En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

ça vient d'être publié
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 59 min 26 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 1 heure 4 min
décryptage > France
Equité générationnelle

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

il y a 1 heure 5 min
décryptage > International
Avertissement

Après les manifestations, l'Iran à l'heure du choix

il y a 1 heure 5 min
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 16 heures 34 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 17 heures 46 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 19 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 20 heures 13 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 1 heure 23 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 1 heure 2 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 1 heure 3 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Pourquoi l’Occident ne devrait pas avoir peur de la Chine

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Histoire
Atlantico Litterati

De Gaulle chef de guerre, ou la panoplie du visionnaire

il y a 1 heure 5 min
décryptage > France
Implacable justice prolétarienne

L'Humanité se surpasse dans le comique. « Le gouvernement a fait appel à des cars privés pour briser la grève ! », s'indigne le journal. Rions un peu.

il y a 1 heure 5 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 17 heures 1 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 18 heures 31 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 19 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 20 heures 18 min
© NICHOLAS KAMM / AFP
© NICHOLAS KAMM / AFP
OMG, I’m fucked... or am I?

Publication du rapport Mueller : le fantasme de l’impeachment de Donald Trump définitivement à l’eau

Publié le 19 avril 2019
Le rapport de Robert Mueller sur les soupçons de collusion avec la Russie vient d'être dévoilé aux Etats-Unis. Donald Trump est-il vraiment le grand gagnant ?
Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est chercheur au centre Thucydide et chercheur associé à l’institut l'IRIS. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est chercheur au centre Thucydide et chercheur associé à l’institut l'IRIS. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le rapport de Robert Mueller sur les soupçons de collusion avec la Russie vient d'être dévoilé aux Etats-Unis. Donald Trump est-il vraiment le grand gagnant ?

Atlantico : La publication du rapport de Robert Mueller sur l’affaire de la collusion avec la Russie a été l’occasion de révéler deux facettes du Président Donald Trump. La première est celle d’un homme acculé lors de la désignation de Robert Mueller, déclarant à ses conseillers « I’m fucked », soit « je suis foutu ». La seconde est celle d’un Président triomphant, postant sur Twitter un montage photo avec écrit « Game over » en police de caractère de la série télévisée Games of Thrones, comme si les manoeuvres politiques sournoises propre à la série avait été déjouées… Mais dans les faits, qui sort gagnant à la suite de la publication de ce rapport ?

Jean-Eric Braana : Il y a un gagnant, c’est Donald Trump, car désormais l’enquête sur la collusion avec les Russes est terminée. La publication de ce rapport, quoi qu’on en dise, signifie qu’il n’y a plus d’enquête. Il ne peut plus être poursuivi et on ne peut plus retenir de charge contre lui alors même que le rapport laisse entendre qu’il était possible, peut-être, avec une enquête plus approfondie de trouver une charge contre le Président, mais qu’une telle enquête aurait demandé une recherche plus ample et plus fastidieuse sans certitude d’avoir des résultats avérés - c’est en substance ce que dit Robert Mueller. 

On était dans une période vraiment très électrique aux Etats-Unis. Le « I’m fucked » qu’aurait prononcé Donald Trump est en effet pris tel quel dans le rapport montre bien que le Président avait envisagé un impeachment, qui est, rappelons-le, une procédure politique. Il avait alors considéré que le fait d’avoir un procureur spécial sur le dos allait le conduire directement devant la chambre des représentants et du Sénat pour un procès comme c’était arrivé pour Bill Clinton. Cette perspective a pu le mettre dans tous ses états, et lui faire très peur. Cela l’a amené à des écarts, qui sont considérés dans le rapport comme une potentielle entrave à la justice, sans qu’il soit possible de le prouver réellement, mais qui lui sont malgré tout reprochées. Il y a notamment la tentative de renvoi de Robert Mueller par Donald Trump qui est la seule vraie nouveauté de ce rapport. 

Après, sur un plan plus politique, personne n’a gagné ni perdu. Les démocrates ont parfaitement le droit d’amener l’affaire, avec les éléments cités ci-dessus, devant le Congrès. Et dès lors lancer un impeachment. On parle de fait d’entrave à la justice dans ce rapport. Mais ils seraient tellement perdants qu’ils n’ont absolument pas intérêt à le faire. 

Le rapport est assez largement censuré à différents niveaux de confidentialité. Le fait que la transparence ne soit pas parfaite - ce qui peut être compréhensible, ce niveau de responsabilité implique des secrets d’Etat - peut-il être un argument pour les démocrates pour faire en sorte que cette affaire soit un boulet pour la fin de la présidence de Donald Trump ? Ou en a-t-il définitivement terminé ?

Ces grisés - ou zones caviardées comme on dit - vont toujours laisser planer le doute sur l’intégrité du rapport qui a été présenté au public. Vous pouvez bien entendu compter sur les politiciens pour en rajouter en expliquant que peut-être il se cache un détail absolument extraordinaire derrière ces noirceurs. Cependant, et cela a clairement été indiqué par le procureur lui-même à la remise du rapport, le document peut avoir des éléments protégés tout simplement parce que le code de procédure américain stipule que les délibérations du grand jury sont secrètes, de la même façon qu’une enquête d’un juge d’instruction doit rester secrète. C’est la même démarche, et la pierre de voute du système pénal américain. Il n’y a donc aucune raison qu’il y ait une exception pour ce rapport. 

Il y aura donc deux types de politiciens, ceux qui vont honnêtement reconnaitre que l’on apprend globalement rien de plus au bout des 400 pages de lecture si ce n’est l’épisode sur la demande d’éviction de Mueller, qui est croustillante mais n’amène pas de charge. Et d’autres exploiteront encore et encore les zones d’ombres. Mais on comprend que certains les exploitent chez les démocrates, car il s’agit pour eux d’atténuer le choc, même si celui-ci avait déjà été atténué par la synthèse du rapport présentée par William Bar au mois de mars. Car il s’agit pour eux de faire oublier qu’il n’y a pas de collusion et de conspiration entre la campagne de Donald Trump et la Russie. Aucune preuve n’a été trouvée à ce sujet-là. C’est la plus importante information de cette enquête, car la sécurité nationale était en jeu. Et comme William Barr l’a déclaré judicieusement, tous les Américains doivent s’en réjouir. 

Dans son adresse sur Twitter, Donald Trump s’en est pris au « radical left démocrats » soit « l’extrême gauche démocrate ». Qui vise-t-il ? Les candidats qui ont déjà commencé leur campagne contre lui ?

Je ne pense pas. Ces derniers ont déjà pris leurs distances vis-à-vis du rapport. S’ils n’ont aucun problème à le désigner comme quelqu’un qui a un manque d’éthique et de moralité, le sujet de la campagne et de la collusion avec la Russie a été mis de côté depuis la publication de la synthèse n’est plus mis sur la table. Dans ce Tweet, Donald Trump s’adresse plutôt à ces nouveaux élus qui sont arrivés en 2018, notamment le trio Alexandria Ocasio-Cortez, Rachida Tlaib ou Ilhan Omar parce qu’elles ont été élues sur l’idée qu’il fallait destituer Donald Trump. Beaucoup d’électeurs s’étaient alors déplacés aux urnes dans cette idée. Aujourd’hui ces élues ont gagné leur place sur cette idée là. Rachida Tlaib avait d’ailleurs déclaré lors de son arrivée en poste qu’elle allait destituer « cet enculé ». On était vraiment dans une violence verbale qui montrait que ces nouveaux élus souhaitaient mener une véritable lutte frontale contre lui sur ce terrain. Désormais, ces derniers ne pourront plus utiliser l’enquête comme ils l’ont fait pour se faire élire. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
CasCochyme
- 19/04/2019 - 17:02
Excellente synthèse
Excellent article, comme tous ceux de cet auteur. Je suis de près et sur place la politique US depuis 30 ans, ainsi que les commentaires dans la presse ou les émissions de télé, et il est la référence. Il pourrait remplacer avantageusement telle soi-disant "spécialiste" pontifiant dans C dans l'air (émission que j'ai regardée fut un temps lors des présidentielles), mais cela n'arrivera pas, car il ne fait pas partie de la meute qui a tout fait pour démolir DJT à tout prix, quel que soit le sujet. DJT n'a pas encore gagné sa réélection, loin de là, car on peut compter sur ses propres inepties pour bêtement nuire aux politiques et opinions qu'il avance (par ex. avec ses points de vue intempestifs, la dernière trouvaille à cet effet étant l'idée des Canadairs qui auraient très certainement mis à mal la structure restante de Notre-Dame...), et ainsi perdre le soutien des électeurs/trices indépendant(e)s dont il aura crucialement besoin. Mais l'opposition systématique d'une bonne partie de la presse et des leaders et candidats démocrates (par ex., le "pas un sou" de Pelosi pour le contrôle effectif des frontières) à tout ce qu'il fait finit par lasser énormément cet électorat.
AZKA
- 19/04/2019 - 13:55
L'enculée est une dame démocrate
Rachida Tlaib!
kravi
- 19/04/2019 - 12:19
Le journalisme est mort.
Ils ne sont plus là pour informer, mais pour trouver les moyens d’enfoncer Trump. Toutes les rédactions des médias ci-dessus ont débordé d’efforts pour ne pas dire que le rapport Mueller a innocenté le président Trump. Certaines, comme Libération, ont été plus malhonnêtes que d’autres. Interrogez les gens assez idiots pour ne lire que Libération, ils vous diront que Trump a été reconnu coupable ! Seul le Dauphiné libéré a un titre honnête : Trump de nouveau blanchi.
https://www.dreuz.info/2019/04/19/pas-un-seul-gros-titre-ne-couvre-la-conclusion-la-plus-importante-du-rapport-mueller/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29