en quelques mois, le couvercle d'une marmite qui bouillait depuis quarante ans a sauté ? Qu'une élite se retrouva fort dépourvue quand la bise jaune fut venue ? André Bercoff explique pourquoi le peuple refait surface dans tous les domaines, et avec une radicalité inconnue jusqu'alors. Extrait 1/2.
André Bercoff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012), Moi, Président (First editions, 2013),  Je suis venu te dire que je m’en vais (Michalon, 2013), Donald Trump les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Bercoff publie "Le retour des peuples" (Hugo Document). Qu'est-ce qui a fait qu'en quelques mois, le couvercle d'une marmite qui bouillait depuis quarante ans a sauté ? Qu'une élite se retrouva fort dépourvue quand la bise jaune fut venue ? André Bercoff explique pourquoi le peuple refait surface dans tous les domaines, et avec une radicalité inconnue jusqu'alors. Extrait 1/2.

Le peuple est de retour ?

Ça ne ressemble à rien ni à personne. Ça commence à écrire sur Facebook et à pétitionner sur Change.org pour exprimer un certain ras-le-bol quant aux augmentations prévues sur le prix des carburants, au nom de la sauvegarde de la planète. Les premières réactions en haut furent à la fois ironiques et courroucées : Quoi ? Ces manants n’ont pas encore compris que la France allait mourir sous les effets du CO2, des particules fines et de la pollution automobile ? Payez, nous ferons le reste : ainsi essaya de s’installer le faux-culisme institutionnalisé d’un pouvoir qui cherchait désespérément des alibis face à sa nécessité de tondre encore plus les moutons et qui avait décidé que le seul moyen d’agir était de les culpabiliser. « La bourse ou la vie », vieil adage des bandits des grands chemins et des dandys des grandes administrations.

Mais voilà : la coupe était pleine, certains l’avaient pressenti, mais personne ne se doutait que le paysage allait se modifier à la vitesse du son. Irruption d’individus sans étiquette partisane ou syndicaliste, sans idéologie labellisée aux normes de la doxa électorale traditionnelle, qui se rassemblent sur les ronds-points, hommes et femmes de tout âge, de toute conviction, de toute origine, simplement reconnaissables à une couleur vestimentaire qui leur fut immédiatement signe de ralliement.

Troublant. Génération spontanée, auto-organisée, échappant à toute récupération, sans chef, sans hiérarchie, sans service d’ordre, avec dans toutes les têtes la paraphrase du logo cartésien : j’en ai ras-le-bol, je manifeste, j’arpente, je bloque, donc je suis. Et ça prend. Ça s’étend dans tout le pays.

De quoi s’agit-il ? Tout simplement, de plus d’une centaine de milliers de gens qui rient jaune soleil. Et qui, au-delà des revendications qui commencent à apparaître en désordre, sont heureux de se rassembler, de se reconnaître et de reprendre une conversation que l’on croyait définitivement ensevelie dans la solitude d’individualités condamnées à l’onanisme frénétique des écrans tactiles.

Les voici devenus mouvement. Et les pouvoirs constitués de se gratter l’occiput. Ne s’étaient-ils point engagés sur les chemins glorieux d’une République exemplaire, d’une Nation start-up où l’on allait réenchanter le monde en construisant l’Europe du bonheur sur fonds de mondialisation jouissive ? La jeunesse énarque, bancaire et ministérielle, les hussards imberbes de la conquête élyséenne, unis comme les doigts de la main, allaient tout changer en élaborant des PowerPoint aussi complexes que visionnaires. Certes, ils ne connaissaient pas la douleur des salaires minimums et les fins de mois difficiles, l’anxiété de la mère célibataire au moment des vacances, l’angoissante monotonie des travaux répétitifs, mais point de démagogie : tout le monde ne peut pas être au sommet, il est une sélection naturelle et nécessaire entre gagnants et perdants, et ce n’est point par hasard qu’ils sont devenus les maîtres du monde, n’est-il point ?

Enfin Macron vint, juvénile transgenre qui savait plaire à tout le monde en regardant son interlocuteur dans les yeux et en lui faisant comprendre qu’il était la personne la plus importante de sa trajectoire. Veni, vedi, vici.

Retrouvez également l'entretien d'André Bercoff 

Extrait du livre d’André Bercoff, "Le retour des peuples", publié chez Hugo Document.  

Lien direct vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 01/05/2019 - 11:56
Faudrait-il encore que les sujets proposés des GJ existassent
en France pour que les sujets soient crédibles. 57% des Français ne payent pas l'Impôt & ils ne payent pas non plus, loin s'en faut, toute la TVA car ceux qui payent l'impôt payent plus de TVA que ceux qui n'en payent pas. Il faut ajouter les 90millions de visiteurs de la France en plus des 64millions de Français en payant. Que la transmission de patrimoine est forcément payée plus par ceux qui payent de l'impôt que ceux qui n'en payent pas. Donc la redistribution fonctionne mais comme toutes les distributions car est là le problème (Mais pourquoi donc n'en ai-je pas plus, car il m'en faut beaucoup plus pour être heureux ) Mais nous savons que la durée de vie du Bonheur avec de l'argent des autres ainsi distribué, & bien, 6mois après, il en manque tout autant. C'est comme une augmentation de salaire 6mois après le bonheur de l'augmentation n'existe plus. En fait la distribution est comme de la drogue il t'en faut toujours encore, puis encore, pour que cela reste jouissif. Donc il n'y aura jamais de réponses suffisantes. C'est pour ça que je suis contre le revenu universel qui sera dans l'insuffisance perpétuelle & que tous ceux qui le toucheront bloqueront le pays pour toujours++