En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
ça vient d'être publié
light > Sport
Vive émotion
Coronavirus : mort de Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, à l'âge de 68 ans
il y a 24 min 16 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Terra Incognita : une histoire de l’ignorance" de Alain Corbin : récit des incroyables erreurs sur les secrets de notre planète bleue, stimulant !

il y a 3 heures 39 min
light > Media
Pédagogie et mobilisation
Edouard Philippe va participer à une émission spéciale sur le coronavirus dans la soirée du jeudi 2 avril sur TF1 et LCI
il y a 5 heures 8 min
pépites > Politique
Suivi de la crise du Covid-19
Mission d’information parlementaire : Edouard Philippe sera auditionné mercredi
il y a 6 heures 47 min
pépites > France
Alimentation
25% des marchés alimentaires vont pouvoir rouvrir en France
il y a 8 heures 5 min
pépites > Politique
"Souveraineté nationale et européenne"
Coronavirus : Emmanuel Macron annonce la production de millions de masques et promet une "indépendance pleine et entière" de la France
il y a 9 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 11 heures 1 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 13 heures 6 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 13 heures 34 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un long moment de silence" de Paul Colize : les destins croisés d’un homme d’aujourd’hui qui enquête sur la mort mystérieuse de son père, lors de l’attentat du Caire en 1954

il y a 3 heures 17 min
light > Insolite
Pouvoir de l'amitié
Aventoft : l'amitié ne connaît pas de frontières pour Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, malgré le confinement
il y a 4 heures 10 min
pépites > Justice
Charlie Hebdo et Hyper Cacher
Le procès des attentats de janvier 2015 va se dérouler du 2 septembre au 10 novembre 2020
il y a 6 heures 14 min
pépites > Economie
ISF ?
Gérald Darmanin lance "un appel à la solidarité nationale" pour aider les entreprises
il y a 7 heures 10 min
light > Media
Disparition
Mort du journaliste Pierre Bénichou à l'âge de 82 ans
il y a 9 heures 12 min
décryptage > Santé
Résultats prometteurs

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 12 heures 37 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 13 heures 49 min
décryptage > Santé
Plan d'action

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

il y a 14 heures 36 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Perseverare diabolicum est

Mais qui a bien pu dire : "le voile islamique, c'est comme ceux de Mère Teresa et de Sœur Emmanuelle" ?

Publié le 29 mars 2019
Vous avez certainement deviné. C'est Nathalie Loiseau.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous avez certainement deviné. C'est Nathalie Loiseau.

Cette phrase étrange figure dans le livre "Choisissez Tout" qu'elle a écrit en 2014. L'opposition de droite vient de s'en emparer pour lui chercher querelle. C'est de bonne guerre.

Nathalie Loiseau aurait pu regretter ou nuancer ses propos de 2014. Loin de là. "Je les assume totalement et j'écrirai la même chose aujourd'hui", a-t-elle déclaré hier matin.

La tête de liste LREM aux Européennes est une catholique pratiquante. D'où sans doute sa référence à Mère Teresa et à Sœur Emmanuelle. Le parallèle qu'elle trace entre elles et le voile islamique est absurde. Et en tout cas, il témoigne d'une consternante ignorance de la réalité. Les musulmanes voilées ont-elles vocations à devenir des bonnes sœurs ? Aspirent-elles à être béatifiées ?

Dans la suite de sa déclaration, Nathalie Loiseau enfonce le clou. Et s'enfonce elle-même.  Elle a trouvé opportun de rappeler que : "Nos mères et nos grands-mères se couvraient la tête quand elles entraient dans une église". Plus grotesque que ça, tu meurs… Les mères et les grands-mères dont parle Nathalie Loiseau avaient un rapport à Dieu et cela se passait, en privé et sans ostentation, entre elles et lui. Quand elles sortaient de l'église, elles enlevaient leur foulard, leur fichu ou leur mantille.

Les musulmanes pieuses mettent-elles leur voile uniquement quand elles se rendent à la mosquée ? La simple observation de nos rues nous entraîne à pense le contraire. Ce n'est pas Dieu qu'elles honorent sinon elles seraient plus discrètes. Pour elles, le voile est un acte militant qui a peu de rapport avec la piété. C'est une façon agressive de conquérir l'espace public.

Nathalie Loiseau ajoute un argument encore plus accablant que ceux qui précèdent. Le voile, dit-elle, "c'est comme un tatouage". Fallait oser… Une salamandre tatouée dans le creux du dos… Des signes chinois gravés sur l'avant-cuisse… Le voile serait donc un atout de séduction. Simone Veil aussi était tatouée. N'est-ce pas Nathalie Loiseau ? 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tiopere 1
- 30/03/2019 - 11:26
elle a dirigé l'ENA
ce n'est pas surprenant , car l'anagramme de ENA est ANE ( école que l'etranger nos envie ) bien que j'adore ce noble animal qui a une bien mauvaise réputation , mais il est d'usage de parler d'anerie pour désigner des c...…
Sidewinder
- 30/03/2019 - 01:04
En rafale !
Ah ! elle les sort en rafales longues. Elle est bien plus performante que je ne le pensais. En tout cas elle a reçu de belles rafales, bien faites, sur ce blog. Bravo AZKA et MIMINE 95, j'ai bien apprécié, les autres aussi, of course. Les plus tristes vont être les comiques professionnels : c'est de la concurrence déloyale !
JG
- 30/03/2019 - 00:11
Islamo-gauchiste un jour....
Islamo-gauchiste toujours...