En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Dîner de famille
Atterrissage du Grand débat (à la sauce pascale) : quel impact des réunions de famille sur la cristallisation des opinions ?
Publié le 21 avril 2019
Des millions de Français se retrouveront en famille au cours de ce week-end Pascal, dans un contexte de forte actualité politique, de l'issue du Grand débat au mouvement des Gilets jaunes dont le dernier acte était redouté par les autorités, en passant par l'incendie de Notre Dame.
David Nguyen est directeur conseil en communication au Département Opinion et Stratégies d'Entreprise de l'Ifop depuis 2017. Il a été conseiller en cabinet ministériel "discours et prospective" au ministère du Travail (2016-2017) et au ministère de l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Nguyen
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Nguyen est directeur conseil en communication au Département Opinion et Stratégies d'Entreprise de l'Ifop depuis 2017. Il a été conseiller en cabinet ministériel "discours et prospective" au ministère du Travail (2016-2017) et au ministère de l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des millions de Français se retrouveront en famille au cours de ce week-end Pascal, dans un contexte de forte actualité politique, de l'issue du Grand débat au mouvement des Gilets jaunes dont le dernier acte était redouté par les autorités, en passant par l'incendie de Notre Dame.

Atlantico :  A l'ère des réseaux sociaux, quel peut être l'impact de telles réunions de famille sur la formation de l'opinion des Français ? Dans quelle mesure peuvent-ils être influencés ? 

David Nguyen : De manière générale, la famille continue d’avoir une influence majeure sur la politisation d’un individu. Selon une étude menée en 2007 par l’institut CSA, plus de 6 Français sur 10 partagent les orientations politiques de leurs parents, qu’il s’agisse d’être de gauche, de droite ou « ni l’un, ni l’autre ». Bien sûr, une part non négligeable de la population, environ un tiers, est dans une logique de différenciation politique vis à vis de sa famille, voire de rupture pour 10% des Français. Il n’y a donc pas de transmission automatique et on peut s’attendre à ce que l’individualisme croissant et la diversification des modèles familiaux  accentue cette tendance.

Que se passe-t-il plus précisément lors d’un repas familial? On pourrait penser a priori qu’à l’heure des réseaux sociaux et des filtres cognitifs qui nous enferment dans des bulles idéologiques, le repas familial constitue une respiration, une ouverture qui permet d’être confronté à d’autres idées. Sauf qu’il s’agit justement de la famille et que le cœur entre en jeu. Les complexes d’Oedipe latents comme le simple souhait de ne pas gâcher un moment rare vont peser lourdement sur sa façon de débattre. Vous pouvez être anormalement agressif ou au contraire particulièrement docile.

Finalement la capacité à débattre calmement et donc à former une opinion nouvelle n’a rien d’évidente. Ainsi, selon un sondage réalisé en 2011 par le CEVIPOF portant précisément sur les « discussions politiques qui s’enveniment à table en famille » seuls 37% des Français déclaraient « continuer la discussion pour défendre leurs idées mais sans aller jusqu’à se fâcher ». La majorité est dans une stratégie d’évitement (51% changent de sujet) et une minorité choisit le conflit ou de quitter la table (11%). On comprend donc que les repas familiaux sont certes des lieux d’échanges d’opinion mais qu’une majorité de Français préfère la paix des braves. 

Peut-on envisager des conséquences politiques de telles réunions familiales pour Emmanuel Macron, au regard des sujets qui animeront les conversations des Français durant ce week-end, notamment sur le nouvel acte des Gilets jaunes ou concernant les annonces "fuitées" de l'issue du Grand débat ?

Il ne faut pas surestimer l’influence d’une seule réunion de famille sur les opinions de ses membres. D’abord parce que les Français, même s’ils sont réputés passionnés de politique, auront sûrement d’autres sujets de conversation. Rappelons que 4 Français sur 10 déclarent ne pas s’intéresser à la politique selon un sondage ViaVoice de 2016.

Ceci étant dit, pour ceux qui parleront de politique, il est probable que l’esprit soit a priori plus disponible le dimanche, lors d’un moment de repos, pour discuter et se « faire un avis ». Les responsables politiques, qui privilégient souvent le Journal du Dimanche pour donner de grands interviews, le savent parfaitement. 

Quels seront les thématiques les plus abordées par les Français à l'occasion de ce weekend "en famille" ? 

Selon le sondage réalisé vendredi par l’IFOP les conversations des Français cette semaine autour de l’actualité ont tourné autour de l’incendie de Notre Dame (84% en ont parlé), la réforme des retraites (48%) et l’intervention d’Emmanuel Macron le soir de l’incendie (43%). 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
06.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
07.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires