En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Mel Gibson au coeur d'un scandale de violences conjugales

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 31 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 3 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 4 heures 56 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 6 heures 44 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 8 heures 44 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 9 heures 31 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 10 heures 36 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 10 heures 49 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 3 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 4 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 5 heures 1 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 7 heures 33 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 9 heures 37 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 10 heures 23 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 10 heures 43 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 55 min
© Reuters
© Reuters
Crédit

Fallait-il donner un tour de vis au crédit bancaire ?

Publié le 27 mars 2019
Face à un risque d’emballement du crédit constaté pour janvier 2019, le Haut conseil de la stabilité financière, l’Autorité macro-prudentielle française vient de prendre une mesure visant à freiner le cycle financier.
Dominique Perrut est docteur en sciences économiques (Paris-1), chercheur et consultant dans le secteur financier à Paris. Egalement l’auteur de communications, articles et ouvrages portant sur les intermédiaires financiers, la régulation et l’Europe...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Perrut
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Perrut est docteur en sciences économiques (Paris-1), chercheur et consultant dans le secteur financier à Paris. Egalement l’auteur de communications, articles et ouvrages portant sur les intermédiaires financiers, la régulation et l’Europe...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face à un risque d’emballement du crédit constaté pour janvier 2019, le Haut conseil de la stabilité financière, l’Autorité macro-prudentielle française vient de prendre une mesure visant à freiner le cycle financier.

Face à un risque d’emballement du crédit constaté pour janvier 2019, le Haut conseil de la stabilité financière, l’Autorité macro-prudentielle française vient de prendre une mesure visant à freiner le cycle financier. La Fédération bancaire française, syndicat professionnel des banques, a aussitôt manifesté son désaccord. Selon elle, cette décision ne serait cohérente ni avec politique monétaire de la BCE, ni avec l’orientation du gouvernement français. Qu’en est-il ? Points de repère sur une polémique.

Présidé par le Ministre de l’économie et des finances, le Haut conseil vient en effet de décider, le 18 mars 2019, d’un relèvement de 0,25 % à 0,50 % du « coussin contracyclique », consistant en un supplément de fonds propres (ou de capital) que les banques doivent constituer en regard de leurs risques (crédits et autres engagements). Le cadre réglementaire, rappelons-le, est dicté par le dispositif international dit de Bâle III, transposé dans l’Union européenne par le « paquet » CRD IV, du nom de la directive correspondante.

De prime abord, on peut s’étonner de cette mesure, au vu d’une conjoncture économique hésitante. La mesure du Haut conseil tend en effet à ralentir, un peu, la distribution du crédit. On relève au passage que l’usage qui est fait de l’instrument contracyclique reste fort modéré, puisqu’il se limite à 0,5 % des risques pondérés, tandis qu’il peut être relevé jusqu’à 2,5 % et même plus si nécessaire. Le régulateur motive notamment cette mesure par la croissance soutenue du crédit bancaire aux entreprises et aux ménages, (+ 6 % sur un an en janvier 2019) et par le niveau élevé de l’endettement privé (133 % du PIB à la fin de 2018). Dans ces conditions, l’expansion du crédit, à un rythme bien supérieur à celui de la croissance, pourrait entraîner la formation de bulles spéculatives conduisant à des crises financières, selon un schéma analogue à celui de la crise de 2008, présente dans tous les esprits. On observe, depuis trois siècles, que les crises financières sont alimentées par le crédit aussi sûrement que l’incendie par le combustible.

Dans ce contexte, ce nouvel outil, qui joue un rôle d’amortisseur du cycle financier, est particulièrement bienvenu, notamment dans la zone euro, car il permet de moduler la pression réglementaire en fonction des conditions économiques nationales. Il permet ainsi aux autorités nationales de la zone euro de s’affranchir quelque peu des contraintes de la politique monétaire unique menée par la BCE. Celle-ci peut être porteuse d’effets négatifs car elle s’applique uniformément à des pays soumis à des conjonctures différentes : actuellement, le crédit bancaire dans la zone euro est en croissance de 2,8 %, contre + 6 % en France, soit plus du double.

Une telle prise en compte par le Haut conseil de la particularité française n’entre nullement en contradiction avec la politique monétaire très accommodante de la BCE. Le régulateur s’inscrit bien dans l’esprit du dispositif réglementaire post-crise pour les banques. Celui-ci permet un pilotage fin des conditions financières nationales pour éviter une surchauffe du crédit sans entraver la nécessaire croissance. On doit se féliciter de voir la mise en œuvre de ce nouvel instrument, dont certains craignaient encore récemment qu’il ne soit ignoré par le régulateur national sous la pression des professionnels.

Si, par la voix de leur Fédération, les banques renâclent devant cette mesure un peu pénalisante à court terme, elles devraient songer qu’elles ont tout à gagner à un exercice plus sûr de leur métier grâce à ce nouveau pilotage dont le but est de prévenir la réapparition d’une crise financière telle que celle dont elles viennent de faire l’amère expérience.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Mel Gibson au coeur d'un scandale de violences conjugales

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires