En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 heure 35 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 2 heures 51 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 4 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 7 heures 15 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 9 heures 26 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 12 heures 27 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 13 heures 24 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 16 heures 2 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 2 heures 9 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 8 heures 44 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 11 heures 31 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 13 heures 50 sec
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 14 heures 48 sec
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 16 heures 20 min
© GABRIEL BOUYS / AFP
© GABRIEL BOUYS / AFP
Histoires de droite

Petites leçons pour les Républicains de la défaite du Parti populaire en Espagne

Publié le 30 avril 2019
La défaite du PP devrait pousser les Républicains à s'affirmer encore plus pleinement et poursuivre son renouvellement.
Raul Magni-Berton est actuellement professeur de science politique à Sciences Po Grenoble. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raul Magni-Berton
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raul Magni-Berton est actuellement professeur de science politique à Sciences Po Grenoble. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La défaite du PP devrait pousser les Républicains à s'affirmer encore plus pleinement et poursuivre son renouvellement.

Atlantico : Le Parti populaire espagnol, qui avait obtenu plus de 30% des voix en 2016 s'est retrouvé avec seulement 16,7% des suffrages et 66 sièges, soit moins de la moitié de la mandature précédente. Pourquoi est-ce que la ligne conservatrice espagnole connait un tel revers ? Le PP subit-il la même refonte du paysage politique, avec la division d'une droite en 3, une centriste-libérale, une conservatrice et une populiste ?

Raul Magni-Berton : La défaite du PP s'explique déjà par une série d'affaires de corruption dans ses rangs et par une gestion de la crise catalane qui a été trop autoritaire pour les uns, trop laxiste pour les autres. Après, bien sur, les partis traditionnels ont du mal un peu partout en Europe, et en ce qui concerne la droite, il y a une tension de plus en plus forte entre une tendance plutôt libérale et européiste, et une autre conservatrice et souverainiste. Ces deux tendances ont cohabité longtemps dans la droite traditionnelle, et maintenant elle tendent à exploser notamment à cause de l'éloignement de ses électorats - riches et diplômés pour l'une, en difficulté financière et sociale pour l'autre. Certains partis de droite ont fait un choix clair dans une direction, comme en France. D'autre ont voulu résoudre cette tension avec des stratégies étranges, comme le Brexit aux Royaume Uni. En Espagne, le Parti Populaire n'a pas fait de choix, et cela a rendu son électorat fondamentalement insatisfait. Cela est d'autant plus curieux que cette absence de choix a un sens avec un scrutin majoritaire, mais la proportionnelle espagnole l'a condamné. 

La transformation du PP ne semble pas avoir fonctionner, malgré l'arrivée du jeune Pablo Casado comme nouvelle figure phare du parti. Pourquoi n'a-t-il pas bien marché ? Quelle leçon en tirer pour la droite française ?

Je ne sais pas s'il y a des leçons à tirer en France. Le PP espagnol a une tradition issue du franquisme qui est particulièrement anachronique par rapport aux préoccupations actuelles de l'électorat de droite. Le renouvellement arrive tard, et il est plus générationnel que substantiel. En France l'héritage gaulliste ne souffre pas de cet odeur de moisi, si bien que les républicains s'en sortent plutôt bien, avec un choix plutôt pro-européen et vaguement libéral. De plus, la France a un système électoral très différent de l'Espagne. Si le système à deux tours avaient été utilisé en Espagne,  le PP aurait probablement survécu au choc beaucoup mieux. 

La montée de Vox et de Ciudadanos, respectivement à l'extrême droite (16%) et au centre-droit (10%) a limité la place d'une droite conservatrice "classique". Le leader de Ciudadanos, Albert Rivera, a affirmé vouloir prendre la place du PP en tant que parti d'opposition. N'est-ce pas un signal de rupture claire pour le PP ? Dès lors, la droite française doit-elle oublier, comme en Espagne, toute construction vers le centre ? L'arrivée au pouvoir de LREM est-elle une tendance lourde si elle semble même se confirmer dans un pays traditionnellement très conservateur comme l'Espagne ?

Le conservatisme n'est pas une idéologie à part. Les partis de la droite sont tous plus ou moins conservateurs, Ciudadanos inclus. D'ailleurs, le programme de Ciudadanos n'est pas tellement différent que celui du PP. La différence est qu'ils sont plus jeunes, plus beaux et pas corrompus. Et ils ont fait le choix de l'Europe et de la mondialisation. Mais ils se disputent clairement les mêmes électeurs. Cela n'est pas du tout le cas en France, où LREM a surtout pris des voix à la gauche traditionnelle. En fait, là où il y a une tendance lourde c'est le déclin des grands partis traditionnels. Mais à qui profite ce déclin, c'est assez variable selon les pays et les moments. Après l'ère Zapatero, le PSOE avait l'air moribond face aux nouveaux partis de gauche. Quelques années plus tard, il retrouve des couleurs, et c'est le PP qui s’effondre. Mais dans l'ensemble, la somme des voix allant à ces deux partis est, comme partout en Europe, inéluctablement déclinante.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires