En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 5 heures 54 min
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 9 heures 10 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 10 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 12 heures 28 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 13 heures 1 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 14 heures 19 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 17 heures 23 min
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 7 heures 23 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 10 heures 1 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 11 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 12 heures 40 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 13 heures 48 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 16 heures 28 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 16 heures 49 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 17 heures 8 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 17 heures 31 min
© PATRICK HERTZOG / AFP
© PATRICK HERTZOG / AFP
Fausse bonne idée

Supprimer l’Ena, un trompe l’oeil ?

Publié le 17 avril 2019
Emmanuel Macron devrait annoncer, selon les informations de RTL et du Monde, qu'il envisage de supprimer l'ENA afin de supprimer le mode de gouvernance technocratique.
Jean-Marc Boyer est diplômé de Polytechnique et de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE). Il a commencé sa carrière en tant que commissaire contrôleur des assurances puis a occupé différentes fonctions à l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Boyer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Boyer est diplômé de Polytechnique et de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE). Il a commencé sa carrière en tant que commissaire contrôleur des assurances puis a occupé différentes fonctions à l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron devrait annoncer, selon les informations de RTL et du Monde, qu'il envisage de supprimer l'ENA afin de supprimer le mode de gouvernance technocratique.

Atlantico : Emmanuel Macron devrait annoncer, selon les informations de RTL et du Monde, qu'il envisage de supprimer l'ENA. La mesure viserait à supprimer le mode de gouvernance technocratique - dont le Président lui-même est issu. Mais si la suppression de la structure éducative pouvait changer profondément le système en place, serait-ce suffisant pour répondre aux critiques visant l'élitisme français ?

Jean-Marc boyer : S’il ne s’agit pas d’un ballon d’essai, ce serait une mesure démagogique pour calmer la colère populaire à l’encontre d’élites, supposées déconnectées du monde réel. Cela reviendrait à accorder une nuit du 4 août contre les privilèges de la principale caste d’aristocrates de l’adolescence. Cette demande vient d’ailleurs non seulement des gilets jaunes extrémistes mais aussi du grand débat, pourtant plus large et plus policé.

Cela ne réglerait pas la question du stock d’énarques administrateurs civils, préfets, des grands corps d’Etat, en disponibilité voire en détachement dans la politique ou dans les entreprises publiques (sans prises illégales d’intérêt puisque c’est le réseau qui s’auto-désigne et pas directement les bénéficiaires). La suppression supposée du flux d’énarques mettrait 40 ans à prendre pleinement effet avant de libérer la gouvernance du pays.

Les critiques populaires, mais aussi celles des entrepreneurs lassés des « sévices publics », portent sur les contraintes fiscalo-administrées. En parallèle de l’arrêt du flux des hauts fonctionnaires honnis, il faudrait aussi la suppression des bureaucraties assises sur des prébendes, et des systèmes clientélistes faits de dérogations fiscales et d’octrois de financements.

Une telle mesure ne devrait pas faire que des heureux. Le Président pourrait-il d'ailleurs vraiment risquer de mener une telle réforme ?

La mesure heurtera la haute administration et la macronie, comme N. Loiseau qui a dirigé cette école sans en être issue. Mais la macronie relève du « en même temps ». E. Macron n’avait pas hésité dans sa promotion de l’ENA à porter plainte contre l’Etat et à critiquer sa caste dans son livre « Révolution ». F. Bayrou et B. Le Maire, tous les deux également anciens élèves, s’étaient dits favorables à la suppression de leur école.

Mais, la plupart des anciens élèves exerceront un puissant lobbying, jusqu’au Premier ministre, qui avait exprimé la fierté de sa formation. Le report du discours présidentiel pour cause d’incendie à Notre-Dame est une première opportunité pour les apparatchiks d’avancer leurs pions en plaidant la transmutation de l’annonce fuitée en renforcement de leurs réseaux.

Jusqu’à présent, les réformes réclamées ou mises en œuvre, comme le déménagement à Strasbourg de l’ENA par E. Cresson sous F. Mitterrand, n’ont en rien diminué la progression des réseaux énarchiques. La tentative de dissolution de Polytechnique, dans un gloubi-boulga universitaire avec B. Attali, s’est soldée par un accroissement du périmètre de l’X et une diversification de ses filières.

Le projet de loi réformant la fonction publique sera explosif en tout état de cause. D’autant que si l’ambition est au rendez-vous, il faudra aussi moderniser les autres formations de fonctionnaires (ENM pour la Justice, INET pour les collectivités locales, les écoles formant les corps techniques d’Etat, etc).

Si l'ENA venait à être supprimée, que faudrait-il faire pour la remplacer sans en créer une copie-conforme ? Qu'est-ce qu'il faut particulièrement casser dans la haute administration que les réformes de l'ENA (dont certaines menées par Mme Loiseau) n'ont pas réussi à obtenir ?

Il est à craindre que cette « suppression » annoncée ne cache le projet d’une structure encore plus tentaculaire, d’autant que l’ENA s’est étendue en mastères, en cycles internationaux et en formations continues. A tout le moins, on subodore le subterfuge de « tout changer pour que rien ne change », selon G.T. di Lampedusa.

Or, si la France avait sans doute besoin de retrouver une structure étatique après-guerre, aujourd’hui, le besoin est inverse. Le pays a déjà trop de prélèvements obligatoires, de lois et de règlements, qui l’handicapent dans la compétition internationale.

Le risque est d’avoir une nouvelle structure plus étendue sous couvert d’élargissement social. Or, on sait que la greffe de ZEP à Sciences-Po à été un échec culturel. L’égalité des chances est un leurre, puisque l’on continue à adouber des jeunes socialement parvenus et respectueux de la doxa germanopratine de leurs examinateurs.

Enfin, on ne peut pas véritablement parler de technocrates de l’ENA puisque, faute d’écoles pratiques obligatoires après l’ENA, les élèves sortent sans compétences dans le domaine qu’ils doivent administrer. De plus, ils ne sont incités ni à se former par la suite, ni à performer puisque le mérite dans ses fonctions n’est pas pris en compte. Le système actuel relève simplement de rentes scolaires. Former en continu des élites utiles et restant motivées serait la condition d’un service public efficace.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 18/04/2019 - 12:45
“L’imagination est plus importante que le savoir.”Einstein
Peut importe l'école car l'imagination ne s'apprend pas elle est en vous ou pas.
Ainsi même le premier de la classe s'il n'a pas l'imagination pour ne pas se satisfaire de ce qu'il y a & bien rien de nouveau ne peut avoir lieu, & cela dans tous les domaines. Pas beaucoup de personnes sont capables de tout mélanger & même en intégrant des savoirs qu'il n'a pas (en allant les Chercher par lui même ce qui est une forme concrète de son intelligence ) & ainsi d'en sortir une nouvelle solution positive.
Le savoir & connaître par cœur , en le figeant, pour en garder la maîtrise absolue n'est pas signe d'intelligence c'est bien un signe de bêtise absolue.
Benvoyons
- 18/04/2019 - 12:12
L'ENA n'a pas dynamisé la France car son problème est aussi
dans le fait que la Constitution permet à des Hauts Fonctionnaires d'être des élus. Ce qui est totalement interdit en UK, Allemagne, Autriche, Pologne etc.. C'est ainsi que la France s'est formatée Étatiste avec un courant de sang unique donc consanguin, sans pouvoir changer & ainsi n'a produit que des alourdissements, des empilages, successifs qui ont abouti à notre appauvrissement. Donc pourquoi diable garder ça & en plus donner ça à l'Afrique ou ailleurs, car ceux qui en sortent voudront bien évidemment dominer de la même manière & cela produira les mêmes phénomènes négatifs pour les peuples.
Benvoyons
- 18/04/2019 - 12:01
Quand les Hauts Fonctionnaires arrivent avec pertinence
à faire partir en fumée 1,5 Mds€ avec la création de logiciels 100% spécifiques car pour s'assurer la main mise sur la structure tout est spéciale dans l'Administration. Alors qu'il fallait réorganiser entièrement l'administration pour utiliser des logiciels à 80% Standards & 20% en Spécifiques comme dans les entreprises. Mais faire comme les entreprises cela veut dire que n'importe qui peut entrer pour diriger l'administration ou y travailler ( en faisant toutefois un module Juridique Administratif, mais module ayant subit, toutefois, les réformes après les réformes d’organisations des Administrations). Ahhh nonnn ! Pas de ça lisette la caste doit rester la caste ENA avec leurs Mignons ne pouvant rien dire, rien modifier, & sans rien remonter pour le faire non plus, (car un Chef est un Chef c'est un intouchable de la Divine nature Administrative) mais pour calmer les Bons qui voudraient modifier ce qui ne va pas & bien il y a la monter à l’ancienneté systématique pour réduire au silence la base.
C'est ainsi que l’Administration Française a embauché à tour de bras des nouveaux serviles fonctionnaires alors que l'informatisation standard aurait du stabiliser les effectifs.