En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

04.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

05.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

06.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 19 min 29 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 4 heures 17 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 4 heures 20 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 7 heures 8 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 18 heures 17 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 19 heures 58 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 3 heures 17 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 4 heures 19 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 4 heures 25 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 4 heures 39 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 6 heures 39 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 15 heures 4 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 18 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 22 heures 37 min
© ludovic MARIN / POOL / AFP
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Atlantico business

Emmanuel Macron voudrait lancer une conférence sociale pour renforcer la liberté individuelle dans la sphère économique et sociale... Les syndicats sont partants

Publié le 24 avril 2019
Après avoir épluché en détail les revendications catégorielles des gilets jaunes et tout ce qui ressort des grands débats, on s’aperçoit que la demande de protection économique et sociale est peut-être finalement moins forte que « la demande de responsabilité individuelle. »
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir épluché en détail les revendications catégorielles des gilets jaunes et tout ce qui ressort des grands débats, on s’aperçoit que la demande de protection économique et sociale est peut-être finalement moins forte que « la demande de responsabilité individuelle. »

Le pari est très politiquement risqué mais beaucoup d’observateurs estiment que la société française est sans doute prête pour en assumer l’impact. Faire confiance aux hommes et aux femmes pour gérer leur vie à court, moyen et long terme. Faire confiance en leur en donner les moyens.

Si le corps social français est historiquement conservateur d’un Etat fort et centralisé qui doit assumer les risques de la vie quotidienne et consacrer une grande partie de son énergie à la protection des avantages acquis au cours des 50 dernières années, il ressort au terme des grands débats et des manifestations gilets jaunes, qu’une grande partie de la population réclame aussi une simplification des normes  et un allègement des procédures administratives, des normes de toute sorte et bien évidemment un allègement des contraintes fiscales.

Le président de la République serait donc de plus en plus tenté d’organiser un recul de l’emprise de l’Etat sur les fonctions régaliennes. A deux conditions : D’abord, un renforcement du pouvoir des syndicats pour que la culture du compromis et de la négociation sociale progresse, et deux, continuer de s’occuper des situations individuelles véritablement difficiles par un minimum d’assistance et de protection.

Le projet en gestation ne prendrait corps qu‘à l’issue d’une conférence sociale qui avait été demandé par les syndicats, la CFDT, la CFTC le Medef et la CPME et dont le président aurait enfin compris l’utilité.

Cette conférence sociale aurait pour objectif de revoir l’organisation du travail, temps, durée, statut, et d’esquisser les contours d’un nouveau modèle social capable de sécuriser sa pérennité et de répondre aux contraintes de la modernité.

Mais ce qui est nouveau dans cette démarche, c’est que l’objectif serait de renforcer la liberté de s’organiser dans tous les domaines où l’Etat a pris un pouvoir a priori protecteur, mais dont on s’aperçoit qu‘il est désormais trop contraignant et du coup paralysant. L’Etat protège surtout les corporatismes et finalement bride les innovations personnelles.

Restaurer des libertés individuelles qui ont été capturées. Cette entreprise de réforme devrait porter :

1) Sur la liberté de choisir sa durée du travail. Aussi paradoxal que ça puisse paraître, le droit au travail est très règlementé dans ses modalité d’exercice et notamment de durée et statut. Normalement, les salariés et l’entreprise devraient pouvoir s’organiser assez librement sur les horaires. C’est d’ailleurs ce qui se passe dans la réalité quand la majorité des cadres échappent au carcan des 35 heures. Théoriquement, les salariés pourraient avoir la liberté de choisir leur date de départ à la retraite avec toutes les conséquences que ça comporte. Partir plus tôt avec une pension plus faible, cotiser plus et partir plus tard pour obtenir une retraite plus confortable. Enfin, les salariés devraient avoir la liberté de choisir le nombre de jours travailler à l’issue d’une négociation avec l’entreprise.

 

2) Sur la liberté de s’assurer des risques sociaux et santé. Théoriquement, chaque salarié devrait pouvoir s’assurer en toute liberté au delà d’un minimum obligatoire, un peu comme dans l’assurance automobile. L’assuré social devrait avoir la liberté de choisir sa couverture, sa prime, et mettre en concurrence son assureur. C’est déjà ce qui se passe un peu avec les mutuelles complémentaires à la sécurité sociale, mais plus globalement, cette responsabilité individuelle pourrait s’exercer dans la couverture des risques maladie ou dépendance.

 

3) Sur la liberté de choisir son statut professionnel. Le statut de salarié n‘est pas le seul qui puisse être pratiqué, on peut imaginer un développement du statut d’indépendant prestataire qui, dans certains secteurs, correspond le mieux à l’activité.

 

3) Sur la liberté d’affecter ses impôts et ses prélèvements sociaux. L’expérience prouve que lorsque le contribuable sait à quoi sert précisément l’impôt qu’il paie, son consentement à l’impôt est beaucoup plus puissant. Alors on l’a vu avec la campagne de dons qui s’est ouverte pour assurer le financement de la restauration de Notre-Dame de Paris. Mais on pourrait améliorer le système pour contribuer plus fortement au financement des musées, des hôpitaux, des maisons de retraites, des écoles et des universités. Le système de sponsoring ou de mécénat fonctionne aux Etats-Unis dans des proportions beaucoup plus importantes. Il nécessite des bénéficiaires de se rendre désirables parce qu’ils sont forcément en concurrence. Mais on peut très bien imaginer que « le marché » soit aussi efficient dans l’affectation des ressources que l’Etat. Même si le pouvoir législatif a toute légitimité pour décider du budget, le contribuable se sent assez peu concerné par les arbitrages effectués.

 

Un tel modèle qui renforcerait la responsabilité individuelle dans la gestion quotidienne des actions économiques et sociales, entraine mécaniquement un recul de l’Etat sur ses fonctions régaliennes (police, justice, défense etc. etc.) et laisse donc  à l 'économie de marché une puissance de feu (et de création de richesses) beaucoup plus grande.

Ce modèle  oblige donc l’Etat à redéfinir sa fonction dans la mise en place d’un écosystème favorable à la création de richesses de marché, c’est à dire un environnent social, fiscal et stratégique incitatif... Et dans cet environnement, il y a bien sur la prise en charge d’un niveau d’assurance sociale de base. Ce niveau d’assurance sociale pouvant aller jusqu'à la création d’un revenu universel qui apporterait à tout le monde, sans distinction d’âge ou de statut, de quoi survivre. Ce qui est intéressant avec le revenu universel, c’est qu’il est soutenu par l’ensemble de l’échiquier politique. De la droite libérale à la gauche républicaine.

Mais ce modèle nécessite des contrepouvoirs syndicaux beaucoup plus forts qu‘aujourd‘hui. La force du syndicat dépend certes de l’Etat, mais dépend aussi du syndicat lui-même. A lui d’affirmer son rôle et de se rendre désirable.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

04.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

05.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

06.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 25/04/2019 - 08:08
hum !
liberté de choisir d'avoir un salaire ou une retraite plus faible, et donc de bénéficier de la solidarité des autres , payer moins d'impôts,etc, je ne crois pas que ce soit une bonne idée .
De Clem
- 24/04/2019 - 19:37
Méthode ...
Comment JMS a-t-il fait pour "éplucher les revendications catégorielles des Gilets Jaunes " ?
De quelles sources tient-il "tout ce qui ressort de grand débat" ?
Et donc, ses conclusions sont-elles justes ?

tubixray
- 24/04/2019 - 17:07
dérive totalitaire = oui
Le commentaire de Citoyen libre décrit la triste réalité dans laquelle nous vivons.
Un état fonctionnant sur le modèle soviétique, des médias sous contrôle de la pensée unique et une Europe qui fixe les règles au non des droits de l'homme....
Pas mieux.