En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© PASCAL PAVANI / AFP
Journal de Paris
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
Publié le 23 avril 2019
En 2018, 6.284 chantiers se sont tenus sur les 1.700 km de la voirie parisienne, soit un chantier tous les 270 m !
Florence Berthout est présidente du groupe Les Républicains et Indépendants (LRI) au Conseil de Paris et maire du 5ème arrondissement.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Berthout
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Berthout est présidente du groupe Les Républicains et Indépendants (LRI) au Conseil de Paris et maire du 5ème arrondissement.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En 2018, 6.284 chantiers se sont tenus sur les 1.700 km de la voirie parisienne, soit un chantier tous les 270 m !

Les Parisiens sont exaspérés par ces séances imposées de gymkhana sur les trottoirs, des bruits de chantier incessants sans compter les répercussions sur la circulation, et par là même, la pollution.

Les barrières grises et vertes fleurissent en ce printemps dans tous les coins de Paris.. Les travaux semblent se poursuivre comme l’histoire sans fin, souvent pour n’aboutir qu’à des changements cosmétiques.

La mairie de Paris rejette la faute sur les autres, estimant qu’elle n’est responsable que de 7 % des chantiers. Mais ce sont les plus lourds et les plus pénalisants. Les gilets jaunes seraient même les coupables tout désignés des chantiers qui durent. C’est doublement faux : ils ne manifestent pas dans toute la capitale et les demandes de la Préfecture de Police de sécuriser les emprises de chantiers ne sont que rarement traitées par la Ville.

En tant que propriétaire de l’espace public, la Ville de Paris est responsable de la coordination des chantiers. Il s’écoule souvent plusieurs semaines avant que le trottoir soit de nouveau bitumé et l’emprise de chantier enlevée. La Mairie de Paris a même instauré une forme de tolérance. L’entreprise dispose de 6 semaines pour recouvrir le trottoir. Sans action, l’entreprise est mise demeure de le faire sous 2 semaines, dans le cas contraire, la Ville de Paris réalise les travaux dans les 2 semaines suivantes. Au total, il faut donc attendre deux mois et demi pour que la Ville de Paris reprenne la main en cas de défaillance. Pour y remédier, j’ai proposé en vain d’instaurer une astreinte : les entreprises qui ne terminent pas leurs travaux dans les délais seraient sanctionnées financièrement.

Symptôme de cette incapacité à coordonner les interventions sur la voirie : la Ville ne sait pas ce qui se cache dans le sol parisien. Le nouveau prestataire de Vélib’ a dû attendre de longues semaines pour savoir où brancher ses nouvelles stations. Les services interrogent à tour de rôle les entreprises qui mettent deux à trois mois à répondre. En 2019, il existe cependant des outils numériques pour connaître en temps réel l’état des réseaux souterrains.

La situation est paradoxale, malgré cette multiplicité de chantiers, les rues de Paris n’ont jamais été en si mauvais état. Les crédits d’investissements pour la voirie sont en baisse de 60 % depuis 2014. Le budget pour la réparation des trottoirs a été divisé par trois entre 2014 et 2018. Dans le même temps, les indemnisations versées aux piétons ou cyclistes victimes d’une chute en raison du mauvais entretien de la voirie ont été multipliées par 3. En 2018, la Ville a consacré à peine plus à l’entretien d’urgence de la voirie (1,4 M€) qu’aux indemnisations (0,8 M€).

Depuis plusieurs années, les services de la Ville de Paris semblent préparer une véritable thèse sur la question des pieds d’arbres : par quoi faut-il les recouvrir ? Il y a les partisans des grilles d’arbres, de la résine ou de la « végétalisation spontanée », c’est-à-dire les laisser en friche. Le service de la voirie et celui des espaces verts ne parviennent pas à se mettre d’accord. D’études en expérimentations, en attendant, les pieds d’arbres sont à l’abandon.

Depuis 2014, la Maire de Paris creuse les rues de la capitale aussi vite qu’elle creuse la dette des Parisiens. A croire qu’elle a fait sienne cette devise que les Shadoks ne renieraient pas « je creuse donc je suis ».

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
travaux, Paris, voirie, mairie, Pollution
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
07.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 23/04/2019 - 17:01
La devise shadokienne de Paris
Je pompe (du fric), donc je flotte.
tubixray
- 23/04/2019 - 14:33
le vrai problème des parisiens
C'est comment se débarrasser de ces parasites qui gèrent la ville depuis 2001 par la grâce de la droite la plus bête au monde....