En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

05.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unorthodox" de Maria Shraeder, une série originale Netflix : ode à la Liberté

il y a 6 heures 40 min
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 7 heures 28 min
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 8 heures 58 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 10 heures 16 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 12 heures 36 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 14 heures 45 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 15 heures 42 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 18 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" de Salman Rushdie : une œuvre littéraire forte, courageuse, exigeante pour le lecteur, à ne pas manquer

il y a 7 heures 4 min
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 8 heures 14 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 9 heures 35 min
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 11 heures 59 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 14 heures 11 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 15 heures 16 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 16 heures 17 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 16 heures 57 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 17 heures 28 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 18 heures 49 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Courrier des stratèges

L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?

Publié le 15 avril 2019
L’insoutenable légèreté des marcheurs, pourtant au bord du gouffre ouvert par leur impopularité, stupéfie.
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’insoutenable légèreté des marcheurs, pourtant au bord du gouffre ouvert par leur impopularité, stupéfie.

La semaine qui vient de s’écouler est presque apparue comme une semaine de provocation, alors que les Gilets Jaunes ont annoncé une séance violente le samedi 20 avril. Tout se passe comme si les marcheurs tenaient vraiment à déclencher un mouvement de violence dans l’opinion. 

Les bras nous en tombent. On pouvait penser que, dans la foulée des violences de décembre, la majorité parlementaire et le gouvernement prendraient leur précaution (comme ils l’avaient promis) pour fédérer le pays et éviter les provocations inutiles. On se souvient qu’Emmanuel Macron lui-même avait regretté l’emploi de certaines phrases ou de certains mots qui avaient froissé l’opinion. 

Chassez le naturel! il revient au galop…

Le gouvernement suicide la restitution du Débat

Début janvier, le gouvernement n’avait guère été élégant avec Chantal Jouanno, président de la Commission du Débat Public, qui refusait de cautionner la méthode choisie pour consulter les Français. Les réticences de l’intéressée ne semblent pourtant pas avoir été infondées. La polémique fleurit aujourd’hui sur la sincérité des contributions que le gouvernement retire de cette opération. 

Alors qu’Édouard Philippe, lundi dernier, protestait la main sur le coeur de sa bonne foi, le pire est désormais à craindre sur la façon grossière dont le gouvernement procède pour truquer les résultats à son avantage. Résultats non pris en compte, copier-coller massifs de contributions complaisantes, trolls qui ont faussé les résultats, sous-estimation des contributions qui déplaisent. 

On n’imaginait pas que méthodes aussi bananières seraient utilisées pour fausser les conclusions. Il ne fallait pourtant pas être grand clerc pour deviner que des ficelles aussi grosses ne tarderaient pas à être vues. Insoutenable légèreté de ceux qui pensent encore que « plus c’est gros, mieux ça passe ».

Gilles Le Gendre épinglé…

De son côté, Gilles Le Gendre a fait fort. Il est parvenu à assurer l’ensemble du débat sur la loi Pacte sans annoncer que son épouse était recrutée au comité de direction de l’une des entreprises publiques privatisées par la loi. Ce n’est pas que ce soit formellement interdit. Mais forcément, ça pose question.

Là encore, seule l’insoutenable légèreté de la majorité parlementaire peut s’offusquer de la polémique que ce genre de recrutement crée. Il ne faut pas être grand clerc pour deviner que l’opinion, assoiffée de justice fiscale et épuisée par les impôts, tolère de moins en moins ce genre de collusion. 

C’est d’autant plus vrai que LREM avait pour mandat de régler la question du népotisme à l’Assemblée Nationale, dans la foulée des polémiques liées au recrutement de Pénélope Fillon par son mari. 

Un conseiller de Macron dans le viseur

Parallèlement, GE France vient d’annoncer la nomination au poste de directeur général de son directeur des affaires publiques, c’est-à-dire de son lobbyiste officiel. L’impétrant n’est autre que le conseiller aux restructurations qui a piloté le rachat d’Alstom en 2014 et 2015, au sein du cabinet d’Emmanuel Macron alors ministre de l’Économie. 

On ne peut tenir Emmanuel Macron pour responsable direct de cette nomination, mais elle fait mauvais genre. Là encore, un sentiment d’insoutenable légèreté nous étreint. Personne n’a donc expliqué à General Electric que cette décision apparaîtrait comme une provocation dans un contexte de rejet massif de la classe politique et de la technostructure?

L’insoutenable légèreté de la majorité

Ce qui agace, dans ces dossiers qui se succèdent, ce n’est pas en soi la gravité de chacun de ces faits. C’est leur succession en si peu de temps troublés et traversés par autant de polémiques et de passions. On se demande si les marcheurs ont bien compris dans quel monde ils vivaient, et s’ils ont connaissance de ce qui se passe dans les rues. S’ils prennent le métro, s’ils entendent les conversations de bistrot, s’ils lisent les commentaires haineux, hystérisés, qui fleurissent un peu partout sur Internet sous la plume de Français en colère contre eux. 

Tout se passe comme si cette majorité au pouvoir était constituée de sourds et d’aveugles, qui continuaient à danser alors que le volcan gronde et s’éveille. 

La France de Macron, c’est la noblesse romaine à Pompéi. L’éruption arrive, et partout les banquets se préparent pour fêter le crépuscule du jour. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

05.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 17/04/2019 - 14:09
Ils se moquent du peuple français!
Pendant sa campagne présidentielle, Macron a dit: ''Je ne suis ni de droite, ni de gauche'' ainsi les gens ''de droite''(comme l'est mon époux)et les gens ''de gauche'' qui ont pensé que Macron serait un meilleur économiste que Marine Le Pen et qu'il relèverait la France, ont voté pour lui...mais au lieu de ''relever la France'' il l'a, au contraire, enfoncé davantage: notre dette a grossi,les impôts et les taxes ont augmenté.. ainsi que notre insécurité parce que Macron distribue ''généreusement'' nos sous aux terroristes musulmans qui arrivent, sur notre territoire, de plus en plus nombreux!..
cloette
- 17/04/2019 - 08:54
le symbole
Gilles Legendre est à lui tout seul le symbole de cette "majorité".Triste époque .
REVERJOVIAL
- 16/04/2019 - 13:14
insoutenable majorité
Méfions nous de ceux qui veulent tout balayer, l'histoire nous apprend que ce sont tjrs les plus pauvres et les plus faibles qui sont les premières victimes avant les autres de la férocité des idéologies simplistes révolutionnaires, et que la nouvelle élite sera encore plus corrompue et tyrannique que celle d'avant. La fable des grenouilles qui voulaient un nouveau roi est un exemple parfait.