En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 3 heures 44 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 6 heures 45 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 7 heures 36 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 9 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 10 heures 54 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 13 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 14 heures 15 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 14 heures 48 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 4 heures 9 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 7 heures 11 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 8 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 10 heures 39 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 11 heures 12 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 12 heures 38 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 13 heures 14 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 14 heures 11 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 15 heures 6 min
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Big Brother

Sécurité routière : ce projet européen d’intégrer des limiteurs de vitesse liés au GPS dans tous les véhicules neufs à partir de 2022

Publié le 01 avril 2019
Le Parlement Européen devrait bientôt se prononcer sur une proposition de loi visant à rendre obligatoire la présence d'un dispositif de limiteur de vitesse automatique sur les voitures neuves.
Pierre Chasseray
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Chasseray est délégué Général de l'association 40 Millions d'automobilistes.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Parlement Européen devrait bientôt se prononcer sur une proposition de loi visant à rendre obligatoire la présence d'un dispositif de limiteur de vitesse automatique sur les voitures neuves.

Atlantico : Le Parlement Européen devrait bientôt se prononcer sur une proposition de loi visant à rendre obligatoire la présence d'un dispositif de limiteur de vitesse automatique sur les voitures neuves. En quoi consiste ce dispositif ? Quelle serait exactement la contrainte ?

Pierre Chasseray : Pour l'instant il existe sur environ 80 % du parc automobile neuf un limiteur de vitesse intégré au véhicule, qui permet au conducteur d'activer un blocage de la vitesse souhaitée, par exemple je le bloque à 130, la voiture ne dépassera pas les 130 Km/h. Sauf si j'écrase la pédale de droite, le blocage sera désactivé, c'est la situation actuelle. Ce que veut faire le parlement c'est rendre obligatoire le limiteur de vitesse sur tous les véhicules neufs, pourquoi pas ? Le problème c'est que l'Europe veut aller plus loin, en reliant le limiteur au GPS intégré à la voiture. En gros lui permettre une communication entre la limitation de vitesse en vigueur et l'électronique embarqué, ce qui permettra de bloquer systématiquement la voiture à la vitesse réglementaire. Sur le papier cela présente bien, mais quand on creuse un peu on s'aperçoit de trois défauts majeurs. Le premier c'est l'obligation d'avoir un GPS dans le véhicule, c'est un coût et certaines automobiles n'en n'ont pas lors de la fabrication, le rajout du GPS serait donc à la charge du conducteur. Le second rempart, c'est l'obligation d'avoir un GPS en état de fonctionnement, si par malheur il tombe en panne en plein trajet, l'automobiliste serait de fait hors réglementation. Enfin troisième point, cela oblige le propriétaire de la voiture à effectuer systématiquement les mises à jour GPS du véhicule, et pire encore, cela confie l'intégralité des données de limitations de vitesse à des sociétés privées. Prenons par exemple le cas Google, qui a un service de cartographie, l'entreprise va répertorier l'intégralité des limitations, qu'ils vont annexer au GPS, et la voiture se calquera dessus. Sauf que si la mise à jour n'est pas effectuée, mettons un Allemand qui traverse la France et qui n'a pas mis son GPS à l'heure Française, le GPS comprend que la limitation est à 90 Km/h sur la voie secondaire…on va flasher tout le monde ! Deuxième point, un préfet décide d'abaisser la vitesse réglementaire sur une route dangereuse, et de poser un radar, votre GPS n'a pas l'information, vous allez être flashé. C'est un véritable dilemme ! Mais aussi la situation d'un véhicule qui roulerait à 90 km/h et se mettrait à freiner brutalement, est somme toute étrange. Je rappelle que Tesla vient d'être piraté sur ses systèmes d'électronique embarqué. Tous ces véhicules qui sont les prémices de la voiture autonome peuvent augurer de bonnes choses sur le papier, mais c'est un véritable problème dans l'application puisque c'est la possibilité d'une dérive potentielle.

Alors que la limitation de vitesse à 80 km/h sur les voies à double-sens a été un sujet de crispation et une des étincelles qui a allumé la crise des gilets jaunes, l'eurodéputé qui a communiqué cette nouvelle insiste sur les progrès en termes de sécurité qu'elle pourrait occasionner.  Quelle est la chance qu'une telle loi soit votée ? Le Parlement ne risque-t-il pas de se voir reprocher sa déconnexion du réel ?

C'est le problème, on a des bonnes idées de papier, mais pas de terrain. Confier l'intégralité des données à des sociétés privées, je trouve ça étrange, il faut faire attention. On est basé en France sur la vitesse, pendant ce temps on oublie qu'elle est mise en cause dans seulement un quart des accidents de la route. Ne pas confondre également vitesse excessive et vitesse inadaptée. Avec ces systèmes on passe totalement à coté des trois quarts des accidents, il n'y aura pas d'avancées notables avec un dispositif pareil ! Il peut donner l'impression qu'il va éviter les chauffards de la route, c'est faux, tout système de blocage de vitesse doit être systématiquement déblocable quand on appui sur la pédale de droite. J'ai même vu certains lobbystes anti voitures expliquer que ce mécanisme était la fin des radars sur les routes, c'est justement le contraire ! Le procédé ne bloque pas le véhicule, loin de là, il le bloque quand on appui sur l'accélérateur, en bref c'est du vent ! On peut s'inquiéter du vote de cette loi, après il y a le vote et l'application, c'est un système qui pour le moment est inapplicable, il fait du buzz et fait parler de l'Europe mais c'est tout.  

Dans ce débat qui semble sans fin entre la liberté et sécurité des automobilistes, ce dispositif vous semble-t-il être une solution réalisable ? Cela permettrait peut-être à l'Etat de sortir de l'accusation de rapacité, comme concernant les radars ? 

Non ! Encore une fois ce mécanisme ne sera pas la fin des radars, il est déblocable et ne bride pas le véhicule, c'est une "aide" à la conduite, si tant est que l'on puisse le considérer comme tel. Le système réduit la vitesse sauf si on accélère, on va avoir de gros problèmes avec ces types d'outils, cela peut occasionner des comportements étranges sur la route. Il faut regarder avec une grande méfiance ce genre de fausse bonne idée, la seule qui soit valable en matière de sécurité routière c'est convaincre ! Ces dispositifs qui sanctionnent, qui sont potentiellement contournables, ils ne convainquent personne. Convaincre c'est définitif, si on arrive à persuader quelqu'un de ne pas boire au-delà du raisonnable avant de prendre le volant, de ne pas utiliser de stupéfiants, d'être respectueux de la route, de bien prendre en compte la distance de sécurité, de pas téléphoner n'importe comment, ça c'est du comportement. Quand on arrivera à faire tout ça, on aura véritablement avancé, mais ces mesures qui sanctionnent systématiquement ne sont pas efficaces. J'ai l'impression qu'avec les obligations qui s'empilent les unes sur les autres, bientôt il faudra une brouette pour transporter le code de la route !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
PhloxxX
- 01/04/2019 - 22:35
rentabilité fiscale
Cela ne passera pas, car risque de réduction de rentabilité fiscale...
Anouman
- 01/04/2019 - 20:37
GPS
Voilà tout ce que l'UE est capable de faire. Prendre des décisions sans intérêt, difficilement applicables, coûteuses pour le péquin lambda, motivées par aucune analyse démontrée, juste pour montrer qu'elle existe. On a des imbéciles au parlement Français, mais on ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes . C'est pareil au parlement européen, et là on subit toute la médiocrité concentrée de l'UE. Mais puisqu'une majorité veut y rester il n'y a guère de solution.
J'accuse
- 01/04/2019 - 18:05
Irréaliste
Les députés européens cherchent désespérément à montrer qu'ils servent à quelque chose, à 8 semaines des élections.
Encore raté: une mesure impossible à mettre en œuvre, financièrement et techniquement.
Ce n'est pas parce qu'un automobiliste fait des bêtises au volant qu'une machine ferait mieux.
En revanche, si on remplaçait les députés par des robots, je pense que les lois seraient meilleures...