En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© WANG ZHAO / AFP
5G

Chine-Etats-Unis, derrière la guerre commerciale, la compétition technologique… et le train d’avance pris par Huawei

Publié le 20 mars 2019
La question du progrès technologique est au coeur de la guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis et la Chine.
Philippe Waechter est directeur des études économiques chez Natixis Asset Management.Ses thèmes de prédilection sont l'analyse du cycle économique, le comportement des banques centrales, l'emploi, et le marché des changes et des flux internationaux de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Waechter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Waechter est directeur des études économiques chez Natixis Asset Management.Ses thèmes de prédilection sont l'analyse du cycle économique, le comportement des banques centrales, l'emploi, et le marché des changes et des flux internationaux de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La question du progrès technologique est au coeur de la guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis et la Chine.

Atlantico : Alors que Chine et Etats-Unis en sont toujours au stade des négociations concernant la "guerre commerciale" qui les opposent, comment évaluer l'importance de la question technologique dans cette confrontation ? 

Philippe Waechter : Elles sont le cœur du problème entre les deux puissances. La Chine a fait un rattrapage technologique très rapide et dispose désormais sur certains aspects d'un avantage par rapport aux USA. C'est le cas notamment sur la 5G. Huawei est capable d'équiper les réseaux de façon plus efficace que ses compétiteurs américains. La question est donc de savoir qui disposera du leadership technologique et donc de la capacité à fixer la norme. Cette question de la norme est essentielle car une fois adoptée cela donne à celui qui l'exploite en premier un profit de monopole.
Les chinois ont mis beaucoup de moyens et ne comptent pas s'arrêter en chemin. Le programme "Made in China 2025" et la "Belt and Road Initiative" sont autant de ponts lancés par la Chine vers le futur avec pour dessein d'être leader sur les innovations.
Du côté américain, un effort considérable a été fait par rapport à quelques années sur le réseau mobile mais sans disposer pour autant de l'avantage comparatif aujourd'hui.
La difficulté pour les américains est de ne plus potentiellement être le pays qui définira la tendance. 
Dès lors, un accord suggèrerait qu'un des deux pays accepte la prééminence de l'autre. Les chinois ne peuvent l'accepter compte tenu des efforts mis en place alors que les USA ne peuvent pas, ne veulent pas se faire déborder.
On peut avoir des accords et des engagements sur des points mineurs mais le vrai rapport de force est sur le leadership technologique et va encore se constater encore un bon moment.

La semaine passée, les Etats-Unis ont pu avertir l'Allemagne que le partage de renseignements serait limité en cas de signature d'un contrat 5G entre Berlin et Huawei. En quoi faut-il voir cette situation comme les prémices de cette guerre technologique ? 

Huawei a un avantage technologique et un avantage commercial par rapport aux USA. Ces derniers ne peuvent pas utiliser ces innovations chinoises et quelques alliées américains ont renoncé à l'utiliser. C'est le cas du Japon, de l'Australie ou encore de la Nouvelle Zélande. Les discussions chinoises sont très avancées avec de nombreux pays, en Asie, en Europe, en Afrique et aussi en Amérique Latine. 
Sur l'Allemagne, les pressions américaines n'ont pas été suffisantes pour limiter les allemands dans leur appel d'offre pour le renouvellement des réseaux mobiles.
Ce bras de fer est terrible et va continuer. On ne peut pas imaginer une inflexion rapide des tensions. 

Au regard du poids technologique des trois grands ensembles que sont les Etats-Unis, la Chine et l'Union européenne, comment mesurer le rapport de force actuel sur cette question ? 

L'Europe apparait en retrait alors qu'elle était en avance sur la 4G par rapport à ses deux concurrents. On voit bien qu'il n'y a pas de concurrent à Huawei ou à Verizon en Europe. C'est de façon plus générale un problème majeur pour l'Europe si celle-ci veut encore jouer un rôle important dans la dynamique globale. L'Europe est un peu à la traine. Cela limite donc son influence économique mais aussi son poids politique et c'est cela le plus préoccupant. 
Le bras de fer entre la Chine et les US va définir un nouvel équilibre économique et aussi un équilibre politique nouveau. Les américains disposent encore de cet avantage économique et surtout politique. La Chine pourrait rapidement remettre en cause ces deux aspects de l'équilibre global. Ce serait une rupture majeure dans la dynamique du monde. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

03.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

04.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 20/03/2019 - 15:45
échec de l'Europe
Encore un échec de l'Europe. Vous souvenez-vous des belles histoires qu'on nous faisait avaler avant Maastricht ou le referendum de 2005 sur l'avenir lumineux qui nous attendait si on votait bien?