En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

05.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

06.

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

07.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 9 heures 23 min
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 11 heures 53 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 13 heures 45 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 14 heures 19 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 15 heures 5 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 16 heures 13 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 18 heures 14 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 18 heures 49 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 19 heures 19 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 19 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 9 heures 41 min
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 13 heures 16 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 13 heures 57 min
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 14 heures 49 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 15 heures 44 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 17 heures 38 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 18 heures 21 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 19 heures 2 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 19 heures 25 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 20 heures 3 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Cercle restreint

Emmanuel Macron entre vrai-faux remaniement et retour des violences

Publié le 03 avril 2019
Le non-remaniement de cette semaine coupe le souffle. Il a en effet consisté à remplacer des ministres proches de la première heure par d’autres proches de la première heure, comme si le temps était encore aux remerciements d’après-campagne.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le non-remaniement de cette semaine coupe le souffle. Il a en effet consisté à remplacer des ministres proches de la première heure par d’autres proches de la première heure, comme si le temps était encore aux remerciements d’après-campagne.

Ce remaniement, ni le Président de la République ni le Premier Ministre n’ont pris soin de l’expliquer ou de lui donner un sens, comme si ce dialogue avec le pays était devenu superfétatoire. 

 

Macron se cramponne à la technocratie

Se faisant, Emmanuel Macron a fait le choix de promouvoir, sur trois personnalités, deux proches (Cédric O et Sibeth Ndiaye) qui n’ont pas de mandat électif. Domine ici encore le mythe des experts, des spécialistes, des techniciens, qui feraient mieux que les élus. 

Pour Emmanuel Macron, la promotion de proches est une évidence qui  s’impose sans débat. Il s’agit ici d’une dangereuse sous-estimation des attentes que l’opinion nourrit, et qui nourrissent l’opinion. Pourquoi toujours piocher dans le même vivier des marcheurs trentenaires de la première heure? Des spécialistes, par exemple dans le numérique, la France en est riche, qu’ils soient ou non trentenaires. Et on voit mal quelle raison « technique » justifie la nomination de Cédric O sur ce poste. Si ce n’est la proximité datant de la campagne électorale.

Ce repli systématique sur la même garde risque, à terme, de nuire fortement au Président. Pour l’extérieur, il apparait en effet comme l’homme d’une coterie. En interne, plus d’un député méritant pourrait s’étonner de se voir préférer des conseillers « planqués » aux élus. 

Dans la majorité, beaucoup reprochent à Macron son ingratitude. Ce reproche ne devrait pas diminuer dans les prochaines semaines.

Le Grand Débat n’aura servi à rien

Parallèlement, Macron se replie peu à peu sur sa politique et son cap initial, et semble ne vouloir pas entendre les attentes exprimées lors du Grand Débat. C’est un peu étonnant. En l’espèce, le pouvoir fait preuve d’une espèce de déni névrotique qui pose question. 

Beaucoup de conseillers de l’Elysée partent du principe que le débat est derrière eux et que la question est réglée. C’est une manière anxiogène de traiter les problèmes, consistant à les nier. On refuse de voir et on se dit que tout va bien, qu’on peut passer à autre chose. 

D’où les déclarations incendiaires de Sibeth Ndiaye que nous rapportons et qui mériteraient que la presse mainstream s’y arrête un peu plus. Elles sont en effet porteuses de ruptures graves et de désordre dont le pays pourrait se repentir lourdement. Dans la pratique, beaucoup ont mis en garde Emmanuel Macron contre la tentation d’utiliser le Grand Débat pour gagner du temps et ne rien changer. Malgré ces avertissements, le Président semble bien décidé à fouler au pied l’expression populaire. 

Le retour des violences pour la seconde quinzaine d’avril

Tous ces éléments montrent que, de façon déraisonnable, et dans des proportions à peine croyables, Emmanuel Macron devrait commettre l’erreur suprême d’expliquer aux Français qu’il les a faits parler pour rien pendant trois mois. Ce choix est extrêmement dangereux. 

En effet, les ingrédients sont désormais réunis pour une nouvelle explosion d’ici trois ou quatre semaines, et cette explosion pourrait porter des désordres bien plus grands que la République n’est capable de les encaisser. Les blacks blocks ont en effet annoncé leur retour fin avril. Ils devraient pouvoir compter sur le soutien d’une opinion massivement frustrée par la légèreté du Président lorsqu’il s’agit de tenir ses promesses.

Qui sème le vent…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
guzy1971
- 03/04/2019 - 18:19
non M. Verhaege
L'opinion publique a massivement soutenu les GJ, elle a majoritairement compris sinon soutenu les premières violences comme l'effet inévitable de toute mouvement de colère populaire alimenté par la violence du pouvoir lui-même, mais elle n'a jamais soutenu les black blocks qui sont des extrémistes, des voyous et des casseurs, héritiers intellectuels du terrorisme d'extrême-gauche.
assougoudrel
- 03/04/2019 - 12:22
@Ullman
Sans oublier: la guerre du feu - la planète des singes -Ali Baba et les 40 voleurs - Et bientôt: Soleil vert.
Ullman
- 03/04/2019 - 11:26
FRANKENSTEIN
Un chirurgien fou a greffé ce qui restait d’Onc Picsou sur des morceaux de viande de Néron. Il a insufflé la vie à sa créature. L’horreur.
Ce monstre recousu de fil blanc se livre au quotidien a un incroyable et prolifique cinéma. Sans vouloir être exhaustif, citons pêle-mêle : Le Président, La Grande Illusion, Autant en apporte le vent, L’étoffe des Zéros, Touchez pas au grisbi, Le corniaud, Bêbête s’en va-t-en guerre, La ruée vers l’or, Les 301 Daltoniens, Le jour le plus con, La traversée de Paris, Les anges aux figures sales, Maigrichon tend un piège, 20 000 lieux dans la merde, Les sous-doués font du ski, La Bête humaine, Germinal.
À l’affiche actuellement : Spartacus, les Caves se rebiffent.
Et Paris brûle-t-il. La réponse est « oui ».
Prochainement sur vos écrans : Inglorious basterds et Full Metal Jacket.
En prévision pour le mois d’août, un remake de La Libération de Paris, avec des dialogues inoubliables : « Paris occupé, Paris outragé, Paris martyrisé, mais Paris libéré ! ».
Que chacun s’arme… de patience !