En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 8 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 9 heures 15 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 11 heures 28 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 12 heures 40 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 13 heures 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 15 heures 8 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 16 heures 57 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 18 heures 7 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 18 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 9 heures 2 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 9 heures 42 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 12 heures 15 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 12 heures 58 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 13 heures 28 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 16 heures 16 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 17 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 18 heures 32 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 18 heures 47 min
© PATRICK HERTZOG / AFP
© PATRICK HERTZOG / AFP
Fausse bonne idée

Supprimer l’Ena, un trompe l’oeil ?

Publié le 17 avril 2019
Emmanuel Macron devrait annoncer, selon les informations de RTL et du Monde, qu'il envisage de supprimer l'ENA afin de supprimer le mode de gouvernance technocratique.
Jean-Marc Boyer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Boyer est diplômé de Polytechnique et de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE). Il a commencé sa carrière en tant que commissaire contrôleur des assurances puis a occupé différentes fonctions à l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron devrait annoncer, selon les informations de RTL et du Monde, qu'il envisage de supprimer l'ENA afin de supprimer le mode de gouvernance technocratique.

Atlantico : Emmanuel Macron devrait annoncer, selon les informations de RTL et du Monde, qu'il envisage de supprimer l'ENA. La mesure viserait à supprimer le mode de gouvernance technocratique - dont le Président lui-même est issu. Mais si la suppression de la structure éducative pouvait changer profondément le système en place, serait-ce suffisant pour répondre aux critiques visant l'élitisme français ?

Jean-Marc boyer : S’il ne s’agit pas d’un ballon d’essai, ce serait une mesure démagogique pour calmer la colère populaire à l’encontre d’élites, supposées déconnectées du monde réel. Cela reviendrait à accorder une nuit du 4 août contre les privilèges de la principale caste d’aristocrates de l’adolescence. Cette demande vient d’ailleurs non seulement des gilets jaunes extrémistes mais aussi du grand débat, pourtant plus large et plus policé.

Cela ne réglerait pas la question du stock d’énarques administrateurs civils, préfets, des grands corps d’Etat, en disponibilité voire en détachement dans la politique ou dans les entreprises publiques (sans prises illégales d’intérêt puisque c’est le réseau qui s’auto-désigne et pas directement les bénéficiaires). La suppression supposée du flux d’énarques mettrait 40 ans à prendre pleinement effet avant de libérer la gouvernance du pays.

Les critiques populaires, mais aussi celles des entrepreneurs lassés des « sévices publics », portent sur les contraintes fiscalo-administrées. En parallèle de l’arrêt du flux des hauts fonctionnaires honnis, il faudrait aussi la suppression des bureaucraties assises sur des prébendes, et des systèmes clientélistes faits de dérogations fiscales et d’octrois de financements.

Une telle mesure ne devrait pas faire que des heureux. Le Président pourrait-il d'ailleurs vraiment risquer de mener une telle réforme ?

La mesure heurtera la haute administration et la macronie, comme N. Loiseau qui a dirigé cette école sans en être issue. Mais la macronie relève du « en même temps ». E. Macron n’avait pas hésité dans sa promotion de l’ENA à porter plainte contre l’Etat et à critiquer sa caste dans son livre « Révolution ». F. Bayrou et B. Le Maire, tous les deux également anciens élèves, s’étaient dits favorables à la suppression de leur école.

Mais, la plupart des anciens élèves exerceront un puissant lobbying, jusqu’au Premier ministre, qui avait exprimé la fierté de sa formation. Le report du discours présidentiel pour cause d’incendie à Notre-Dame est une première opportunité pour les apparatchiks d’avancer leurs pions en plaidant la transmutation de l’annonce fuitée en renforcement de leurs réseaux.

Jusqu’à présent, les réformes réclamées ou mises en œuvre, comme le déménagement à Strasbourg de l’ENA par E. Cresson sous F. Mitterrand, n’ont en rien diminué la progression des réseaux énarchiques. La tentative de dissolution de Polytechnique, dans un gloubi-boulga universitaire avec B. Attali, s’est soldée par un accroissement du périmètre de l’X et une diversification de ses filières.

Le projet de loi réformant la fonction publique sera explosif en tout état de cause. D’autant que si l’ambition est au rendez-vous, il faudra aussi moderniser les autres formations de fonctionnaires (ENM pour la Justice, INET pour les collectivités locales, les écoles formant les corps techniques d’Etat, etc).

Si l'ENA venait à être supprimée, que faudrait-il faire pour la remplacer sans en créer une copie-conforme ? Qu'est-ce qu'il faut particulièrement casser dans la haute administration que les réformes de l'ENA (dont certaines menées par Mme Loiseau) n'ont pas réussi à obtenir ?

Il est à craindre que cette « suppression » annoncée ne cache le projet d’une structure encore plus tentaculaire, d’autant que l’ENA s’est étendue en mastères, en cycles internationaux et en formations continues. A tout le moins, on subodore le subterfuge de « tout changer pour que rien ne change », selon G.T. di Lampedusa.

Or, si la France avait sans doute besoin de retrouver une structure étatique après-guerre, aujourd’hui, le besoin est inverse. Le pays a déjà trop de prélèvements obligatoires, de lois et de règlements, qui l’handicapent dans la compétition internationale.

Le risque est d’avoir une nouvelle structure plus étendue sous couvert d’élargissement social. Or, on sait que la greffe de ZEP à Sciences-Po à été un échec culturel. L’égalité des chances est un leurre, puisque l’on continue à adouber des jeunes socialement parvenus et respectueux de la doxa germanopratine de leurs examinateurs.

Enfin, on ne peut pas véritablement parler de technocrates de l’ENA puisque, faute d’écoles pratiques obligatoires après l’ENA, les élèves sortent sans compétences dans le domaine qu’ils doivent administrer. De plus, ils ne sont incités ni à se former par la suite, ni à performer puisque le mérite dans ses fonctions n’est pas pris en compte. Le système actuel relève simplement de rentes scolaires. Former en continu des élites utiles et restant motivées serait la condition d’un service public efficace.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 18/04/2019 - 12:45
“L’imagination est plus importante que le savoir.”Einstein
Peut importe l'école car l'imagination ne s'apprend pas elle est en vous ou pas.
Ainsi même le premier de la classe s'il n'a pas l'imagination pour ne pas se satisfaire de ce qu'il y a & bien rien de nouveau ne peut avoir lieu, & cela dans tous les domaines. Pas beaucoup de personnes sont capables de tout mélanger & même en intégrant des savoirs qu'il n'a pas (en allant les Chercher par lui même ce qui est une forme concrète de son intelligence ) & ainsi d'en sortir une nouvelle solution positive.
Le savoir & connaître par cœur , en le figeant, pour en garder la maîtrise absolue n'est pas signe d'intelligence c'est bien un signe de bêtise absolue.
Benvoyons
- 18/04/2019 - 12:12
L'ENA n'a pas dynamisé la France car son problème est aussi
dans le fait que la Constitution permet à des Hauts Fonctionnaires d'être des élus. Ce qui est totalement interdit en UK, Allemagne, Autriche, Pologne etc.. C'est ainsi que la France s'est formatée Étatiste avec un courant de sang unique donc consanguin, sans pouvoir changer & ainsi n'a produit que des alourdissements, des empilages, successifs qui ont abouti à notre appauvrissement. Donc pourquoi diable garder ça & en plus donner ça à l'Afrique ou ailleurs, car ceux qui en sortent voudront bien évidemment dominer de la même manière & cela produira les mêmes phénomènes négatifs pour les peuples.
Benvoyons
- 18/04/2019 - 12:01
Quand les Hauts Fonctionnaires arrivent avec pertinence
à faire partir en fumée 1,5 Mds€ avec la création de logiciels 100% spécifiques car pour s'assurer la main mise sur la structure tout est spéciale dans l'Administration. Alors qu'il fallait réorganiser entièrement l'administration pour utiliser des logiciels à 80% Standards & 20% en Spécifiques comme dans les entreprises. Mais faire comme les entreprises cela veut dire que n'importe qui peut entrer pour diriger l'administration ou y travailler ( en faisant toutefois un module Juridique Administratif, mais module ayant subit, toutefois, les réformes après les réformes d’organisations des Administrations). Ahhh nonnn ! Pas de ça lisette la caste doit rester la caste ENA avec leurs Mignons ne pouvant rien dire, rien modifier, & sans rien remonter pour le faire non plus, (car un Chef est un Chef c'est un intouchable de la Divine nature Administrative) mais pour calmer les Bons qui voudraient modifier ce qui ne va pas & bien il y a la monter à l’ancienneté systématique pour réduire au silence la base.
C'est ainsi que l’Administration Française a embauché à tour de bras des nouveaux serviles fonctionnaires alors que l'informatisation standard aurait du stabiliser les effectifs.