En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 2 heures 39 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 5 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 8 heures 18 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 9 heures 20 min
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 11 heures 47 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 12 heures 44 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 13 heures 57 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 15 heures 16 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 15 heures 54 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 8 heures 5 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 8 heures 37 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 12 heures 24 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 13 heures 28 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 14 heures 14 min
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 15 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 16 heures 16 min
© REGIS DUVIGNAU / POOL / AFP
© REGIS DUVIGNAU / POOL / AFP
La vérité enfin…

L’acte d’accusation des garants du Grand débat contre Macron

Publié le 09 avril 2019
Il est formulé en termes ouatés. Mais il dit bien ce qu’il dit
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est formulé en termes ouatés. Mais il dit bien ce qu’il dit

Concernant le Grand débat, l’opposition d’extrême droite disait « Grand bla-bla ». À droite on était à peine plus nuancé : « Opération de communication pour noyer le poisson ». L’extrême gauche était plus féroce : « Enfumage, entourloupe ».

Mais comme c’était l’opposition on n’était pas obligé de la suivre. On pouvait légitimement supposer qu’il s’agissait d’une guerre anti-Macron où tous les coups étaient permis.

Il en va tout autrement avec les garants du débat choisis et acceptés par le pouvoir. Des personnalités honnêtes et impartiales. Elles ont fait taire leurs inclinaisons partisanes, préférant leur honneur.

Leur diagnostic est accablant pour Macron. Il est tombé lundi pendant qu’Édouard Philippe esquissait la synthèse – une synthèse très personnelle – des remontées des contributions des Français. Voici leurs mots qui ressemblent, en plus diplomatiques, à ceux des oppositions de droite et de gauche.

Première flèche : l’hypermédiatisation de Macron a pu nourrir chez les Français des doutes sur l’honnêteté des débats. En termes plus crus : le président de la République faisait sa campagne électorale.

Deuxième flèche : la formulation par trop binaire des questions n’a pas laissé beaucoup de choix aux personnes interrogées.

Les garants ne disent pas ouvertement que le débat a été truqué et faussé. Mais comment traduire autrement leur acte d’accusation ? Le dernier mot reviendra évidemment à Macron. Et c’est lui qui choisira… ce qu’il avait déjà choisi à l’avance.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
simon.lemerle@gmail.com
- 10/04/2019 - 13:20
Vite Macron dictateur !!!!
A quoi penser Macron ? simplement qu'il avait a faire à une bande de crétins et c'est d'autant plus vrais avec les gilets jaunes et si Macron devient dictateur il ne faudra pas venir pleurer car finalement ce serais la meilleure chose qui puisse arriver pour ce pays , nous sommes dans un pays sans aucune mesure comparable ailleurs , mais le Français éternelle insatisfait finiras par obtenir juste ce qu'ils méritent , la déchéance du pays entier du à ceux qui s'imaginent qu'ils doivent toucher plus d'€ , qu'ils valent plus , qu'ils détiennent la vérité vraie , que leurs erreurs , conneries sont dues aux autres et oui car si ils cassent , incendies , bloquent routes et usines , font perdre énormément d'argent à ceux qui bossent c'est pas de leurs fautes ben non voyons c'est les autres les responsables pas eux , jamais d'ailleurs car leurs fond de commerce c'est l'irresponsabilité et aussi menteur sinon plus que le gouvernement , pour réussir faut sans donner les moyens , en vouloir et non pas attendre des autres qu'ils le fassent à votre place et espérer avoir un salaire et une vie mirobolante
Sidewinder
- 10/04/2019 - 05:13
Dubitatif.
Je me demande à quoi pensait Macron quand il a lancé ce débat. Reprendre la main, gagner du temps ? En tout cas cela a été fait dans la panique, comme les 10 milliards "de pouvoir d'achat ". Oui, il va choisir ce qu'il veut, mais attention au retour de flamme. En laissant espérer beaucoup il risque de décevoir énorme…et ce sera encore pire. Bien sûr que l'exercice n'est pas facile, mais on n'oblige personne à être Président et j'ai bien peur qu'il soit encore un peu trop "pied tendre". L'ennui c'est que c'est toujours le peuple qui paye l'addition.
TPV
- 09/04/2019 - 19:36
En même temps
Il nous enmerde.