En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

ça vient d'être publié
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 5 min 13 sec
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 6 heures 56 sec
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 9 heures 30 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 45 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 23 min 15 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 3 heures 1 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 5 heures 28 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 7 heures 24 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 21 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 1 heure
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 1 jour 2 heures
© Stefan Puchner / dpa / AFP
© Stefan Puchner / dpa / AFP
Eins, Zwei, Polizei

Criminalité en Allemagne : cinquante nuances d'enfumage statistique

Publié le 11 avril 2019
La diminution de la criminalité en Allemagne est une supercherie statistique.
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La diminution de la criminalité en Allemagne est une supercherie statistique.

Est réel ce qui m'arrange: selon ce (puéril) principe, les médias-des-milliardaires et leurs séides acclament toute baisse (réelle ou factice) de la criminalité - mais nient en revanche, toute hausse du crime - signalée par les mêmes sources. Il est alors risible de voir ces médias multiplier de pointilleuses contorsions, genre "sait-on bien ce qu'on mesure... les instruments sont-ils pertinents..."

Récemment encore, tel est le cas avec l'Allemagne, où la criminalité aurait baissé malgré la vague migratoire - suivez mon regard. Or ladite "baisse" est factice : même superficielle, toute vérification le démontre. Ce bien sûr, si l'on lit les statistiques en allemand.

BIDONNAGES DE LA POLICE ALLEMANDE (BKA, BundesKriminalAmt) :

- sa statistique (PolizeilicheKriminalStatistik, PKS) compte comme infraction tout passage illicite d'une frontière nationale; après la vague migratoire de 2015, quand par exemple 100 000 clandestins de moins entrent dans le pays, la statistique du BKA diminue d'autant.

- Les données du BKA incluent les seules infractions fédérales élucidées (AufgeklärtenStraftate) ; or 45% des crimes et délits connus de la police allemande ne le sont pas - ni bien sûr, le "chiffre noir" (écart entre infractions commises et connues). 1 cambriolage sur 6 est par exemple élucidé : on imagine l'effet d'entonnoir que le comptage de ces seuls faits suscite... De plus, le syndicat de police Bund Deutscher Beamter estime que 90% des crimes sexuels sont "oubliés par les statistiques" (hou-hou, les féministes !)

• Rappel 1 : crimes sexuels imputables aux migrants : 2013, 2 par jour ; 2014, 3/jour ; 2015, 5/jour ; 2016, 9/jour ; 2017, 13/jour.

• Rappel 2 : en Allemagne, 1 habitant sur 8 est étranger ; sur 3 inculpés de crime, 1 étranger. Donc : ± 9% des étrangers y commettent ± 33% des crimes (infractions les plus graves). A l'inverse, 68% des victimes de crimes violents sont Allemands.

• Rappel 3 : infractions commises en Allemagne par 100 000 individus : Allemands, 153/100 000 ; étrangers en général, 768/100 000 ; demandeurs d'asile, 2 437/100 000 ; rapport de 1 à 6 entre Allemands et migrants.

• Rappel 4 : le bazar règne jusqu'aux homicides - d'usage, les statistiques les plus fiables : nombre d'homicides criminels seraient ainsi récemment"oubliés", nul ne vérifiant jamais la mention "mort naturelle" d'un médecin légiste allemand - peut-être étourdi ou soudoyé.

FACE AU CRIME, L'ETAT ALLEMAND EN DÉROUTE

- Avortement de justice - nouvel an 2015 à Cologne : 650 femmes portent plainte pour agression sexuelle ; 290 enquêtes ouvertes ; 52 inculpés "la plupart d'origine algérienne ou marocaine", 50% en Allemagne depuis peu ; 43 procédures judiciaires lancées. Enfin, 3 condamnations, dont deux sursis.Au-delà, une enquête fédérale du début 2017 (dernière disponible) révèle que 38,8% des viols sont le fait d'étrangers (± 11% des résidents enAllemagne).Sur les 6 476 infractions à caractère sexuel connues en 2016 (par million d'individus): Allemands, 54/1 million ; étrangers en général, 279/1m. ; demandeurs d'asile (Zuwanderer), 875/1 m.(hou-hou, les féministes !)

- Avortement administratif : sur 3 800 signalements de migrants-criminels de guerre - donc individus dangereux, assassins putatifs, etc. - 28 enquêtes ouvertes, résultats inconnus.

- De janvier à mai 2018 (derniers chiffres disponibles) 23 900 expulsions sont décidées (déboutés du droit d'asile, criminels, etc.) Seules 11 100 sont diligentées ; 53% de ces individus dangereux restent en Allemagne ; plus de 100 000 au total, de 2015 à la fin 2018.40% des infractions attribuées aux migrants étant le fait de 1% de ceux-ci, la présence de criminels endurcis parmi eux est avérée.

Ainsi, sous la statistique-tisane du BKA, l'examen précis des chiffres disponibles révèle:

- Que l'Allemagne subit bien une crise criminelle,

- Ce largement du fait de non-Allemands, souvent migrants.

Les Allemands voient bien que la situation s'aggrave - malgré les 78 milliards d'euros dépensés entre 2014 et 2018 pour gérer l'afflux de migrants -tout comme le lien crime-migration. (Sondage ARD, juillet 2018) :

- L'immigration est traitée dans la négligence et le désordre : oui, 72%

- Je suis hostile à la politique migratoire de Mme Merkel : oui, 78%.

Nos sources sont à disposition sur demande.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 11/04/2019 - 19:07
Criminalité
Ils n'ont qu'à arrêter de voter pour des gens incapables d'assurer leur sécurité et capables de l'aggraver en autorisant les migrations. Comme chez nous, en somme.
OLYTTEUS
- 11/04/2019 - 09:33
bilan truqué
le politiquement correct sévit...
je ne comprend pas les dénominations "avortements" (de justice, administratifs), de quoi s'agit-il?