En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 7 heures 16 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 8 heures 4 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 8 heures 50 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 10 heures 17 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 10 heures 36 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 14 heures 52 sec
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 14 heures 39 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 15 heures 2 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 15 heures 4 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 7 heures 40 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 8 heures 27 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 9 heures 42 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 10 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 14 heures 45 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 15 heures 2 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 15 heures 5 min
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Calme plat

Macron, 25 avril, 18h: RAS

Publié le 26 avril 2019
Le président de la République s'en est tiré à bon compte. Mais le compte n'y est pas!
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République s'en est tiré à bon compte. Mais le compte n'y est pas!

Hier soir Emmanuel Macron annonçait aux Français une série de mesures supposées guérir leur vague à l'âme.  À première vue, elles semblent plutôt sympathiques et peut-être même utiles.  Je laisse à d'autres le soin de les commenter, de les applaudir, ou de les critiquer.  

Le problème avec Macron est qu'il a le même défaut que celui que Raymond Aron reprochait à Valery Giscard d'Estaing: il ne sait pas que l'Histoire est tragique.  Il a la conviction que tout peut se raccommoder avec quelques analgésiques alors qu'une opération chirurgicale s'impose.  

Une comparaison historique peut permettre d'y voir plus clair.  Le 14 juillet 1789, un courtisan entra dans les appartements de Louis XVI.  "Sire, la populace a pris d'assaut la Bastille!".  "C'est une révolte?".  "Non, Sire, c'est une révolution.".  

Louis XVI était un roi plutôt débonnaire.  Macron est un président qui, comme lui, a horreur du sang.  Pour l'un comme pour l'autre, il était impensable de faire tirer sur le peuple.  Le roi baissa la tête, espérant que la tempête se calmerait.  

Il avait dû se résoudre à convoquer les États Généraux, avec leurs cahiers de doléances.  Un Grand Débat avant la lettre...  Quand les États Généraux décidèrent de se réunir en permanence, il obtempéra.  "Nous sommes ici par la volonté du peuple et n'en sortirons que par la force des baïonnettes.", lança Mirabeau aux envoyés de Louis XVI qui sommaient les parlementaires de se disperser.  Les baïonnettes restèrent au placard.

Puis le roi accepta la cocarde tricolore.  D'autres concessions suivirent.  Louis XVI imagina ainsi sauver son trône.  Macron sera peut-être obligé de faire de même pour garder son domicile élyséen.  Bien sûr il ne finira pas comme Louis XVI.  

Ce n'est ni vraisemblable ni souhaitable contrairement aux pulsions haineuses de quelques Gilets Jaunes.  Reste que Macron n'a pas compris que les Français avaient soif surtout de considération et d'empathie.  Pourtant ce sont des sentiments dont il n'est pas dépourvu.  Mais il les réserve à lui-même, à Brigitte et à son chien Némo.  

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 27/04/2019 - 09:11
Mauvais choix historique car finalement sa méthode est plus
celle de Louis XI :)::)
Sidewinder
- 27/04/2019 - 02:33
Trop peu, trop tard.
Ben oui, il n'y a pas "rien", mais c'est gris comme une journée de pluie. Pouvait-il en être autrement ? Je n’en sais rien mais le problème central de la France est sa dépense publique, et là.......c'est le trou noir. Le reste ne peut donc pas suivre, Macron ou pas.
J'accuse
- 26/04/2019 - 19:16
Je vous ai connu plus incisif, M. Rayski
Macron a horreur du sang: oui, du sien ! C'est parce qu'il a eu peur qu'il a balancé quelques milliards par les fenêtres de l’Élysée, à l'abri derrière des dizaines de milliers de flics qui devaient protéger sa petite personne. Il a même mobilisé des soldats armés de fusils-mitrailleurs normalement chargés de protéger la population contre les terroristes.
M. Rayski, vous ne pouvez pas ignorer que le sang a coulé dans les manifestations jaunes, et pas celui des violents black-blocs. Ça n'a gêné aucun macronien, bien au contraire.
Aucun dictateur n'hésite à faire tirer sur la foule, et Macron en est un.
Lui couper la tête, non, mais un gros bon coup de pied au cul pour l'éjecter de l’Élysée, ça, oui !